Un espace de travail prêt pour apprendre n’importe quel domaine !

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer dans l’apprentissage du développement des technologies et du digital !

Beaucoup se lancent tête baissé dans l’apprentissage du développement web. Bien sûr cela n’est pas la bonne méthode. Comme pour toute chose et toute pratique il faut y aller avec discipline! Dans cet article je tenterai de vous expliquer ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans l’apprentissage du développement des technologies et du digital.

Sommaire:

  • Introduction
  • Se fixer des objectifs
  • Echouer pour mieux réussir
  • Pratiquer
  • L’état d’esprit
  • Manager son temps
  • Savoir dire stop!
  • La santé avant tout
  • Un nouveau mode de vie
  • Le bon matos
  • Ce que tu as appris maintenant te servira pour toujours

Introduction

Vous êtes maintenant décidé à vous lancer dans la programmation, un domaine digital, technologique ou même autre chose? Good. Je pars du principe que vous savez ce que vous voulez apprendre. Cet article se concentre sur l’apprentissage du domaine du numérique et digital, mais il est applicable dans tous les domaines. Sur ce je vous souhaite une agréable lecture 🙂

Se fixer des objectifs

Pour atteindre n’importe quel objectif il nous faut deux choses: Une noble motivation pour surmonter les obstacles et une bonne stratégie.

Qu’est-ce que la vie si ce n’est que l’achèvement de nos objectifs ? Un objectif c’est quelque chose qui est généralement hors de notre porté au moment ou on se le fixe. C’est ce qui nous permet de progresser et de nous repérer. Je vous recommande vivement de ne pas sous-estimé votre but! Avant de vous lancer dans l’apprentissage de quelque chose, que cela soit pour le web ou n’importe quoi, fixer vous un objectif à atteindre. Il ne faut pas avoir honte de ses objectifs, tant qu’ils sont nobles et réfléchis. Peu importe votre objectif qui peut être de sauver le monde, vous faire de l’argent, mettre en sécurité votre famille, évoluer… Le plus important est qu’il doit vous donner la force de continuer quoi qu’il arrive. Alors vous comprenez pourquoi il est important de se fixer un objectif quand on apprend quelque chose! Après avoir lu cet article, je vous encourage à prendre une feuille et un bic et de noter pourquoi vous voulez apprendre à développer (ou autre chose) et aussi d’y inclure quels sont vos objectifs ou votre grand objectif. Je vous garantis que vous allez voir plus claire et déjà avoir une forme de préparation pour votre apprentissage.

Échouer pour mieux réussir

L’échec et l’erreur sont les plus grandes des sagesses. Quand on échoue cela ne veut pas dire que nous sommes nuls ou bon à rien mais, tout simplement que nous apprenons. Et apprendre est toujours bon. Le plus important est de reconnaître d’avoir échoué avec humilité. Je vous le dis tout de suite, vous n’allez pas atteindre vos objectifs sans avoir au moins échoué une fois voir plusieurs fois. Le plus important est de ne pas abandonner. Croyez moi échouer c’est bien. Dans un premier temps on se sent comme un bon à rien, impossible d’apprendre quelque chose, mais une fois qu’on passe cette étape et qu’on regarde le problème d’un autre angle ou que nous finissons enfin par comprendre comment cela fonctionne et pourquoi j’aurai dû faire comme çela au lieux de ça, alors là on est content de nous-même et surtout nous avons appris quelque chose qui nous servira toute une vie. Surmonter un échec, c’est aussi se répéter encore et encore jusqu’à ce que le concept rentre dans sa tête.

Pratiquer

À quoi cela sert de comprendre si on ne met pas en pratique ce que l’on a déjà acquis ? La théorie et la pratique sont comme le ying et le yang, ils se comblent l’un et l’autre comme, l’eau et le feu, la terre et le l’air, la mère et l’enfant… Chaque chose que vous avez acquis, vous devez le mettre en pratique. Comme j’ai pu entendre un professeur du MIT le dire une fois, « Il y à voir les mathématique et faire les mathématiques… » Pratiquer, c’est comprendre ce que l’on sait et voir ce qu’il nous manque. Ne dérogez pas à cette tâche. Quand vous apprenez quelque chose, pratiquez tous les exercices demandés et accomplissez les projets requis. S’il n’y a pas de projet créé en un et foncez-y !

