Startups, nouveaux médias, formation…. Pourquoi Nice-Matin va lancer un lieu d’innovation

C’est quoi un média local aujourd’hui? Pour nous, à Nice-Matin, c’est assez clair. Un média en 2018 ne peut plus se contenter de diffuser les dernières informations sur un journal papier ou sur Internet. A l’heure où les ventes en kiosque continuent de s’effriter, où la plupart des revenus publicitaires sont captés par les GAFA, où les contenus payants commencent à émerger sur nos sites… nous recherchons tous un nouveau modèle avec des budgets très variables selon les groupes. L’exercice n’est pas facile. D’autant plus qu’un doux rêve est encore souvent caressé dans les couloirs d’une entreprise de presse: une idée/projet arrivera un jour, nous fera gagner des millions et compensera la baisse du chiffre d’affaire du papier. C’est le fameux fantasme de l’Itunes de la presse qui n’a pas (encore?) vu le jour et qui nous sauvera tous. Arf…

Je ne suis vraiment pas sûr que cela passera comme ça. Alors, on fait quoi? On attend? On investit des millions dans un projet et on croise les doigts pour que ça fonctionne? A Nice-Matin, on a pris un troisième chemin. On tente plein de trucs et on regarde comment ça réagit pour déployer et développer. Car on est convaincu d’une chose: la solution pour l’avenir des médias sera multiple. Il n’y a aura pas de modèle unique valable pour toute la presse, mais une combinaison de solutions, qui toutes dépendent de la situation particulière de chaque média et de sa relation avec son audience et son écosystème.

Nice-Matin, réseau social depuis 1945

Des solutions multiples? Oui mais à condition qu’elles correspondent aux valeurs et à l’ADN du groupe Nice-Matin depuis sa reprise par les salariés. Proximité, utilité, apporter des solutions… bref, faire de Nice-Matin un acteur du territoire capable de fédérer des énergies et de créer du lien entre les communautés… Créer du lien, cela passe par la diffusion de l’information, par la création d’événements utiles à la communauté locale, etc. Comme si Nice-Matin était un réseau social. C’est d’ailleurs la nouvelle baseline qui s’affiche en grand et bleu sur la Une du journal. Créer du lien cela passe aussi pour nous maintenant par la transmission et un accompagnement actif. Car un média, c’est souvent l’épicentre d’un écosystème assez unique qui peut connecter plein de gens d’horizons différents. Comme un réseau social, on y revient.

C’est exactement ce que l’on ambitionne de faire avec “Le Mas”, le lieu d’innovation que l’on s’apprête à lancer au cœur de notre siège historique.

Pour construire Le Mas, on a pris beaucoup de temps. Le temps de consulter autour de nous, d’aller voir ce qui se faisait ailleurs, de parler avec plein d’acteurs locaux et nationaux… Le temps aussi de trouver la personne parfaite qui nous accompagnera dans ce projet. Ce sera Adèle Tanguy, qui a participé au avec réussite au lancement de Théophraste, l’incubateur du groupe Sud-Ouest.

Le Mas ouvrira donc ses portes en janvier 2019 au cœur du siège historique de Nice à deux pas de la rédaction et sera le point de rencontre de toutes les expertises métier du journal. De la production au commerce en passant par la logistique.

Ce lieu d’innovation s’articule autour de trois axes:

  • une école de formation agile à destination des entreprises locales, des particuliers et des salariés de Nice-Matin
  • un incubateur de startups d’innovation d’usage (B2C) et de solutions technologiques (B2B).
  • un incubateur de médias émergents pour accompagner les journalistes et futurs journalistes qui créent des nouveaux médias en bousculant les codes et les métiers.

Si ce lieu voit le jour à Nice-Matin, cela ne doit rien au hasard. Quoi de mieux qu’un média pour fédérer et faire avancer l’écosystème local? Notre siège est un phare dans notre région. Un repère connu des centaines de milliers d’Azuréens. C’est un gage de sérieux, de la qualité et de compétences. Cela marque aussi clairement la volonté du groupe de s’impliquer dans la vie locale. Avant on parlait des gens qui faisaient, demain on essaiera de les aider et les accompagner dans leurs avancées et leur offrant quelque chose d’assez unique: ouvrir nos communautés et nos audiences pour en faire des bêta testeurs des solutions des startups . Le but? Leur permettre de mesurer plus vite leurs développements et d’ajuster leur solution.

Un média, c’est une aventure collective

Intégrer Le Mas, ce sera aussi la possibilité d’accéder facilement à tout notre réseau de mentors et d’experts locaux et nationaux. Ils sont déjà nombreux et on a hâte de les annoncer. Ils participeront tout au long de l’année à des talks inspirants, des conférences, des coachings, etc. chez nous à Nice-Matin.

Pour construire, Le Mas nous avons appliqué les même ingrédients que pour la construction de l’offre numérique #MonJournal ou plus récemment Kids-Matin. Beaucoup d’enthousiasme et optimisme, l’utilisateur placé au centre du dispositif… et pas d’argent. Cela nous force à être plus malin et à faire appel à l’intelligence collective. Car au fond, un média local et demain Le Mas, c’est une aventure collective.

Restez connectés, ça va encore bouger du côté de Nice-Matin.

Et si vous voulez en savoir plus ou participer, contactez-nous
Adèle Tanguy: adele@lemas.nicematin.fr
Damien Allemand: dallemand@nicematin.fr