Suffit-il de maîtriser les quatre accords toltèques pour se libérer des représentations sociales ?
Ester Ramos
381

Le 5-ème accord Toltèque

Merci Ester Ramos, il y a un 5-ème “accord” depuis 2010

Soyez sceptique, mais apprenez à écouter”

Je soutiens depuis longtemps ce 5-ème accord, suivant la pensée de personnes telles qu’Einstein ou Bertrand RUSSEL.

“ L’ennui en ce bas monde, c’est que les imbéciles sont sûrs d’eux, et les gens censés pleins de doutes. “ — (Bertrand Russel)

Les 4 accords du résilientologue

Du coup voici ma ré-appropriation de ces 5 accords, dans mon ordre de priorité personnel, et réduits à 4, mais incluant les (5) accords ci-après:

  1. Lucidité: Douter de tous, et de soi, mais se rendre capable de détecter les intelligences des autres avis et visions, même opposées (5). Je vérifie (3).
  2. Bienveillance: Ne pas le prendre pour soi (2), et faire au mieux (4). Afin de rester dans la bienveillance envers soi-même et tous les autres.
  3. Bientraitance: Parole impeccable (1), les mots peuvent être violents et maltraitants, les attitudes aussi, même en se croyant bienveillant. Je ne juge pas, je donne mon avis. Je ne fais pas de supposition, je vérifie (3), et je partage ma perception, ouverte aux critiques.
  4. Liberté: J’accepte les divergences (2), je n’impose pas mes convictions (1). Je ne laisse pas mes peurs me contrôler. Je reste vigilant à défendre les libertés des autres, car les miennes en dépendent.
“Si ma liberté s’arrête là où commence celle des autres, la vraie liberté commencera quand je défendrai la leur !” (Pascal Kotté)

Ce sont les 4 accords du résilientologue.


L’auteur des 5 accords toltèques:

Les 4 accords (rappel) + 1 = 5 accords toltèques

source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Miguel_Ruiz#Les_quatre_accords

  • (1) Que votre parole soit impeccable.
Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez vraiment. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui. Utilisez la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour. La parole est un outil qui peut détruire. Prenez conscience de sa puissance et maîtrisez-la. Pas de mensonge ni de calomnie.
  • (2) Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.
Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs peurs, de leurs colères, de leurs fantasmes. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.
  • (3) Ne faites pas de suppositions.
Ne commencez pas à élaborer des hypothèses de probabilités négatives, pour finir par y croire, comme s’il s’agissait de certitudes. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.
  • (4) Faites toujours de votre mieux.
Il n’y a pas d’obligation de réussir, il n’existe qu’une obligation de faire au mieux. Votre “mieux” change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets. Tentez, entreprenez, essayez d’utiliser de manière optimale vos capacités personnelles. Soyez indulgent avec vous-même. Acceptez de ne pas être parfait, ni toujours victorieux.

En 2010, en collaboration avec son fils, il a écrit Le cinquième accord toltèque, qui est :

  • (5) Soyez sceptique, mais apprenez à écouter
Ne vous croyez pas vous-même, ni personne d’autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité ? Écoutez l’intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message.

Origines…

J’ai essayé de creuser l’origine Toltec de ces accords, mais visiblement, c’est une philosophie personnelle de Miguel Ruiz, avec son fils, astucieusement ancrée sur une ancienne civilisation pour lui donner plus de “valeurs”, et avec succès ! Ces sagesses existent depuis longtemps, avec multiples sources, formes et dans différentes cultures, mais il est intéressant de les “ancrer”. Il ne faut toutefois pas leur attribuer un caractère universel, et encore moins sacré.

C’est sûr que la sagesse, elle est apparue depuis longtemps, et que nous devrions apprendre de notre histoire, mais sans nous laisser embarquer par le conformisme et l’immobilisme. Mais comme l’explique très bien Yuval Noah Harari dans “Homo Deus”, la première étape d’une transformation, consiste d’abord à ré-écrire l’histoire !

Ces 5 accords suffisent-ils ?

Je ne sais pas s’il est suffisant de les suivre et les respecter pour être heureux, car je n’arrive toujours pas à les respecter pour vous le confirmer ! Mais je suis certain que nous devrions en discuter avec nos enfants à l’école, dès le primaire… Car ils peuvent effectivement nous aider à réduire le formatage aux idées préconçues, “les représentations sociales” !

Car c’est par nos éducations que nous pouvons accélérer la transition vers une nouvelle humanité numérique plus “raisonnable” ! http://education.kotte.net

Et ce qu’il est important de comprendre et d’associer, ce sont les principes d’épigénétique, avec les nouvelles sciences quantiques, qui vont au-delà même de la théorie Gaïa pour y englober l’univers, mais cela, plutôt au secondaire, même s’il est possible d’ouvrir des bases au primaire.

Cours de rattrapage pour ceux qui ont raté les épisodes:
Pour l’anthropologie, un raccourci est intéressant à explorer via :
  • Homo Deus’, qui est la suite de ‘Sapiens’ (Yuval Noah Harari, à prendre avec du recul et du perspectivisme, mais vraiment excellent ! Il va inclure de nombreuses références scientifiques, dans multiples domaines incluant les dernières découvertes en neuroscience)

L’éducation obligatoire devrait intégrer bien d’autres notions importantes, comme les bases de la psychologie, de la sociologie et d’anthropologie, ainsi que les bases de PNL et de Marketing: Démontage des images et des vidéos, avec une exploration du monde journalistique avec la chasse aux fake-news !

Voir aussi


C’est ce type de philosophies que nous utilisons pour aider les entreprises dans la mise en place d’intelligences Down-Up, afin de libérer la créativité, et mettre en place les changements durables, voir les résiliences nécessaires à la survie de l’entreprise, et in fine, de notre espèce… www.lean-design.fr

Libérer une entreprise, c’est libérer les humains qui la composent, d’eux-même…