A la rencontre de la Saison 13 !

Par Marion Jezequel

“ Mardi 24 avril au matin.

Le jour du Duo Day organisé par ESCP Europe Alumni est arrivé ! Il permet à chaque étudiant de choisir et d’accompagner un alumni pendant une journée. Passionnée par le monde des startups, je me retrouve donc… à aux côtés de Maëva Tordo, co-fondatrice de la Blue Factory, sublimateur de startups. Découverte des lieux, discussions passionnées et passionnantes, rencontres coup de coeur avec les startups incubées, interviews… Une journée en immersion riche en émotions et en enseignements !

CLICKNSIGN

Comment avez-vous trouvé l’idée de votre projet ?

Depuis le mois d’avril 2012, il est possible pour chaque citoyen européen de lancer une Initiative Européenne Citoyenne (ICE) qui peut ensuite amener la Commission Européenne à rédiger de nouvelles propositions de lois. Cette nouvelle forme de démocratie participative est cependant difficile à mettre en place : chaque initiative doit en effet recueillir au moins 1 million de signatures de ressortissants d’un nombre significatif d’Etats membres. Ces initiatives demandent un investissement en temps et en argent et se heurtent à la difficulté de créer une émulation autour d’un projet commun à des citoyens de différentes nationalités. La mission de ClicknSign est de faciliter la création de ces propositions de lois, d’augmenter leurs chances de succès.

Qu’est- ce qui est le plus utile dans votre expérience à la Blue Factory ?

La collaboration entre toutes les Startups de la Blue Factory est primordiale et fonctionne parfaitement ! Nous faisons en effet face aux mêmes types de barrières et le partage d’expérience est un atout incommensurable. Le coaching, les rencontres facilitées avec les Business Angels sont également des services précieux que la Blue Factory nous apporte.

Quel serait votre conseil-clef pour un étudiant entrepreneur ?

Ne pas se prendre la tête sur des détails, lancer l’idée, le produit, agir vite : les améliorations se font par la suite! Avoir une bonne équipe technique est également primordial.

Quel est votre idéal pour votre entreprise dans 1 an jour pour jour ?

Que ClicknSign ait effectué sa première levée de fonds avec succès, que le développement se fasse vers l’Allemagne et l’Espagne. Bref, voir que cela avance dans le bon sens!

L’entreprenariat en deux mots ?

Connais-toi toi même!

YOUR LOVEBOX par Charlotte Ogé

Comment avez-vous trouvé l’idée de votre projet ?

J’ai toujours été intéressée par l’entreprenariat (j’ai choisi la majeure entrepreneur sur le campus madrilène de ESCP Europe), et les projets web du secteur de la beauté m’attiraient. Avec Your Lovebox, nous avons voulu renouer avec le côté poétique des relations de couple et surfer sur la vague des box. Le fait de pouvoir maîtriser toutes les composantes de la chaîne de valeur a également beaucoup joué sur notre choix d’entreprise.

Qu’est- ce qui est le plus utile dans votre expérience à la Blue Factory ?

L’esprit d’émulation présent à la Blue Factory est très stimulant. L’encadrement procuré, le coaching, sont également de vrais avantages.

Quel serait votre conseil-clef pour un étudiant entrepreneur ?

Bien s’entourer, savoir qui on est, ce qui nous motive. Et un mot clé : l’effectuation (5 principes de l’entrepreneuriat)

Quel est votre idéal pour votre entreprise dans 1 an jour pour jour ?

Que Your Lovebox ait effectué une levée de fonds avec succès, que l’internationalisation soit déjà bien entamée, et que la plateforme E-commerce permette d’essaimer la sensualité !

L’entreprenariat en deux mots?

Passion, persévérance!

YOUMIAM par Théophile Royer

Comment avez-vous trouvé l’idée de votre projet ?

J’ai toujours aimé la cuisine, partager mes recettes avec des amis, mais je ne trouvais pas d’outil simple, visuel et convivial sur le marché. J’ai donc créé le premier réseau social dédié à la cuisine!

Qu’est- ce qui est le plus utile dans votre expérience à la Blue Factory ?

L’énergie qui se dégage de toutes les startups incubées à la Blue Factory, les conseils prodigués par tout un réseau de professionnels sont autant d’atouts qui nous permettent de développer Youmiam sereinement.

Quel serait votre conseil-clef pour un étudiant entrepreneur ?

Avoir la volonté de créer de la valeur, de répondre à une problématique. Savoir s’entourer, et surtout foncer !

Quel est votre idéal pour votre entreprise dans 1 an jour pour jour ?

Que Youmiam fédère une communauté internationalisée, que les interactions qualitatives et durables entre utilisateurs se multiplient sur Youmiam.

L’entreprenariat en deux mots ?

Tout donner. Garder les yeux et les oreilles ouverts tout en ayant le nez dans le guidon !

BULB IN TOWN par Alexandre Laing

Comment avez-vous trouvé l’idée de votre projet ?

L’idée est venue du système de la tontine que mes parents ont utilisé pour ouvrir leur restaurant et des aspirations actuelles des épargnants : investir son argent en bas de chez soi. Une autre envie était de répondre au besoin des commerçants d’aller vers le digital, de créer du lien entre les acteurs et les habitants d’un quartier.

Qu’est- ce qui est le plus utile dans votre expérience à la Blue Factory ?

Le fait que ne nous ne soyons pas noyés au milieu d’une multitude de startups et qu’il y ait une saine émulation. Les intervenants experts, sont également un bel atout de la Blue Factory.

Quel serait votre conseil-clef pour un étudiant entrepreneur ?

Avoir la volonté de créer de la valeur, de vouloir servir à quelque chose. Je trouve également important le fait d’avoir une vision et des objectifs précis.

Quel est votre idéal pour votre entreprise dans 1 an jour pour jour ?

Que Bulb In Town ait déjà bien entamé son internationalisation, notamment aux Etats-Unis.

SIKANA par Grégory Flipo

Comment avez-vous trouvé l’idée de votre projet ?

Sikana a été créée à partir d’un constat : la lutte contre la pauvreté doit être plus durable et plus efficace. Or, la pauvreté peut être résolue par la voie de l’éducation. Le but de Sikana et de permettre à tous d’acquérir des savoirs dans des domaines très variés, de façon gratuite.

Qu’est- ce qui est le plus utile dans votre expérience à la Blue Factory ?

L’écosystème de la Blue Factory est génial : les experts, les meetings, l’émulation entre les startupers sont des atouts indéniables.

Quel serait votre conseil-clef pour un étudiant entrepreneur ?

Discuter, rencontrer beaucoup de personnes et surtout vivre son rêve plutôt que celui d’un autre.

Quel est votre idéal pour votre entreprise dans 1 an jour pour jour ?

Etre la première école personnelle pratique en ligne, dispenser des milliers de cours de haute qualité développés par les meilleurs professionnels.

Ces jeunes entrepreneurs portés par des projets différents ont au moins deux choses en commun: la passion et la persévérance. Après quelques heures passées à leurs côtés, j’ai pu voir que ces termes n’étaient pas un “gimmick”, mais une réalité pour ces ambitieux accompagnés par la Blue Factory ! ”

Marion Jezequel

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.