Hacker l’éducation ? Oui M’dame.

Steph, c’est le genre de nana qui met une annonce dans la boucherie de son village pour faire partie de la chorale de son église quand elle était môme. 
C’est la petiote qui voulait être PDG de Chanel en pensant qu’elle deviendrait la nouvelle Karl Lagerfeld.

C’est la fille d’une orthodontiste et d’un trader (qui n’a même pas fait d’études) fans de golf qui lui disent “t’es pas comme nous mais on te laisse faire ton truc”.

Bref, c’est la meuf qui débarque à HEC sans trop savoir pourquoi.

Comment être en accord avec une école qui ne capitalise pas sur les talents de ses élèves mais sur son réseau ? 
Comment rendre une institution aussi prestigieuse à la hauteur de ses élèves ?

Y’a du taff en vrai.

Le fameux départ à l’étranger

La plupart des personnes qui partent vivre à l’étranger se prennent ce fameux PEUF dans le visage à leur retour en France. Celui qui te fait réaliser que tu ne te sens pas ta place ici et de voir que tu n’es surement pas la seule personne à le penser. Le vide quoi.

Alors y’a ceux qui se plaignent et ceux qui font quelque chose.

Je vous propose d’écrire sur la deuxième proposition.

“ Je veux changer le monde avec toi ”

En vrai, comme objet d’email c’est plutôt stylé. C’est celui que Steph a décidé d’utiliser pour faire son premier pas en écrivant à Margaux Pelen.

A la suite de son mémoire traitant de l’incompatibilité entre l’Edtech et la République, elle en est arrivée à cette conclusion :

“Pourquoi nous ne prenons pas les usages des enfants que nous adaptons à l’éducation ? Pourquoi, nous les Français, on s’obstine à aller en permanence à contre courant ?” (C’est plutôt mignon une dictée sur Twitter)

C’est plus fort que nous hein. De voir les choses avec fatalité. Mais bon un moment, ce qui est fait EST FAIT, autant capitaliser sur ce qui est là.

Acceptons d’abord que l’éducation est vouée à évoluer, à changer progressivement.

La relation élève professeur a toujours été très ascendante. Mais aujourd’hui aucun enseignant n’est à l’abri d’un :

“Hey M’sieur, c’est faux ce que vous dites. C’est Google qui le dit”.

Du coup pour trouver des solutions alternatives (on sait tous que l’Education Nationale ce n’est pas spécialement la flexibilité incarnée), il faut choisir d’avoir les yeux grands ouverts, prendre connaissance de ce qui se passe déjà autour de nous et d’accepter qu’on vit aujourd’hui dans un monde technologique. Simplement.

C’est pour ça que des projets comme Bloomr voient le jour dans le but de montrer aux élèves de lycée que y’a pleins de types géniaux qui aiment ce qu’ils font. Parce que construire son avenir commence par savoir ce qu’il existe.

Parlons peu, parlons bien. Parlons d’Hackedu.

Hack : C’est contourner les codes quand c’est nécessaire. Faire autrement quitte à ce que ça dérange. Dans un seul but : faire avancer la société.

Edu : éducation (c’est tout, désolée ;))

Du coup ça donne un : “Hacker l’éducation ? Oui m’dame, mais ensemble.”

Parce que les pouvoirs publics sont épuisés.
Parce que la France est un vivier de créativité inexploité.
Parce qu’il est crucial de faire co-créer élèves et professeurs.
Parce que l’éducation a pleins de choses à apprendre des autres secteurs.

Levez-vous pour la cause, mais aussi pour rencontrer des gens, partager des expériences. Pas besoin de tout le monde, un petit groupe de personnes c’est amplement suffisant.

Voilà ce qu’on vous propose à l’HackEdu.

C’est de prototyper en 54 heures une solution à un défi pédagogique concret.
C’est passer un bon moment avec des personnes que vous n’auriez p’t’être jamais rencontrées.

Arrêtons de réfléchir et de penser que ce n’est réservé qu’aux autres. Allez parler au gens. Allez réfléchir avec eux. Et surtout passez un bon moment ensemble.

La communication est un processus possible pour tous. 
Pour toi extraverti.
Pour toi introverti.

Allez, on prend ses petites papattes et on va mettre sa touche perso’ dans l’éducation en montrant que capitaliser sur les talents de chacun c’est forcément constructif. Et que ça devrait tout le temps être comme ça.

Merci à Steph pour sa folie, ses gants de boxe et sa démarche de bonhomme.

On s’inscrit ici : http://hackeduparis2016.strikingly.com/

On suit Le Lab de l’éducation : 
Ici http://bit.ly/fbhackedu & là http://bit.ly/fbeventhackedu

— — — — —

J’écris comme je pense pour vous concocter une petite sélection inspirante de façons de penser et bonnes pratiques sur des sujets traitant d’abeilles, de ma passion pour le miel et l’apiculture. Non je déconne. Surprise.

Don’t forget. You’re awesome too.

Morgane
Community Developer @Blaaast_co

https://mindset.blaaast.co/ Our beautiful twisted hacking mind. And others.

www.blaaast.co / Digital acceleration