Un repas dans l’arrière-pays Aixois


Originaire de la côte d’Azur, Fred de la team Wonderfood se ressource fréquemment dans l’arrière pays Aixois, où il retrouve soleil et cigales autour des spécialités gastronomiques de sa Provence natale.

Aujourd’hui, il revient sur l’ambiance culinaire chère à son coeur … et son estomac.


Cette cuisine sent bon les herbes des collines (thym, origan, sarriette, romarin, fenouil et farigoulette), l’ail, l’huile d’olive, le basilic, l’oignon, qui agrémentent les légumes gorgés de soleil: tomates, courgettes, aubergines, poivrons, concombre… Et côté protéines : produits de la mer, viande d’agneau ou encore gibier.

Cet été, il s’est surtout régalé de tomates provençales (selon la recette de sa mère, et de la mère de sa mère), qui venaient sublimer les côtelettes d’agneau de Sisteron juste rosées au barbecue. Evidemment, une petite lampée de rosé des Coteaux d’Aix-en-Provence permet de nettoyer la langue entre chaque explosion de saveurs, à l’ombre d’une bâtisse en pierre où même les chats les plus intrépides se réfugient à l’heure du repas.

Côtelettes d’Agneau de Sisteron et tomates provençales. Une régalade.

Après le plat, la tradition est au fromage de chèvre, de préférence “bien fait” (comprendre “bien coulant”), sur un pain de campagne. Au sempiternel Saint-Félicien (d’Ardèche, pas du Dauphiné, évidemment), on y préfère bien souvent le Banon, chèvre au lait cru AOC dans sa feuille de châtaignier, qui vient envelopper le palais d’une douceur onirique, véritable appel à la sieste post-prandiale (une institution dans la région).

Un Banon “bien fait”

Pour les plus morfalous (avec l’accent) réclamant leur note sucrée de fin de repas, le pays Aixois propose d’accompagner le café avec un Calisson, spécialité composée d’amandes broyées avec des melons confits et additionnés de sirop de fruits. La fabrication des calissons (entre 300 et 400 tonnes/an tout de même) a conservé depuis sa création vers 1473 son caractère artisanal et s’exporte aujourd’hui dans le monde entier.

Et pour une bonne sieste, des calissons avec le café !