L’argent est une commodité

C’est Antoine.

Ce n’est pas la première fois que je t’en parle. Dans une lettre précédente, je t’avais expliqué mon rapport à l’argent. L’argent est un outil, qui permet de gagner en liberté et d’accomplir des choses. Par conséquent, j’aime l’argent.

Ce sujet est difficile à aborder. Pourtant, tout le monde aime ça, et la plupart des gens font ce qu’ils peuvent pour en gagner un maximum.

Le problème, c’est que notre rapport à l’argent est émotionnel. Selon notre milieu, notre environnement, nos valeurs, notre éducation, notre rapport à l’argent est différent. Certain l’idolâtrent, d’autres le méprisent. Certain le montrent, d’autres le cachent.

Tout comme la religion ou la politique, nous avons tout un tas de grands principes, sans vraiment avoir pris de décision rationnelle.

Et si on arrêtait de glorifier l’argent ? Et si on arrêtait de lui donner autant de valeur ? Et si on s’en détachait ?

Je ne te parle pas de se transformer en hippie frustré. Je te parle d’arrêter de respecter l’argent, pour mieux en gagner.


En économie, le terme commodité, néologisme par francisation de l’anglais « commodity », est parfois employé pour désigner un produit de base ou un produit de consommation courante, un produit standardisé, essentiel et courant, aux qualités parfaitement définies et connues des acheteurs.

Ça, c’est la définition de Wikipedia.

Si on y réfléchit bien, qu’est ce que l’on trouve partout, qui est standardisé, et dont tout le monde connait les qualités ?

L’argent.

L’argent est partout. Il existe un million de façons d’en gagner, un million de façons d’en perdre.

Ça rentre, ça sort. On t’en propose, on t’en demande, on t’en vole parfois.

L’argent est volatile.


Et pourtant, gagner de l’argent est un challenge qui paraît insurmontable pour beaucoup de monde. Des millions de personnes le prouvent chaque jour en jouant en loto, en sachant qu’ils auront plus de chances de mourir renversé par un bus en se rendant au bureau de tabac que de gagner de gros lot.

Je ne pense pas que gagner de l’argent demande beaucoup d’intelligence. On en connait pas mal qui prouvent le contraire. Je pense que gagner de l’argent requiert un mindset.

Ce mindset, c’est de ne pas avoir peur de perdre.

Si tu n’as pas peur de perdre, tu as plus de chances de gagner. C’est le principe d’une startup. On met beaucoup d’argent et d’énergie dans un projet hasardeux, ayant de fortes chances de se casser la gueule, et une infime possibilité de devenir une pépite.

C’est cette année que je l’ai compris. Je me suis lancé un défi de taille : vivre de ma chaîne YouTube pendant 1 an. Certains mois ont été difficile (quand tu es à découvert à l’autre bout du monde, et qu’il ne te reste plus que 2 nuits avant de te faire expulser). D’autres ont été surprenants (quand tu gagnes en 3 jours l’équivalent de 3 mois de salaire).

J’ai d’abord compris que je n’avais pas besoin de beaucoup d’argent pour être heureux. J’ai ensuite compris que notre perception de la valeur de l’argent est variable (100€, c’est beaucoup d’argent lorsque tu ne les as pas). J’ai aussi compris que l’argent n’était pas une affaire de mérite. J’ai surtout compris que l’argent était une simple commodité.

L’important, ce n’est pas l’argent que tu possèdes. C’est ta capacité à en gagner.

À dimanche prochain,

Antoine BM

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Antoine BM’s story.