2 minutes 37 qui ont changé ma vie

Comment grâce à 2 minutes 37, un stylo et une habitude je réussis à faire de mes rêves ma vie.

Dans cet article vous trouverez : un conférencier québécois qui parle de hamsters, une citation de Gandhi et un défi à réaliser.

Source

Il était une fois un Noël magique, passé en famille, avec des cadeaux sous le sapin. Et là, j’ai reçu le plus beau des cadeaux : un carnet magnifique en cuir rouge, rempli de feuilles blanches. Un carnet sur lequel je pourrais écrire tout ce que je voudrais.

Pendant mon adolescence et une partie de ma vie d’adulte, j’ai utilisé l’écriture pour me décharger de tous mes ressentiments ; mettre sur le papier ma rage ou ma tristesse. J’y racontais de temps à autre des voyages en famille, mais la plupart du temps je me plaignais.

Et il y a à peu près un an et demi, j’ai commencé à prendre une autre habitude, inspirée par le parcours sur le bonheur de Happify (en lire plus à ce sujet dans mon article ici) et par le fabuleux livre de Florence Servan Schreiber “3 kifs par jour”.

J’ai commencé à écrire différemment et à me souhaiter des choses positives. Et magie… ma vie a été transformée.

Une des toutes premières choses que je me suis souhaitée

Pourtant, ce que j’écris tous les jours est d’une simplicité extrême ; j’écris ce que j’ai aimé dans ma journée, et ce que je me souhaite.

1- Les kifs : quels sont les moments de votre journée que vous avez aimés ?

Quels sont les 3 kifs que vous avez vécu dans votre journée, comme dirait Florence Servan Schreiber (qui a popularisé le concept des “kifs” dans un fabuleux ouvrage que je vous conseille de lire) ?

Pendant plus d’un an, j’ai écrit quotidiennement dans mon journal les 3 choses que j’avais le plus aimée dans ma journée.

Effet immédiat : une dose de gratitude qui fait l’effet d’un shoot de joie et la réalisation qu’en fait, quoi qui se soit passé, il y avait du bon dans cette journée.

Effet court-moyen terme (qui est resté une habitude) : je pose un regard différent sur ma journée. Je choisis chaque jour de poser mon intention sur le positif autour de moi. Résultat : je cultive mon optimisme, ma joie de vivre et ma résilience.

Poser son attention est un art, qui prend toute une vie de travail, d’efforts et d’attention. Une des conférences qui m’a le plus marquée à ce sujet est la conférence de Serge Marquis “On est foutus, on pense trop”. Je ne peux que vous la conseiller (et en plus Serge Marquis nous vient du Québec donc son accent ne pourra que vous créer un sourire).

“On est foutu, on pense trop” une conférence bouleversante de Serge Marquis

2 — Que souhaitez-vous devenir ? Pas dans 10 ans, dès demain.

La deuxième pratique que j’ai mise en oeuvre était d’écrire dans mon journal, tous les jours à nouveau, les 3 choses que je me souhaitais le plus à moi-même : 
“Puissé-je être sereine 
Puissé-je savoir que je suis assez
Puissé-je aimer et être aimée”

Effet immédiat : me rappeler quelles sont mes valeurs et mes souhaits profonds, ce vers quoi je travaille. C’est comme une mini-prière dirigée vers moi-même. Une prière d’amour où je me souhaite le meilleur.

Effets court-terme et moyen-terme : ce que je me souhaitais, qui je souhaitais être est arrivé. C’est tout simple. Je me sens plus sereine, calme dans mon rapport aux gens et aux choses.
Je sais que je suis assez, que je n’ai pas besoin de toujours en faire plus, je n’ai pas besoin de toujours devoir me prouver aux autres, je suis assez. J’aime profondément et je suis aimée.

Le présent : une formulation efficace

Cette année, j’ai choisi de changer la manière dont je formulais mes affirmations. Au lieu de me les souhaiter, je les ai formulées comme acquises, et donc au présent. Par exemple, “puissé-je aimer et être aimée” s’est transformé en “j’aime et je suis aimée”.

Formuler ces affirmations au présent aide mon cerveau à se projeter, à imaginer ces choses comme étant déjà là.

En bref, c’est une prophétie auto-réalisatrice

Le pouvoir de l’écriture : un peu de théorie

Des recherches menées aux États-Unis (surtout dans les années 1980) ont montré les corrélations entre l’écriture de journaux intimes et le bonheur / la santé.

Lors de plusieurs études menées, des participants ont été amenés, sur des périodes courtes (3–5 jours) à écrire tous les jours pendant 15 à 30 minutes. Ils devaient partager leurs émotions les plus intimes, revenir sur ce qui était important pour eux, les avait marqué. Et au bout de ces quelques jours, les effets étaient déjà très puissants :

  • Renforcement du système immunitaire
  • Réduction du rythme cardiaque
  • Amélioration de la sensation de bonheur, au long-terme
  • Réduction de la sensation de stress
  • Pour les étudiants qui ont fait cette expérience ; amélioration des notes
  • Pour des professionnels aguerris au chômage : diminution du temps de recherche d’emploi

Pour ceux qui veulent creuser le côté scientifique, vous pouvez lire l’étude complète à ce lien.

Contre le syndrome de la perfection

L’année dernière, j’ai eu le grand bonheur de faire un séjour dans le monastère bouddhiste des Pruniers. Un des discours qui m’a le plus marqué était celui d’une soeur qui disait que le Bouddhisme ne prônait pas la perfection mais l’attention. Le simple fait de se rendre compte à un moment que l’on dérive du chemin nous permet d’y revenir. (en lire plus sur le Noble Chemin Octuple, une des bases du Bouddhisme).

Cela doit être pareil avec les souhaits que vous formulez pour vous même. Vous ne serez jamais parfaits. En revanche, vous pouvez tendre à vous aligner le plus complètement avec vous-même.

L’écriture est un outil très puissant, qui vous prendra quelques minutes par jour, et je vous encourage à tester / combiner votre propre recette.

Un défi à relever

Et c’est maintenant que la partie intéressante arrive. Je propose à tous ceux qui veulent essayer de changer leur vie mot par mot, 2 minutes 37 par 2 minutes 37, de relever le défi de l’écriture.

Avec Edith Maulandi, nous avons créé Les Joyeux Audacieux, un programme de 6 semaines pour accompagner tous ceux qui souhaitent mettre en place des habitudes positives dans leur vie. Au programme, de l’écriture quotidienne, des défis à relever, une Tribu de Joyeux Audacieux motivés et des événements pour se rebooster.

Nous avons accompagné une première promo l’année dernière, avec de très beaux résultats : l’une des participantes qui avait trouvé de la motivation pour adopter une nouvelle posture dans son travail, un autre qui s’est lancé dans un tour d’Europe à vélo etc…

Pour rejoindre la Tribu et relever le défi, c’est par ici : http://lesjoyeuxaudacieux.strikingly.com/ (et on a aussi créé une page facebook pour des inspirations quotidiennes plus ou moins délirantes ;)

❤️ Si vous avez apprécié mon article et aimeriez bien le partager avec quelqu’un d’autre, vous pouvez me “Recommander” (ce qui revient à cliquer sur le bouton avec des applaudissements) et / ou partager directement avec un ami :) ❤️