Les mercredis du Lido, tour de piste du cirque moderne

Le Lido, est-ce seulement un cabaret olé olé des Champs Elysées parisien ? Eh bien non ! C’est aussi un haut lieu du cirque moderne, ici, à Toulouse.

Sorte de vaisseau spatial fantasmagorique, le chapiteau du Lido tout de blanc vêtu se dresse juste à la sortie du métro Argoulets, ovni artistique au milieu du parking-relais et du complexe sportif Alex Jany.

Centre municipal des arts de cirque, le Lido, qui fêtait ses 30 ans d’existence en 2013, peut se vanter de jouir d’une réputation mondiale puisque des artistes internationaux proposent chaque année leur candidature au concours d’entrée. Car c’est bien là la caractéristique particulière du Lido ; le centre, qui co-organise entre autres des évènements publics comme Toulouse en piste ou le festival de rue de Ramonville, possède une école amateur et une école professionnelle.

En amateur, de 7 à 77 ans comme dirait l’autre, on peut s’essayer aux arts du jonglage, de l’aérien ou de l’équilibre ; l’école propose régulièrement des stages d’initiation pour les enfants, mais également un groupe cirque et musique et un groupe de création collective.

En professionnel, la formation dure deux ans au cours desquels les élèves recherchent leur signature artistique circassienne, mais aussi en explorant la musique, la danse, les arts plastiques ; l’objectif est d’assurer aux artistes une réussite dans leur insertion professionnelle ou la réalisation de leur projet de création, via un dispositif mutualisé entre le Lido et la Grainerie (fabrique des arts du cirque et de l’itinérance). Ce soutien aux projets de création, appelé PACT (Pépinière des Arts du Cirque Toulousaine), a permis en quasiment dix ans d’existence l’émergence de vingt compagnies, et sept sont encore en cours d’accompagnement. On comprend donc pourquoi la concurrence est rude au concours d’entrée, qui propose une quinzaine de places pour plusieurs centaines de candidatures chaque année.

Le Lido, c’est donc une histoire d’amour du cirque et de sa poésie. Mais c’est aussi une histoire d’ouverture ; en effet et pour faire connaître les futurs artistes qu’il forme, le Lido ouvre ses portes tous les mercredis à 20h30 pour les “Essais du cirque”. Le principe ; des binômes sont tirés au sort et doivent, en deux semaines, monter un spectacle complet de deux heures qui sera joué gratuitement devant un public de 250 personnes. Les élèves de première et deuxième année d’école professionnelle peuvent expérimenter et se livrer à leurs performances souvent de haute volée ; un régal pour le public qui découvre, bien loin des cerceaux en feu, des lions et des chevaux à pompons, l’univers poétique et novateur du cirque moderne. Un spectacle de haute volée donné gratuitement tous les mercredis à partir de 20h30.