Pygmento : Des badges quand vous voulez, où vous voulez !

What a time to be in late!

Votre séminaire approche à grand pas… à vrai dire il arrive dans une semaine. Le traiteur est prêt, les invitations correctement diffusées en amont. Bref, tout (ou presque) va pour le mieux jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que vous avez oublié les badges… Alors forcément vous vous grattez la tête et vous demandez comment vous allez vous extirper de ce fâcheux oubli logistique… Pas de panique !

Une startup a peut-être trouvé la solution à votre problème. Pygmento se propose de « revisiter le modèle ancestral et complexe de commande badge nominatif » afin de faire gagner du temps aux organisateurs d’événements (ainsi qu’aux têtes en l’air accessoirement).

Eeeeeet focus !

(Tôt ou tard) Les chemins se croisent

L’histoire de Pygmento nait dans les tentatives entrepreneuriales des deux co-fondateurs- Thomas Recouvreux et Ryzwan Taheraly- à l’honneur de notre portrait du jour.

Thomas lance sa propre start-up du nom de Nemopay, et ce bien avant de connaître Ryzwan qui était pourtant dans la même école d’ingénieur que lui (confirmant ainsi l’adage selon lequel seuls les montagnes ne se rencontrent pas). Spécialisée dans l’événementiel sa jeune structure rencontre un franc succès. À tel point que cette dernière se fait racheter par Weezevent, solution de billetterie en ligne. Ce véritable tremplin permet à son projet de définitivement prendre son envol et à Thomas de mettre les pieds dans l’événementiel.

Seulement voilà, quelques années passées à Weezevent suffisent au jeune entrepreneur pour constater les limites organisationnelles et la lourdeur inhérentes aux services de billetterie classique: surnombre de commandes de badge à traiter, nombre incalculable d’aller-retours et échanges de fichiers constituent autant de contraintes qui ralentissent considérablement le process !

Alors, de même que son projet, Thomas réfléchit lui aussi à connaître son envol personnel. Il pense donc à un système d’automatisation via une plate-forme en ligne qui permet à n’importe qui de créer son badge et de le commander rapidement. Pygmento commence à pointer le bout de son nez…

Parallèlement, pour Ryzwan, ingénieur de formation, tout (ou presque) commence au Mexique. C’est en terre aztèque qu’il a eu le déclic de devenir entrepreneur et non plus ingénieur. Après avoir obtenu son diplôme, le jeune homme se lance dans la création de son premier projet entrepreneurial dans l’électronique puis se tourne dans un second temps vers l’événementiel. Au même moment, il fait la rencontre de Thomas grâce à des amis en commun et rejoint ce dernier dans son aventure entrepreneuriale, qui à ce moment-là, a débuté depuis le mois d’octobre 2017.

Innover en simplifiant

Quelle est la proposition de valeur de Pygmento ?

Et bien la star-tup vend un produit physique, à savoir le badge. Mais au-delà de ça, elle propose un véritable service consistant à simplifier la commande de badge et sa personnalisation en ligne.

Plus précisèment, l’innovation apportée par Pygmento réside dans la simplification du process de personnalisation et de commande avec deux axes clés : un éditeur en ligne et une connexion avec plusieurs billetteries.

Alors que l’éditeur en ligne offre un large panel d’options de design, les connexions avec les plus grandes billetteries européennes tels que Weezevent, Eventbrite et Universe permettent de récupérer directement les informations relatives aux inscrits. Ainsi, le business model de Pygmento repose sur la vente de l’éventail de produits proposés, à savoir les badges, accessoires pour badges, solutions digitales de check in (ndlr: enregistrement) lors des événements et l’impression sur place pour les derniers inscrits.

Optant pour le moment pour une gestion lean, les deux co-fondateurs se partagent les fonctions clés de la start-up, à savoir la stratégie business et la recherche de financement. Au-delà de ces piliers incontournables, les tâches internes s’affinent au gré des spécialisations des deux entrepreneurs. Alors que Thomas s’occupe des tâches de développement et de la création d’outils digitaux, Ryzwan a en charge la partie commerciale et marketing. Toutefois, actuellement à la recherche d’un stagiaire en SEO et Community management, la start-up a un besoin de recruter en raison de son actuelle phase de croissance.

De nouveaux projets ?

Pygmento souhaite augmenter son marché en visant toute la France puis l’Europe ! À ce jour, l’enjeu majeur pour la start-up concerne la gestion des délais, le dénichage d’acteurs locaux et/ou la création d’antennes pour avoir des délais de livraison compétitifs. Des pistes pour avoir une meilleure visibilité médiatique sont également creusées. À terme, l’objectif commercial serait d’atteindre les 30 000 badges par mois !

Aujourd’hui leur modèle financier repose sur leurs propres fonds. Si ce fonctionnement est soutenable pour le moment, les deux entrepreneurs réfléchissent à solliciter des investissements externes pour l’achat de leurs propres matériels ( imprimantes, tablette etc).

En parallèle, les deux co-fondateurs travaillent sur un projet innovant appliqué aux salons. Encore en phase embryonnaire, ce projet d’avenir nécessitera certainement un financement externe pour qu’il voie le jour. À bons entendeurs !

https://www.youtube.com/watch?v=0Zz39dSDn_s


La startup Pygmento est en résidence sur Le Plateau depuis le 22 juin 2018.
#LePlateau un espace de 1000m² qui accueille, sous un même toit et sur des périodes pouvant aller jusque 6 mois, des équipes Société Générale et des startups de l’écosystème. Chaque résident travaille sur son propre projet, forcément disruptif ou innovant, dans de grands espaces ouverts où les équipes se mêlent. Le Plateau fournit l’environnement pour permettre ce travail dans un lieu unique mais surtout l’accompagnement méthodologique pour accélérer les projets, l’animation des résidents et du lieu pour leur permettre d’échanger et de partager compétences et expériences.