Startup : Comment bien aborder votre levée de fonds ? Retour de mon expérience récente.

Le sujet qui intéresse près de 100% des startupers : la levée de fonds. Comment faire pour augmenter ses chances de parvenir à convaincre des investisseurs à investir dans votre startup ? Je vais vous donner dans cet article mon retour d’expérience concret avec Fetch.

Avant de donner mes retour d’expérience je tiens à préciser que levée des fonds n’est pas une obligation pour la plupart des entreprises. Une startup en a besoin pour : accélérer la vitesse de son développement après avoir trouvé le product market/fit et pouvoir ainsi rapidement pouvoir capter le marché et assumer les pertes engendrées par cette accélération le temps de devenir rentable. 
A savoir également que la levée de fonds n’est pas une fin mais un moyen de réussir à développer sa vision.

Voici quelques points qui m’ont permis de mieux aborder cette phase :

1) Apprendre des autres

J’aime avoir le point de vue de personnes ayant traversés ce que je m’apprête à vivre moi-même, c’est donc la première chose que j’ai faite lorsque nous avons commencé notre “road show” chez les investisseurs. 
J’ai donc fait mes petites recherches et j’ai trouvé le blog d’un investisseur qui est VC (venture capitalist) dans un gros fond à Los Angeles. Mark Suster est un ancien entrepreneur ayant monté et revendu 2 startups dont a deuxième à Salesforce. 
J’ai donc lu chaque jour plusieurs de ses articles et ses conseils sur les différentes phases de la levées de fonds : 
- l’introduction aux investisseurs
- le pitch deck/demo 
- la négociation (term sheet, due dilligence) 
- le closing 
J’ai ainsi pu en quelques semaines mieux comprendre ce milieu de l’investissement privé afin de connaitre la manière de penser d’un VC et donc de mieux me positionner vis-à-vis d’eux.

J’ai aussi profité de connaitre quelques entrepreneurs étant déjà passé par-la pour leur poser mes questions. 
J’ai pu avoir le point de vue de personnes ayant levée dans des contextes et écosystèmes différents (Paris, San Francisco et en Lorraine où Fetch est basé)

Apprendre des autres de ces deux manières (contenu et échange direct) est classique dans mon apprentissage dans tous les domaines.

J’ai pu ainsi apprendre de leurs erreurs et de leurs expériences.

2) Ne pas chercher (activement) à lever des fonds

Conseil qui peut paraître contre intuitif, mais qui est très important ! Pendant de nombreux mois nous n’avons pas cherché activement à lever des fonds pour nous concentrer sur ce qui allait justement nous permettre de lever des fonds.
A savoir : 
- l’exécution de son idée
- la recherche du product market/fit
- avoir de la traction en battant nos records de CA et volume de livraison chaque semaine.

C’est bien plus simple de réussir à convaincre une personne d’investir après avoir montré que vous étiez capable de valider ces trois phases de la vie d’une startup.
Je pense également qu’il n y a rien de mieux pour un investisseur que de voir qu’une équipe est capable de faire beaucoup avec très peu !

Mettez votre énergie la-dedans plutôt que d’essayer de pitcher le monde entier avec seulement une idée ou à peine plus. 
En plus d’augmenter vos chances de réussites, vous aurez aussi de bien meilleures conditions.

Je vois beaucoup de personnes autour de moi qui pense après avoir vu “The Social Network” que la réalité du succès dans les startups c’est d’avoir une idée, de levée des fonds, de faire son produit puis de le vendre plusieurs centaines de millions. 
Désolé l’ami ca ne marche pas comme ca ! ;)

Donnez vous à 100% et montrer que vous avez une solution pour un véritable grand problème identifié.
Construisez vous-même votre 1er produit ou service.
Focus sur l’acquisition de vos premiers adeptes puis sur la croissance une fois avoir trouvé un product market/fit.

Je pense que les investisseurs me remercieraient si plus de monde écouter ce conseil.

