Pourquoi est-ce si dur d’être blogueur ?

J’aimerais partager avec vous ici un peu de mon expérience de blogueur, de la difficulté mais du bonheur que cela peut vous procurer. Je vous prépare une petite surprise à la fin de l’article.

Pourquoi est-ce si dur d’être blogueur ?

Il faut tenir sur la durée…

Cela fait 5 ans que je blogue sur “Monter son Business”. J’avais eu d’autres petits blogs avant sans prétention. Celui-ci est le premier qui avait une vraie ambition en terme de trafic et de chiffre d’affaires.
Les précédents étaient surtout des blogs pour générer des ventes via l’affiliation dans des domaines absurdes… Bref, passons !

Il faut être régulier

En se laissant dans une aventure de blogging, on se rend compte rapidement des efforts nécessaires pour sortir de l’ombre.
Et encore, j’ai la chance d’être dans le web depuis longtemps, et d’avoir une bonne expérience en SEO (le référencement naturel : le fait de positionner son site correctement sur les moteurs de recherche).
La régularité est cruciale, il faut donc une bonne dose de motivation et être passionné par ce que vous faites (et être capable de vous organiser).

“Il faut passer au moins 10 fois plus de temps sur la promotion que sur la rédaction”

Et ça, on ne le comprends pas toujours ni tout de suite. On passe souvent trop de temps sur la production et pas assez sur la promotion de nos contenus.
Du coup, on a peu de visites et on risque de rapidement se décourager.
Pensez à communiquer du mieux possible sur vos contenus, un tweet ou un statut Facebook ne suffit pas !

Le roller coaster du blogueur

Le roller coaster du blogueur (ou de l’entrepreneur), c’est un peu le grand huit émotionnel que l’on subit régulièrement.
Un jour, vous serez au top: bon trafic, bonnes ventes, bons clients.
Le lendemain : catastrophes en série…

Il faut être capable d’encaisser ce genre de stress et de difficultés.

Cela arrive souvent !

Oui, le blogging, c’est dur !

Mais…

Cela reste magique !

Malgré toutes ces difficultés (et il y en a d’autres), cela reste absolument génial.
Je bénis encore le jour où j’ai décidé de me lancer, surtout quand je vois toutes les portes que cela m’a ouvert, quelques exemples :

  • Un emploi à Londres pour eBay pour gérer la plateforme d’affiliation pour 3 pays. (j’ai vraiment appris l’anglais grâce à ça!)
  • Des partenariats avec de grandes entreprises comme Renault : j’ai géré une partie de leur campagne de pub sur le web pour le lancement d’une de leurs voitures.
  • Des rencontres géniales : entrepreneurs, blogueurs, personnes inspirantes…
  • Des clients ! Les clients viennent littéralement à vous pour vos compétences, votre audience, votre réputation si votre bog prend de l’ampleur.

Et vous ?

Quelles ont été vos plus grosses difficultés et vos plus beaux succès ?

Une petite surprise pour continuer la discussion !

J’ai rédigé pour vous un article fleuve pour vous aider à créer et surtout à développer votre blog, c’est ici que ça trouve : bonne lecture !

Rémy Bigot — animateur du MSB show chaque lundi, un show vidéo pour aider les entrepreneurs.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.