Sales Wanting !

Si tu veux rejoindre de belles équipes qui ont des produits incroyables à vendre à des clients qui vont adorer les utiliser, envoie nous un email jean at kimaventures point com, nos boites recrutent ! :)

Vendre un produit, une boite, une idée, c’est une expérience incroyable. Ça demande beaucoup de résilience face au rejet initial des prospects qu’on adresse, de la finesse malgré l’aspect parfois un peu bourrin de certaines méthodes, du talent, de la rigueur, de la méthodologie, de l’écoute, de l’adaptabilité…

C’est aussi le nerf de la guerre, la première ligne du compte de résultat, ce qui nourrit l’ambition, la croissance, ce qui permet d’absorber les couts.

Evidemment, cette fonction ne s’exprime correctement que si ses intentions sont honnêtes, qu’elle est au service d’un produit qui s’améliore sans cesse et qu’elle est à destination de clients avec un réel besoin.

Pourtant, on en parle peu, on en parle mal, on en sous-estime l’importance, on en cache la difficulté, on invente même des termes brumeux et inutiles du type “biz dev”…

Et c’est insupportable parce que pendant que les petits frenchies rechignent à sortir un produit soit-disant incroyable qui ferait café et four à micro-onde en même temps et qu’ils ne vendront même pas par manque de courage, les anglo-saxons ont déjà vendu des millions de pressoirs mécaniques hors de prix à des gens qui en plus en redemandent.

Le produit demande du talent, la vente demande du travail. Il va maintenant falloir s’y mettre ! Parce que ton produit va pas se vendre tout seul. Range tes fiches bristol et tes bonnes résolutions, commence par te demander si tu réponds à ces trois critères:

  • Entrepreneur, Vendeur, même combat, si t’es devant ton écran en train de réfléchir ou lire un truc et pas au téléphone ou sur le terrain en train de vendre, comprendre, convaincre, c’est que t’es pas au bon endroit.
  • Vendre, c’est d’abord un combat avec soi-même. Lire des bouquins et regarder des workshops, ça ne sert à rien avant d’avoir dépassé les stades essentiels de rigueur, motivation et résilience qui forgent le caractère d’un vrai closer. Vas chercher des milestones plutôt que des excuses.
  • La méthodologie permet de mesurer les moyens, les résultats quant à eux se mesurent par le talent. Le reste appartient à l’histoire. Tu feras pas illusion longtemps.

Une fois que t’as compris ça, il faut commencer. Et une fois que t’as commencé, il faut continuer. Au fur et à mesure que tu fais tes armes, il sera temps d’aller chercher des ressources complémentaires, de te poser les bonnes questions pour ton crm, d’organiser tes équipes entre la vente et l’account management.

Prends toi des vents, mais arrête de te prendre la tête, les clients t’attendent pas mais il va quand même falloir aller les chercher !

Si tu veux rejoindre de belles équipes qui ont des produits incroyables à vendre à des clients qui vont adorer les utiliser, envoie nous un email jean at kimaventures point com, nos boites recrutent ! :)