3) Cherchez à rencontrer et bâtir des relations avec des investisseurs et influenceurs.

Je viens d’expliquer qu’il ne faut pas chercher à lever des fonds et maintenant je vous propose pourtant de rencontrer des investisseurs ou des personnes influentes dans votre industrie, pourquoi ?

Cela n’a rien à voir, tout est une question de focus et de priorité. La levée de fonds ne doit pas être votre priorité avant d’avoir validé les étapes mentionnées précédemment mais il ne faut pas attendre d’être en “mode levée de fonds” pour commencer à rencontrer les personnes travaillant dans les fonds.

Avec Fetch nous avons bouclé notre première levée 16 mois après avoir l’idée et commencé à travailler sur ce projet. 
Nous avons eu la chance que cette levée fut rapide en comparaison avec les standards du milieu. (2 mois)
Cependant il n y a pas eu que la chance dans ce timing avantageux. Depuis le début ou presque de notre aventure, nous avons rencontré différentes personnes plus ou moins impliqués dans des fonds afin de leurs montrer nos progrès et ainsi nous juger sur notre croissance et notre capacité à nous développer rapidement plutôt que d’être jugé sur un pitch et un instant précis.

Exemple simple : quand vous faites 30 000€ de CA au moment de votre pitch, cela n’a aucune valeur, ce qui est intéressant est de montrer que vous faisiez 15000€ le mois précédent et 6500€ deux mois auparavant.

Le fait de laisser de potentiels investisseurs voir votre évolution en tant que fondateur,votre développement, votre croissance, votre manière de pensée, votre capacité à rebondir, la gestion de la concurrence, gestion des aléas etc augmentent fortement vos chances.

D’ailleurs un des meilleurs articles écrits sur le blog de Mark Suster concerne cette manière de voir les choses.

Le but de ces rencontres n’est pas uniquement motivées par des raisons financières, mais aussi de rencontrer des personnes capables de challenger vos idées, votre vision et de vous faire poser les bonnes questions.

Ces personnes sont également bien impliqués dans le milieu et peuvent donc vous aider à rencontrer d’autres personnes intéressantes. 
Il y a aussi le fait que si cette personne est amenée à investir dans votre startup, mieux vaut avoir de bonnes affinités avec elle. Plus tôt vous apprenez à la connaitre mieux vous saurez si vous voulez travailler avec ou non. 
L’inverse est vrai, un investisseur investi pour deux raisons principales dans une startup early stage : 
- l’équipe 
- le marché

Vu que le pari sera fait en grande partie dans l’équipe, les investisseurs seront plus enclins à dire oui à un CEO ou une équipe qu’ils connaissent et suivent l’évolution un certain temps plutôt qu’à une personne ayant fait une démo/pitch de 30/45 minutes.


D’autres sujets auraient pu être abordés, mais je préfère vous donner trois conseils que je maitrise mieux et qui m’ont réellement aidé plutôt que de faire un long article générique.

Pour résumé :

- Apprenez le plus possible des autres aussi bien en vous documentant sur internet qu’en demandant directement à des entrepreneurs qui ont vécu cette expérience.
- Il ne sert à rien de mettre trop tôt votre focus sur cet aspect de votre business, pensez déjà à valider votre idée, votre modèle et votre marché
- Pour autant n’oubliez pas de connecter avec des personnes du milieu afin de bâtir de bonnes relations et gagner du temps le jour où vous aurez besoin de fonds.

Encore une fois, je ne détiens pas la vérité loin de là, c’est juste un point de vue suite à une expérience vécue dans un contexte qui sera différent du votre.


Si cet article vous a été utile, un petit clic sur le juste en dessous serait sympa et n’hésitez pas à le partager à vos contacts entrepreneurs ! :)

Si des personnes ayant levées ou essayant de lever des fonds passent par ici, laissez un petit commentaire pour donner votre avis et retour personnelle ! ;)

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.