La crème de la crème

Dérangeant, le Cream de David Firth ? Ah oui alors !

Il débute comme une publicité pour un produit cosmétique et continue en s’enfonçant dans l’horreur d’une société ultra-fliquée, digne de 1984 (au moins !)

#Enjoy !