Le business des agences de communication, se réinventer ou mourir…

Benjamin Gabay
May 17, 2018 · 7 min read

1) Un business model non aligné avec la réussite de votre société.

Les clients me montrent des devis. Ils se chiffrent généralement en dizaines de milliers d’euros pour des actions avec un retour sur investissement purement improbable.‍

a. La justification difficile du devis indexé sur le montant média dépensé

C’est celle que je vois le plus souvent. L’agence facture, en plus de la gestion de projet, 10 à 15% du montant publicitaire dépensé par client. C’est une méthode parfaite pour accroître ses marges sans nécessairement travailler plus. Pourquoi simplement ne pas facturer plus de jours travaillés ?

b. L’arnaque des prestations annexes

En 2018, c’est dans les moeurs, il faut désormais « tout traquer ». Et l’installation du tracking coûte cher ! Dans l’optique de contrôler le succès d’une opération marketing, il est pourtant très simple à implémenter dans 80% des cas. Le temps d’exécution se compte généralement plus en heure (ou en minutes) qu’en journées de travail.

c. Un résultat souvent en trompe-l’oeil

Bounce rate, portée, impressions, CTR, CPC, sessions, utilisateurs uniques… autant de mots complexes que de raisons de tromper le client.

2) Une vue en silo

  • Une agence Adword aura un focus sur l’acquisition, mais sera incapable de monitorer la rétention du client. On peut pourtant se poser la question de l’intérêt de faire de l’acquisition sur un panier percé. L’indiquer, c’est simplement scier sa branche.

3) Des clés de compréhension erronées

Par exemple, jusqu’à présent, l’acquisition était égale au mot croissance. Pour schématiser, voici les éléments sur lesquels elles agissent‍

4) Une vélocité et une agressivité extrêmement faible‍

Lorsque vous contactez une agence, voici ce qui se passe très schématiquement :

L’agence où l’approche par la solution et le projet

Méthode growth (moderne) où l’approche par le problème

5) Faut-il arrêter de travailler avec les agences de communication ?‍

La réponse est non. Je pense même qu’elles sont susceptibles de produire un meilleur résultat du fait de leur hyper spécialité. Un grand nombre d’agences sont parfaitement respectables et produisent un résultat plus que convenable.‍

Mes recommandations :

  • N’allez voir une agence spécialisée que lorsque vous êtes sûr que ledit canal d’acquisition est fonctionnel.
  • Ne pas prendre d’engagement dans la durée sans avoir de résultats tangibles au bout de 4 à 6 semaines.
  • Demander un compte rendu hebdomadaire et demander de définir des indicateurs de succès
  • Favoriser les contrats avec renouvellement mensuel tacite
  • Ne pas hésiter à demander à des spécialistes de lire le compte rendu de résultat.

Si vous avez apprécié cet article, appuyez sur les petits 👏 ci-dessous (vous pouvez applaudir plusieurs fois) et partagez-le à vos amis.


La Fonderie

Les meilleurs articles sur la growth, par Germinal

Benjamin Gabay

Written by

Co-fondateur des communautés Growth France et Growth Mena. Co-fondateur de germinal.io , spécialisée en Growth. Entre Paris & Beyrouth.

La Fonderie

Les meilleurs articles sur la growth, par Germinal