La liberté d’expression au Panama remise en cause ?

Ce lundi, le présentateur TV et journaliste Fernando Correa a été arrêté en direct alors qu’il présentait le journal matinal. De nombreux journalistes et membres de la société civile se sont insurgés contre cette intervention qu’ils considèrent comme une atteinte à la liberté d’expression et comme une forme d’illégalité.

Ils considèrent que cette arrestation est un message clair visant à faire peur à toutes les personnes qui pensent différemment du gouvernement. Ainsi cette procédure en justice serait dans la continuité de la répression contre les médias indépendants.

Afin de se faire entendre, une grande partie du journalisme panaméen et de la société civile ont manifesté contre cette action en justice. D’autres revendications constitueront le mot d’ordre de cette manifestation : l’insécurité, le chômage, le coût de la vie, la mauvaise prestation des services publics quant à l’approvisionnement en eau, le transport et la santé.

Sources : http://www.panamaamerica.com.pa/tema-del-dia/hay-un-claro-ataque-la-libertad-de-expresion-1047270 — Hay un claro ataque a la libertad de expresión — 19/10/16

http://www.panamaamerica.com.pa/nacion/conducen-director-de-noticias-de-nextv-al-edificio-avesa-1047020 — Diriger le directeur de nouvelles NexTV du bâtiment Avesa — 17/10/16

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.