TEDxParis 2016 © Olivier Ezratty

L’art de parler en public : 6 leçons inspirés des conférences TED

À l’occasion de la sortie du livre de Chris Anderson, «Parler en public. TED, le guide officiel» (éditions Flammarion), Michel Lévy-Provençal insiste sur la spécificité française et partage avec Le Figaro et Europe 1 ses conseils pour une bonne prise de parole en public. Michel Lévy-Provençal est notamment le fondateur de TEDxParis, première conférence TEDx européenne créée en 2012, et de L’ÉCHAPPÉE VOLÉE depuis 2014.

FOCUS — Certains y parviennent aisément. D’autres ont beaucoup plus de mal, et craignent ce moment : parler en public avec brio et capter l’attention d’un auditoire n’est pas donné à tout le monde. La bonne nouvelle, c’est que cela s’apprend.

Vous l’avez probablement remarqué. Depuis notre plus tendre enfance, sur les bancs de l’école, pendant nos études supérieures, chaque jour au travail, et même lors d’un dîner entre amis: nous ne sommes pas tous égaux dans notre aisance à nous exprimer en public! Pour progresser, il faut oser. Et pratiquer. Évidemment, de nombreuses solutions existent: livres de coachs, tutos divers… Sur le web, vous trouverez également des vidéos qui peuvent à la fois vous inspirer et vous servir d’exemple. Il s’agit des «TED» (Technology, Entertainment et Design), ces petites conférences de vingt minutes maximum, qui se sont imposées depuis une quinzaine d’années comme une référence en matière de prises de parole réussies.

Une personne (connue ou pas), seule, sans notes, devant un public, avec une histoire à raconter. À l’origine de ce format, qui manie à la perfection storytelling et mise en scène de soi? Chris Anderson, ancien journaliste britannique, diplômé de l’université d’Oxford. Il publie «Parler en public. TED, le guide officiel», traduit en français aux éditions Flammarion. Ce livre rouge — aux couleurs de TED — propose de donner au public les secrets d’une prise de parole réussie, dans n’importe quelle situation de la vie quotidienne. Michel Lévy-Provençal, ambassadeur de ces conférences en France, et président de TEDxParis, donne au Figaro six clés tirées de ce livre.

1. Parler en public n’est pas un don. Nul miracle n’existe en la matière. Seul constat: effectivement, certains ont davantage de facilités que d’autres, dès le départ, pour s’exprimer devant un public. Mais dans tous les cas, cela s’apprend et se perfectionne. «Il faut se coller à l’exercice. Je connais beaucoup de personnalités de nature très timide qui sont devenues de formidables orateurs», précise Michel Lévy-Provençal.

2. Soyez authentique. Une prise de parole qui fonctionne est une prise de parole authentique, qui vous ressemble. Et pour être authentique, il ne faut pas chercher à jouer un rôle qui ne nous correspond pas, à se représenter autrement que ce que l’on est. S’assumer et cultiver les points forts de sa personnalité — y compris sa timidité — est la meilleure des méthodes!

3. Ne délivrez qu’un message. Résumer sa réflexion en un seul message est compliqué. La tentation est grande de s’égarer, de digresser vers d’autres sujets… Pourtant, une bonne prise de parole nécessite de se concentrer sur un seul message, original, singulier, que vous êtes le seul à pouvoir porter. Posez-vous la question suivante: s’il vous restait 15 minutes à vivre sur cette terre, quel message souhaiteriez-vous transmettre?

4. Jouez sur les émotions. Pour qu’une prise de parole soit efficace, il faut stimuler le public et capter son attention. Pour ce faire, rien de plus efficace que de jouer sur le pathos. Il faut également mettre en scène son message, lui donner du relief. Lors de l’édition 2012 de TEDxParis, Lydie Laurent avait effectué un plaidoyer pour une école inclusive. Elle y racontait l’histoire de son petit garçon autiste et ses méthodes pour qu’il puisse, in fine, étudier avec des enfants «normaux».

5. Maîtriser son temps. «Je viens vous parler du tabou ultime. Celui de notre mort. Quand allons-nous mourir?» Voici la première phrase du chirurgien et urologue Laurent Alexandre, lors du TEDx2012. Les 30 premières secondes de votre prise de parole sont capitales. II faut les construire autour d’une idée forte pour interpeller l’auditoire. Vous devez maîtriser parfaitement ces 30 premières secondes… ainsi que la conclusion qui est également à apprendre par cœur. Une prise de parole doit avoir un vrai point final. À bannir: finir une intervention en s’éparpillant…

6. La répétition. Cette dernière clé de la prise de parole en public rejoint la première. «Répétez, répétez, répétez, insiste Michel Lévy-Provençal. J’encourage les participants des TEDx à faire leur prise de parole au moins trois fois devant une audience (famille, amis) avant le jour J.»

Par Quentin Périnel | L’article est à retrouver ici.


Retrouvez aussi l’interview de Michel Levy-Provençal par David Abiker dans son émission C’est arrivé demain, également aux côtés de Nicolas Bouzou, speaker lors de la prochaine édition de L’ÉCHAPPÉE VOLÉE.