Des nouveautés chez Différentes Latitudes

L’été et la rentrée s’annoncent prometteurs chez Différentes Latitudes, tant du côté d’Amouage que de celui de Frapin. Ce distributeur de marques originales et créatives, que l’on retrouve essentiellement aux Galeries Lafayette, au Bon Marché et chez Colette sur Paris a su rapidement se faire aimer des perfumistas . Ceci grâce, entre autres, à un accueil éclairé et sympathique de son personnel sur les points de vente, mais aussi grâce à un choix de produits judicieux, qu’il s’agisse de redonner ses lettres de noblesse à une marque jadis prestigieuse (Piguet) ou de nous faire découvrir un univers jusqu’ici inaccessible tel que les créations d’Amouage.

C’est d’abord avec cette marque du sultanat d’Oman que l’on retrouve de belles nouveautés, avec un opus de 3 parfums, qui, même s’ils ressemblent à une édition limitée, sont à priori censés rester au catalogue. Cet Opus I, II, III, a pour vocation de lier l’idée du livre et de la musique au parfum. Présentés un peu sous la forme d’un volume de bibliothèque, ces parfums renvoient aussi à la musique, référence au directeur artistique de cette marque, Christophe Chong, également chef d’orchestre reconnu à Londres.

L’opus I est un chypre, qui me paraît plus clair, plus aérien que Jubilation 25. Créé par Daniel Maurel, il s’ouvre sur des notes de bigarade, prune et cardamome, et évolue sur un coeur composé de ylang ylang et de tubéreuse, (assez présents je trouve), de jasmin, de rose et de muguet. Il s’épanouit ensuite sur du papyrus, cèdre, du gaiac, des graines de tonka, du vétiver, et d’encens argenté. En effet, ce dernier élément, belle matière première issue de l’Oman, signe un peu les créations d’Amouage, de la même manière, que l’oud est caractéristique de la maison Montale. Ce n’est pas ma famille de prédilection, mais j’ai trouvé ce chypre très beau, véritablement mixte, assez doux, lumineux.

Le deuxième opus, composé par Michele Saramito, est une fougère, de facture assez classique, bien que de forts accents épicés viennent en relever la composition. En effet, des notes de poivre et de baies roses entourent la lavande en tête, sans oublier la cardamome en coeur que l’on sent d’emblée assez présente. A ce coeur s’ajoutent également du jasmin, de la rose et de la cannelle, avant que cet opus II ne poursuive son évolution sur un fond de patchouli, cèdre, ambre, et muscs, sans oublier ce fameux encens argenté. Associé aux notes boisées, il apporte une certaine profondeur au parfum , qui reste bien présent sur touche, après plusieurs jours. Cet opus me semble plus masculin, même s’il n’est pas toujours bienvenu de sexuer les parfums.

Le dernier opus est un floral oriental créé par Karine Vinchon Spehner, qui m’a assez surprise avec ses notes de mimosa et de violette, que je ne m’attendais pas forcément à retrouver dans l’univers d’Amouage. C’est d’emblée plus l’aspect floral du parfum qui saute au “nez” que les notes orientales. Comme dans les autres parfums de la marque, on perçoit cette richesse des matières premières, cette opulence qui donne à ces créations ce quelque chose des grands classiques qui ont marqué le 20ème siècle. Or les notes poudrées du mimosa et de la violette associées à l’oeillet (eugénol?) viennent accentuer cet effet. D’un autre côté, la forte présence de violette apporte une touche dynamique au parfum, une certaine vivacité. Cet opus III se compose également de jasmin, ylang ylang et fleur d’oranger en coeur, avant de s’alanguir sur un fond doté d’ambrette, de muscs, papyrus, cèdre, santal, gaiac, benjoin et vanille. Sur touche, on perçoit un fond en effet plus oriental, où semble dominer le benjoin. A noter qu’il sera également possible de retrouver un beau coffret de bougies autour du thème de l’oud, ainsi qu’une très belle bougie assortie au parfum Gold.

A partir de 275 euros le flacon, ces nouveautés sont disponibles sur le stand de Différentes Latitudes aux Galeries Lafayette dès la fin du mois de Juillet. J’évoquerai les autres nouveautés dans un prochain article afin de ne pas surcharger ce post.

(Nb: Merci à David Frossart pour la découverte de ces nouveautés. Impressions d’après touches parfumées et informations d’après le dossier de presse. )


Originally published at mybluehour.blogspot.fr on December 12, 2014.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated sophie normand’s story.