Les balbutiements d’une nouvelle flamme

La Recrue
La Recrue
May 17, 2018 · 3 min read

par Joëlle Pelletier-Nolet

E n vraie néophyte de la poésie, j’étais plutôt intimidée de lire un recueil de poèmes ce mois-ci pour La Recrue. En fait, je doutais de ma capacité à comprendre le sens des mots et surtout des figures de style qui construisent Petits feux de Kelly Norah Drukker. La poète détient tout de même une maîtrise de Concordia en English and Creative Writing et a reçu plusieurs prix pour ce premier recueil. À ma grande surprise, ma lecture fut des plus agréables et enrichissantes, grâce à une traduction savamment exécutée, à un style d’écriture imagé ainsi qu’aux thèmes et aux sujets abordés.

D’abord paru sous le titre de langue anglaise Small Fires, le recueil a été traduit en français par Lori Saint-Martin et Paul Gagné, qui se tournaient tous les deux pour la première fois vers la traduction de poésie. Par curiosité, j’ai feuilleté la version originale après avoir lu la traduction et quel ravissement lorsque j’ai constaté que la deuxième restait fidèle en tous points à la première! La justesse des mots choisis nous transporte directement dans l’univers de l’auteure.

Petite église sur une haute colline, le toit
effondré. Ceux qui ont taillé les pierres ou ramassé

les décombres sont disparus depuis des lustres. Sur le mur
occidental,

une fenêtre fixe des pâturages, voit
puis oublie.

Le style de Kelly Norah Drukker est doux et raffiné, même si le ton devient parfois un peu mélancolique lorsque vient le temps d’évoquer les noirceurs du passé. L’histoire et la mythologie font partie intégrante de son écriture, ce qui la rend très riche, mais également plus exigeante à déchiffrer par moment. Pour mieux comprendre, il faut s’attendre à faire quelques recherches sur des appellations de lieux en gaélique et, ça, ça fait voyager!

Deux amants ont traversé à pied l’Irlande, réclamant
la paix au roi par eux lésé.
Vieux cœur ravagé qui rêve de sa revanche.

À chaque pays ses héros –
en Angleterre, en France, le roi Arthur dort.

En effet, l’auteure a puisé son inspiration, entre autres, dans ses racines irlandaises, dans ses souvenirs de lieux qu’elle a visités et de paysages qu’elle a admirés en Irlande. D’ailleurs, le titre du recueil pourrait faire référence aux feux de tourbe, combustible naturel très populaire en Irlande, qui dégagent une odeur particulière, souvent associée aux villages durant la période hivernale.

Le bodhran est un ventre
qu’il effleure des jointures
d’un bâton –

enfile le rythme du sang,
enfle la rivière du sang –

serre le tambour à la manière des hommes
timides, plus fort qu’il n’étreindrait
une femme.

La poète, aussi narratrice, nous guide sur une petite île appelée Inis Mor, pour ensuite s’envoler vers la campagne française, d’abord en Midi-Pyrénées, puis à Lyon. Dans ses poèmes, elle remonte le temps pour raconter les conditions de vie de différents groupes ayant longtemps vécu en marge de la société, comme les moines de la religion chrétienne primitive, les cagots, peuple « maudit » des Pyrénées persécuté pendant 800 ans, et les tisserands des soieries de Lyon, vivant dans leur atelier et travaillant du lever au coucher du soleil dans les années 1800. D’un poème à l’autre, il peut être difficile de se repérer dans le temps ou dans l’espace et de comprendre les références culturelles invoquées.

Petits feux demeure néanmoins un recueil de poésie étonnamment accessible. En effet, la lecture s’est révélée pour ma part une première expérience mémorable. Certes, elle a confirmé en moi le désir d’explorer les contrées mythiques d’Irlande, mais elle a aussi repoussé quelques idées préconçues que je me faisais de la poésie. La beauté de cet ouvrage est à découvrir!

Petits feux
Kelly Norah Drukker
Traduit de l’anglais par Lori Saint-Martin et Paul Gagné
Le lézard amoureux, 2018
122 pages

La Recrue

Vitrine des premières œuvres littéraires québécoises

La Recrue

Written by

La Recrue

Vitrine des premières oeuvres littéraires québécoises

La Recrue

La Recrue

Vitrine des premières œuvres littéraires québécoises

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade