Intégratiste

Pour moi, c’est quoi?

Pascal Kotté
Oct 31 · 4 min read
Image for post
Image for post
Photo by Clay Banks on Unsplash

Vous connaissez les Libristes?

Parmi eux, le délégué général de Framasoft (merci PYG) ajoutait les concepts de DURABILISTES et SOCIABILISTES. En mentionnant la nécessité de connecter ces 3 mouvements (pensées) pour accélérer (réaliser?) des transformations sociétales (nécessaires?) vers un (vrai?) progrès.

Sociabilistes ?

L’avantage est de pouvoir être sociabiliste sans être socialiste, comme dans mon cas. De mon point de vue, c’est le concept de la limitation du “nous” qui pose problème. Car tous les humains, saufs les sociopathes (et encore) sont des animaux ultra-sociaux:

Le collectif, c’est “nous”.

Mais qu’elle est son étendue? Ta mère (bébé c’est normal)? Ta mère et toi-même (tu as grandi un peu)? Ta famille (un peu plus)? Ton cercle d’amis et ta famille proche? Ta commune et ta famille étendue? Ton pays et tes amis internationaux? Les Pays francophones, européens et les nations démocratiques (les gentils) et plutôt chrétiennes (contre les méchants)? Les citoyens de la Terre? Les citoyens de la Terre et les autres espèces vivantes? La Biosphère planétaire Terre incluant le minéral vital, gaz, liquide ou solide? Notre système planétaire, avec le soleil vital, la lune, les autres planètes qui ajustent notre climat, tous les 120'000 ans (Jupiter essentiellement)?

Toi en tant qu’individu, de quoi te sens-tu solidaire et responsable?
Quelle est ta communauté? Jusqu’où arrivons-nous à “grandir”?

Tant que nous ne sommes pas collectivement devenus des citoyens du monde, et continuons d’alimenter les égo irresponsables des nations sauvages et tribales, alors nous nous mettons en danger. Car la problématique de notre climat n’est pas compatible avec des égocentriques avec une vision limitée et généralement de gouvernance vénale et spéculative. Des servants et fomenteurs de guerres politico-économiques, et de désastres…

Nous devons prendre soin de tous sur cette planète, et de tout, incluant les biens communs: L’eau, l’air, la Terre.

Durabilistes ?

Un autre mot pour rassembler des choses divergentes, comme les écolos de gauche, et ceux de droite. Les shifters pronucléaires, et les antinucléaires…

Mais tous luttent pour un “autre progrès”, car les progrès économiques, technologiques et le “ruissellement” de l’exploitation d’un monde en croissance infinie sont basés sur des hypothèses fausses. Notre monde est “fini” et donc limité. Nous devons basculer vers une économie circulaire et résiliente.

L’humanité est actuellement devant un test du Chamallow à l’échelle planétaire: Allons-nous résister à piller notre réserve pour pouvoir en laisser aux générations suivantes, ou bien allons-nous tout dévorer comme des gorets?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Test_du_marshmallow Test du Marshmallow (depuis 1970)

Or, devenir “adulte”, c’est apprendre à être “responsable” et “résister” aux tentations et aux facilités… Alors même que la nature humaine est faîte pour “suivre le chemin de moindre résistance”.

  • Alors soit on réduit maintenant notre boulimie. On organise de suite la décru énergétique et réduisons maintenant l’extraction du carbone fossile.
  • Ou bien on va rester “irresponsables” et nous allons continuer “business as usual” et Boum, +5 degrés en 2100. Puis, nous subirons la décrue énergétique de toutes façons, mais dans un contexte bien moins favorable et des moyens fortement réduits...

Dans les études de suivi des enfants devenus adultes depuis, ceux qui avaient la plus grande force volonté, d’autodisciplines, ont pu “mieux réussir dans la vie”. Concernant ce test “planétaire” sur le carbone fossile, ce sera la même chose.

La vie sera plus facile, si on réussit. L’humanité va apprendre la résilience imposée, si on échoue.

Dans les 2 cas, elle va grandir, de toutes façons, mais avec moins d’habitants!

Intégratistes ?

Le mot intégratiste peut faire peur car ressemble à intégriste, mais c’est en fait une de ses oppositions, on le retrouve sur:

https://www.cairn.info/revue-la-nouvelle-revue-education-et-societe-inclusives-2019-3-page-5.htm

Dans les concepts d’éducations intégratives, supportés collectivement et confirmés via la déclaration de Salamanque de Juin 1994:

Et dans la 4ème vague de psychologie (1970)

Puis la 5ème vague, Psychologie intégrale avec Ken Wilber +Spirale dynamique de Clare Graves, et repris par Laloux: Reinventing Organizations

Or donc, j’intègre et extrais le dénominateur commun des 3 dimensions des LIBRISTES, DURABILISTES et SOCIABILISTES pour en faire une pensée INTÉGRATISTE.

Image for post
Image for post
(CC-BY Pascal.KOTTE@CloudReady.ch) Pensée intégratiste

Et si vous trouvez que cela ressemble à des éléments de la Permaculture humaine? Et bien oui, clairement!

Lean-Design

Un nouveau regard sur le Lean management

Medium is an open platform where 170 million readers come to find insightful and dynamic thinking. Here, expert and undiscovered voices alike dive into the heart of any topic and bring new ideas to the surface. Learn more

Follow the writers, publications, and topics that matter to you, and you’ll see them on your homepage and in your inbox. Explore

If you have a story to tell, knowledge to share, or a perspective to offer — welcome home. It’s easy and free to post your thinking on any topic. Write on Medium

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store