Comment résilier facilement ses abonnements

Le Guide Lampion pour sortir d’un abonnement sans se prendre la tête

Votre abonnement ne vous convient pas ? Vous n’êtes pas satisfait par votre prestataire et vous souhaitez résilier votre contrat ?

Voici comment vous en sortir 🙌🏻

Etape 0 : Souhaitez-vous changer de prestataire ou résilier sans nouvelle souscription ?

Si vous souhaitez changer de prestataire, dans certains cas (téléphonie, assurance et énergie notamment) votre nouveau prestataire peut se charger des formalités de transfert/résiliation de contrat afin de vous épargner la bureaucratie et vous garantir une continuité de service. 
Vous pouvez lui demander de prendre en charge les frais de résiliation éventuels comme geste commercial s’il ne le propose pas déjà.

Si votre nouveau prestataire ne peut pas se charger pour vous de la résiliation, continuez à lire pour savoir comment faire vous-même.

Etape 1 : L’espace client

Votre prestataire met-il à disposition un espace client en ligne ? 
Si oui, connectez-vous à votre compte et vérifiez dans les paramètres si vous pouvez résilier votre compte directement en ligne. Si besoin, cliquez sur “Mot de passe oublié” et retrouvez-le dans votre boîte email pour accéder à votre espace client.
Les meilleurs prestataires proposent aujourd’hui la résiliation en ligne.

Etape 2 : Le courrier

Si la résiliation en ligne n’est pas possible, il faut rédiger une lettre ou utiliser un modèle de lettre pour envoyer votre notification à l’adresse du service client de votre prestataire. 
Effectuez votre envoi postal en Lettre Recommandée avec Avis de Réception (LRAR) pour être certain que votre prestataire reçoive votre courrier et pour mesurer le temps écoulé post-reception.

Vous pouvez télécharger notre Modèle de Lettre de Résiliation.

Note sur les périodes d’engagement des contrats téléphonie/internet : 
- Si vous avez souscrit un engagement initial de 12 mois, vous devrez payer la totalité des mensualités jusqu’au 12ème mois. 
- Si vous avez souscrit un engagement initial de plus de 12 mois (24 mois typiquement), vous devrez payer à votre prestataire la totalité des mensualités jusqu’au 12ème mois + 25% des mensualités à partir du 13ème mois. 
Exemple : 
Vous avez souscrit un contrat à 50€/mois avec une période d’engagement de 24 mois. Vous voulez résilier au bout du 10ème mois. 
Vous devrez payer la somme suivante au prestataire : 
50*2 (11ème et 12ème mois) + 25%*(50*12) = 100 + 150 = 250€

Sources : 
Article L224–28 du Code de la Consommation
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F22486

Pour connaître les cas d’exonération des frais de résiliation, vous pouvez lire notre article à ce sujet.

Etape 3 : L’opposition au prélèvement

Si votre courrier de résiliation envoyé en LRAR est resté sans réponse de votre prestataire pendant 15 jours et pour éviter un prélèvement arbitraire, faîtes opposition au prélèvement automatique de votre prestataire.

Vous pouvez le faire en vous connectant à votre banque en ligne ou en envoyant un email à votre banquier. Vous devrez peut-être payer quelques euros de frais à votre banque mais cela vous évitera d’être prélevé une somme plus importante pour un abonnement qui aurait dû être résilié.

Attendez-vous à une coupure imminente de la fourniture de service et, si vous aviez souscrit une période d’engagement initial non échue, à une demande du prestataire de payer les montants dus en application de la loi (cf note sur les périodes d’engagement ci-dessus + éventuels frais standards de résiliation prévus dans les CGU du prestataire)


Cet article vous a été utile ? Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous.


Pour suivre facilement tous vos abonnements et découvrir les dernières innovations du marché inscrivez-vous à Lampion