L’état d’esprit

L’état d’esprit au moment de votre apprentissage est fondamental ! C’est lui qui va déterminer si oui ou non aujourd’hui, vous serrez à fond ou si vous brasserez de l’air ! Chaque jour, c’est un nouveau combat contre votre âme dans votre apprentissage. Ne laissez pas votre esprit divaguer ailleurs. Comme pour toute discipline, donnez-vous à fond. Domptez votre esprit avec votre raison. Apprenez et combattez la procrastination. Votre état d’esprit est une lame à double tranchant, l’une des tranches vous fera avancer et l’autre vous coupera la tête. Tenez votre couteau du bon côté !

Manager son temps

Le temps… C’est la plus grande ressource immatérielle gaspillée par l’Homme. À combien de litres et de litres de temps croyez vous que l’humanité ai gaspillé si nous pouvions quantifié çela ? Combien de temps croyez vous avoir gaspillé dans votre vie ?

Gérer son temps est primordial quand on veut apprendre quelque chose. Un temps mal géré cause à coup sûr de la procrastination et du stress qui sont les ennemis numéros un de l’apprentissage. Listez tout ce que vous avez à faire le mois, le jour et la semaine. Devenez le maître de votre temps. Faîtes ce que vous avez à faire ! Ne reportez pas à demain ou dans deux heures, faites le maintenant et faites le bien ! Il y a plein d’outils vous permettant de gérer votre temps. Avez-vous déjà entendu parler du bulletjournal ? Télécharger une application comme todoist ou autre, mais là ou je veux en venir, c’est que ne vous laissez pas noyer dans le temps ! Apprenez à nager sur lui ou même mieux à surfer😉

Savoir dire stop!

Soyons bien claire, vous avez une vie. De l’interaction sociale à effectuer avec des personnes. Après avoir dompté votre esprit pour ce jour, donnez-lui son moment de repos. Le moment où il pourra s’oxygéner et laisser votre cerveau digérer ce qu’il vient d’apprendre. Respecter votre esprit comme s’il faisait partie de votre corps. Une fois le travail achevé, prenez de l’air, interagissez avec votre famille ou vos amis, prenez une douche, faites du sport ou une petite sieste. Bref détendez-vous. Ne laissez pas votre domaine d’apprentissage et professionnel prendre le dessus sur votre vie et votre santé. Une fois les choses faîtes, stoppez ce que vous êtes en train de faire et faites quelque chose d’autre.

La santé avant tout

Écoutez votre corps et votre cerveau. Est-ce que vous savez que vos organes communiquent constamment avec vous. Vous êtes leur parent. Ils sont vos enfants. Vous ne traiteriez pas mal vos enfants ? Alors faites de même avec vos organes et votre corps. Vous ne faites qu’un avec eux. Respectez-vous. Chacun communique avec son corps de manière différente. Apprenez à vous écouter et savoir quelles sont vos limites. Reconnaître ses limites, c’est la première étape de l’évolution. Chaque évolution entraîne son lot de nouvelles limites. Que cela soit physique ou mental. Travailler avec votre corps pas contre lui. Faîtes attention à votre santé. Mangez bien, dormez bien, faites du sport et apprécier chaque instant que votre corps vous permet de ressentir dans votre vie.

Le bon matos

Quand vous voulez apprendre quelque chose faîtes le avec le bon matériel. Apprendre avec le bon matos vous permettra de gérer dans les situations non-évidentes. Ayez votre espace de travail. Un endroit rien qu’à vous ou vous pouvez travailler et apprendre en toute tranquillité. Le bon matos, c’est les outils nécessaires à votre apprentissage et à votre productivité. Votre agenda, votre bureau, votre ordinateur, votre blocnote, et j’en passe.

Ce que vous aurez appris dans cet article vous servira toute votre vie.

J’espère que cet article vous aura apporté des éléments de réponse avant de vous lancer dans ton apprentissage du développement web. Je parle du développement web ici, mais sachez que les conseils que je donne son applicable dans n’importe quel domaine de la vie. Assurez-vous de mettre cet article en favoris et revenez y à chaque fois que que vous vous sentirez perdus dans votre apprentissage.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.