Découvrez le portrait de Thomas Fabre, candidat sur la liste “Les Européens”

Quels sont tes mandats électoraux, engagements politiques et associatifs ?

Je suis adjoint au maire de Saint-André-Lez-Lille et Président national des Jeunes de l’UDI.

Pourquoi se lancer sur la liste Les Européens ?

J’ai toujours été un Européen convaincu. C’est la source de mon engagement militant et politique. Quand Jean-Christophe Lagarde a décidé de rassembler les Européens derrière lui pour porter une candidature, je me suis pleinement retrouvé dans ce choix.

Que penses-tu pouvoir apporter à cette liste personnellement ? Et que va tu faires encore jusqu’au scrutin ?

Personnellement ? Je ne sais pas, un peu de jeunesse, de fougue d’envie d’Europe ! Nous sommes issus d’une génération qui n’a connu que l’Union Européenne. Elle est une part de notre identité. A travers ce vote, nous participons à décider les futurs grandes orientations de l’Europe et nous devons plus que jamais, mobiliser notre génération sur ces enjeux.

Quelle est ta compétence majeure

Je dirai, les questions de jeunesse !

Pourquoi est-ce que tu t’engages donc en politique ? Tu as quoi à dire aux jeunes réfractaires ou qui ont déjà perdu confiance ?

Engagez-vous ! Plus que jamais, engagez vous ! Peu importe vos opinions, allez voter, participez à des réunions… La politique décide tellement de choses simples du quotidien : du taux de nos impôts à la position des arrêts de bus. Elle est l’affaire de chacun.

Qu’est-ce qui te marque à l’UDI, au sein de cette liste ? Comment perçois-tu la démarche de l’UDI et notamment de JCL ?

La marque forte de Jean-Christophe Lagarde dans cette campagne, c’est sa sincérité. C’est un homme profondément européen, qui porte un message clair d’ouverture. Dans une élection à la proportionnelle comme celle-ci, il n’y a pas de gagnant et de perdant. Plus il y aura de listes pro-européennes représentées, plus il y aura de députés pro-européens à Strasbourg.

Raconte-nous un fait/une anecdote personnel(le) liée à l’Europe ? L’Europe t’a déjà apporté dans ta vie ?

Lors d’un stage étudiant, j’ai eu la chance de travailler à Bruxelles, dans un bureau avec 9 autres stagiaires qui venaient de partout en Europe. Une ambiance de dingue. J’avais le sentiment profond que l’on partagé une histoire, des valeurs communes, mais aussi un avenir. Dans un monde en pleine mutation, il y a tellement de choses qui nous rassemblent en tant que Jeunes européens. Bien plus que de choses qui nous divisent, j’en suis convaincu.