Facebook Live et Instant Articles de plus
en plus populaires chez les médias

Loin des géants tels que CNN ou BuzzFeed qui bénéficient d’accords privilégiés, les petits éditeurs de médias vivent de plus en plus mal leur dépendance aux nouveaux formats incessants lancés par Facebook.

Depuis plusieurs mois, Facebook multiplie les nouveaux formats afin de séduire les éditeurs de médias. La vidéo en direct avec Live ou les articles intégrés avec Instant Articles font partie de ces innovations. Et ça marche : Facebook se félicite aujourd’hui que 600 millions de personnes visionnent les actualités sur sa plate-forme chaque semaine, générant un milliard d’interactions quotidiennes avec au moins un média.

Car plus les formats inédits se développent, plus ils sont adoptés par les éditeurs. Live et Instant Articles seraient ainsi de plus en plus populaires chez les médias locaux, depuis que le réseau social a “libéré” leur autorisation aux seuls grands partenaires internationaux tels que CNN ou Buzzfeed. Et aujourd’hui, facebook met l’accélérateur sur son format de vidéos immersives Facebook 360, qui possède déjà une page dédiée sur la plate-forme.

Cette adoption massive n’est toutefois pas sans soulever des questions légitimes chez les “petits” éditeurs, qui deviennent de plus en plus dépendants de la politique unilatérale de Facebook. Tant sur les mises en avant des contenus sur le mur des abonnés, dont la prioritisation change en permanence, que sur le partage des revenus publicitaires, également décidés de façon unilatérale par Facebook, loin des discussions pied à pied avec une régie, jusqu’alors de coutume chez les éditeurs.