Billet — 4 analyse

Analyse
C’est bien et facile de recycler, hors, le défi est d’arriver à recycler plus qu’on ne jette déjà. Une vingtaine d’écoliers de Franco-cité ont analysé leur bac de recyclage pendant plusieur semaines. Cela leur a permis de supposer, avec preuve, que cancre de l’école recycle en moyenne 10 kilogramme de matière par année. Pour un total d’environ 13 695 kilogramme par année pour tous les cancres de l’école. Ce 13695 kg ne représente que 18 mètre cube de papier, ce qui est très faible pour une année. Pour vous donnez une idée, 15m³ est l’équivalent des cartons présentés dans l’image 1. Une poubelle de 18m³ est rempli en moin d’une semaine à l’école, ce qui est énorme.Tandis que pour le recyclage, il n’y aurait même pas 1m³ de matière recyclable amassée. Dans les océans, il y a ce qu’on appelle des continents de déchets. Par exemple, dans le Nord-est du pacifique, une immense quantité de déchets produits par les activités humaines sont déversés dans les océans. Qui sont ensuite acheminés par les courants marins vers un nouveau “continent” boulimique dont la taille atteint maintenant près de 3,5 millions de km².(Notre planète.info) C’est pourquoi, il reste encore beaucoup de chemin à faire en ce qui concerne le recyclage à Franco-cité. Ce n’est pas avec 18m³ que l’état des océans s’améliorera.

Cause
Premièrement, le fait d’être sensibiliser et de comprendre que le recyclage réduit le nombre de ressource qu’on récolte et qu’on consomme, permet de comprendre l’utilité du recyclage. Par exemple, un élève qui ne recycle pas suffisamment peu avoir des conséquences à long termes. Les ressources de la planète vont finir par s’épuiser, ce qui aura de grosse répercussion sur les générations à venir ou peut-être même la sienne. Ce qui en est de Franco-cité, 12% des élèves croient que les gens sont assé sensibilisé. Par contre, 88% des élèves pensent l’opposé. Alarme! Il faut se demander pourquoi ils ne sont pas suffisamment sensibiliser. Es-ce à cause des enseignants? Pas vraiment car, selon une question dans un sondage remplit par des enseignants et élèves de Franco-cité, les enseignants se considère comme de meilleur recycleur que les élèves. En fait, comme on peut le constater sur le tableau 1, les élèves de neuvième année se considère de meilleur recycleur que les élèves de douzième qui sont pourtant plus éduqués. Par contre, les enseignants se considère comme de meilleur recycleur que les élèves. Comme tout le monde le sait, les choix des adultes influencent grandement celui des jeunes alors, on peut conclure que si une enseignant se considère comme bon recycleur, il va surement sensibiliser la classe et recycler devant elle car les idoles des adultes de demain sont toujours les adultes d’aujourd’hui.

Deuxièmement, Franco-cité est une grande école. Si un élèves veut jeter un objet dans le bac de recyclage et qu’il n’y en a aucun à proximité, il y a de grande chance qu’il le mette à la poubelle. C’est pourquoi, il devrait y avoir plus de bacs de recyclage partout dans l’école. Ces bacs devraient également être accessible en tout temps. À l’heure actuel, L’école contient un bac de recyclage dans presque toute les classes. Par contre, il n’y en a presque aucun dans les corridors. En fait, il n’y a que deux bac de recyclages dans tous les corridors de l’école. De plus, entre les cours, les bacs présent dans les classes sont difficiles d’accès. C’est ce qui fait en sorte que, entre les cours, la majorité des élèves vont jeter leur déchets dans la poubelle au lieu que dans le recyclage. Parce Que les bacs de recyclage dans les classes sont plus difficile d’accès.

Like what you read? Give Nicolas Dionne élève a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.