Des films très récents sur Netflix France ? C’est légalement possible.

Netflix a déclaré qu’il respecterait la chronologie des médias mais cette dernière ne l’empêche pas de proposer des films récents et/ou de qualité.

Netflix doit donc arriver en France le 15 septembre prochain. Si l’on sait plus sur les tarifs et les plates-formes sur lesquelles on pourra accéder au service, la grande interrogation concerne bien évidemment son catalogue de films et de séries. Netflix France a d’ores et déjà annoncé qu’il respecterait la chronologie des médias française (en diffusant donc des films “vieux” d’au moins trois ans), sûrement pour ne pas se mettre à dos les ayants-droits français qui doivent lui fournir des films. Mais il y a un petit espace dans lequel peut se faufiler Netflix pour proposer aussi des films récents et se démarquer de ses concurrents.

La chronologie des médias démarre en même temps que la sortie ciné d’un film sur le territoire français. C’est cette sortie ciné qui enclenche la grande machine infernale régissant la sortie VOD, puis la diffusion sur les chaines payantes, puis gratuites puis finalement la sortie SVOD. Mais qu’en est-il des films inédits en France, ceux n’ayant jamais été distribués au cinéma ou ceux étant sortis directement en DVD/VOD ? Ceux-ci ne tombent pas sous le coup de la chronologie des médias tout simplement.

Ils peuvent donc être ajoutés à tout service de SVOD qui en achète les droits. Ceux que l’on appelait pudiquement les “Direct-to-DVD” pourraient bien venir en renfort d’un catalogue forcément limité par la chronologie des médias. Certains services français de SVOD le font déjà en ajoutant des films de 2013 ou 2012 sortis directement en DVD mais sans forcément que la qualité soit au rendez-vous puisqu’il semblerait que plus ça pète sur l’affiche, plus ça attire le public.

Le domaine où Netflix doit à mon sens se démarquer de ses concurrents français, en mettant à profit sa “mondialité” est l’achat de droits de films US inédits en France. Je peux citer des dizaines, des centaines de films US n’étant jamais sortis (ou qui ne sortiront jamais) en France pour diverses raisons, que j’ai envie de voir et qui pourraient enfin être disponibles ici rapidement si la maison-mère Netflix négociait les droits pour l’ensemble de ses plates-formes internationales, directement auprès des ayants-droits américains.

On pourrait donc tout à fait imaginer ce petit film qui a fait le buzz à Sundance en début d’année sans trouver un distributeur français être disponible au bout du compte sur Netflix France quelques mois après sa sortie ciné US, en même temps qu’une éventuelle sortie sur Netflix US dans le cadre d’un deal de sortie mondiale négocié. D’autant plus qu’avec Netflix Canada, les sous-titres français peuvent être “mutualisés” (s’ils n’existent pas déjà) pour ces petits films principalement indépendants, et dont l’achat de droits ne coûte donc pas cher. L’inconnue est de savoir si le public français est prêt à regarder ces “petits” films inédits et si Netflix France en fera un axe de sa stratégie de différenciation par rapport à ses concurrents français. Je l’espère en tous cas.

MàJ 07/11/2014 : Depuis la parution de cet article, Netflix France a annoncé la sortie directe en SVOD de films américains le même jour/quelques jours après leur sortie ciné américaine, avec “St. Vincent” et “The disappearance of Eleanor Rigby”. Une première qui corrobore ce que j’avançais dans cet article et qui devrait en plus s’accentuer dans les mois qui viennent.

Je m’occupe de FilmsdeLover.com, le site dédié aux films d’amour et comédies romantiques et de Direct-to-VOD, le Tumblr des films qui sortent directement en VOD. Contact : frederic[at]filmsdelover.com

Chef de filmsdelover.com (site ciné sur les films d’amour) et animateur de #Netflixers (podcast sur la SVOD et Netflix).

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store