#RPGaDay2017–5 : Quelle couverture de jeu de rôles retranscrit le mieux son ambiance ?

#RPGaDay vise à proposer chaque année (depuis 4 ans) une série de questions autour du jeux de rôles, durant le mois d’août. Pour y participer, il suffit de répondre chaque jour aux questions qui sont posées.

La question d’aujourd’hui : Quelle couverture de jeu de rôles retranscrit le mieux son ambiance ?

Pour moi, les couvertures qui retranscrivent le mieux l’esprit et l’ambiance du jeu de rôles sont les couvertures de Shadowrun :

Couverture du livre de base de Shadowrun (5ème édition)
Couverture de Shadowrun (2nde édition)

Shadowrun est un jeu qui se situe dans un futur (pas si lointain mais quand même), où un sacré bordel s’est mis en place : il y a des races qui ont émergé (nains, elfes, trolls, orcs), la magie est apparue (sous différentes formes) et la technologie a avancé au point de permettre à la population de se connecter sur la Matrice (un peu comme dans Second Life en réalité virtuelle).

Les joueurs incarnent des runners, des mercenaires qui luttent dans des environnements très urbains, au pied des mégacorporations qui dominent le monde et les états. Le combat de rue, la dissimulation, la négociation, la tromperie y sont omniprésents.

Perso, j’ai toujours trouvé que ces différents éléments se perçoivent particulièrement bien dans les couvertures. Et on peut même aller plus loin…

En effet, dans les années 9O, quand je jouais à Shadowrun (à l’époque la 2nde édition), la technologie décrite dans Shadowrun paraissait futuriste. De fait, la réalité a remis ces visions en perspective. Et par exemple, depuis, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, les drones, les mobiles, sont autant de technologies qui sont allées par certains aspects plus loin que ce qui était prévu dans le jeu.

La dernières édition a parfaitement su s’adapter à cette promesse, cette évolution du jeu. D’ailleurs, quand on regarde la couverture de la seconde édition, il y a un côté “rétro” assez ridicule dans les éléments d’anticipation.

Les questions du #RPGaDay 2017
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.