Des nouveautés chez Différentes Latitudes, (suite).

Après Amouage, c’est au tour de Frapin de nous mettre l’eau à la bouche à la rentrée, ou plus exactement en octobre. On connaît avant tout Frapin pour le cognac, mais Différentes Latitudes a permis à cette marque de s’exprimer également dans le domaine du parfum (dont l’oenologie n’est finalement pas un art si éloigné) et de développer des fragrances mettant en valeur les étapes de la création du cognac en senteurs. C’est ainsi qu’on doit à la marque Frapin le parfum 1272, un oriental boisé, ou encore l’Humaniste, plus hespéridé/arômatique, entre épices et agrumes.

Le prochain parfum de Frapin se nomme Les Ailes du Désir, un bien joli nom que servira un très beau flacon d’après les descriptions qui m’en ont été faîtes, bien que je ne l’aie pas encore vu. Créé par Bertrand Duchaufour, on retrouve l’esprit rhum arrangé en ouverture qui caractérise celle d’Havana Vanille, sauf qu’ici, la première idée qui m’est venue à l’esprit serait celle d’un rhum arrangé au pruneau plutôt qu’à la vanille. L’univers liquoreux est donc d’emblée bien présent avec cette absolu de rhum, pour évoluer vers quelque chose de très charnel, qui colle bien au nom de la fragrance.

Doté également d’une facette florale, peu présente sur ma peau lors de l’essai sur le poignet, plus évidente sur touche en revanche, composée apparemment de rose et de jasmin, le parfum prend doucement une dimension ambrée, annoncée par des notes d’épices qui apportent chaleur et caractère au parfum. On perçoit également beaucoup d’accents boisés dans l’évolution du parfum, dont je ne connais pas la composition exacte, mais sans doute du ciste labdanum, qui donne cette chaleur ambrée au parfum, et peut-être aussi du cèdre et du patchouli. Le tout donne quelque chose de très sensuel, enivrant, qu’il me tarde de réessayer plus longuement sur la peau. Le parfum s’épanouit également sur une note cuirée, (décidément le cuir est à l’honneur cet automne), qui se mêle harmonieusement au fond ambré et boisé du parfum. J’ai pour habitude de tester plusieurs fois un parfum avant de craquer ou de m’en faire un avis définitif, mais, en tout cas, au premier essai, j’ai presque eu un coup de foudre!

D’autres nouveautés vont enrichir la gamme de produits que propose Différentes Latitudes, à savoir les parfums Odin, du concept store new-yorkais éponyme. Distribuée jusqu’ici qu’à New York, cette marque a déja sorti 3 parfums, Nomad, Owari et Century, que l’on retrouvera en France, à la rentrée, mais aussi leur tout dernier, Petrana. Cette quatrième fragrance sera articulée autour de l’accord iris-violette.


Originally published at mybluehour.blogspot.fr on December 12, 2014.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated sophie normand’s story.