Vifa Reykjavik : l’enceinte à 360 degrés de subtilités

OGenius Aficionados
Jun 18 · 7 min read
Revue Vifa Reykjavik review Mac Aficionados

Vous le savez certainement, la musique occupe une place particulière chez Mac Aficionados.

L’annonce lors de la WWDC2021 de Apple de la sortie de l’audio sans perte dans Apple  Music, aussi bien sur les appareils Apple que ceux d’Android nous a donné envie de revisiter un classique : une somptueuse enceinte portable de l’entreprise de luxe danoise Vifa avec la Vifa Reykjavik.

Vifa Reykjavik review best speaker bluetooth

Nos remerciements chaleureux vont à Vifa pour la confiance qu’ils nous ont accordée pour ce test indépendant.

Vifa Reykjavik : l’élégance de la simplicité danoise

ans le monde tumultueux des enceintes portables qui vont du HomePod Mini de Apple en passant par la Roam de Sonos, la BeoPlay de Bang & Olufsen, la Echo d’Amazon et les modèles pléthoriques incluant JBL ou encore Anker, il y a de quoi s’y perdre dans tout ce brouhaha!

Mais entrons dans l’univers chalereux de Vifa.

La Vifa Reykjavik, du nom de l’emblématique capitale danoise est une enceinte qui marque l’oeil par sa simplicité.

Pas de pléthore de couleurs criantes à la Beats ni aux couleurs pétillantes de Ultimate Ears avec ses Boom par ci, Boom par là!

Ici, la discrétion est de mise.

« L’enceinte en forme de galet se décline en couleurs poétiques et toutes aussi discrètes : le noir profond lavastone Black, la roche grise Sandstone ou encore le bleu glacier profond, Ice Cave que nous avons reçu. »

Vifa Reykjavik review by Mac Aficionados

Cette discrétion n’est certainement pas sans rappeler une certaine BeoPlay de Bang & Olufsen, mais pour Vifa, le design est avant tout une question de goût inspiré par les femmes :

«La clé de notre design est de concevoir (des produits) qui plaisent aux femmes, mais sans que cela n’effraie les hommes

Vifa a en effet compris l’importance de l’impact que l’écoute des préférences des utilisatrices pouvait avoir sur l’industrie de l’audio, traditionnellement dominée par la gente masculine.

Ce n’est pas parce qu’un objet est petit et compact qu’il faut nécessairement faire un compromis sur la force et la puissance. Nos produits prouvent qu’il est possible de faire les deux à la fois.

— Michael Sørensen, CEO, Vifa (entrevue Design-People)

Vifa Reykjavik : une enceinte nordique dans l’ère du temps

Si Vifa est traditionnellement réputée pour ses revêtements en tissu de laine Kvadrat de haute qualité, elle s’en éloigne pourtant ici.

L’enceinte portable respire la solidité en raison de sa conception en aluminium anodisé grainé, fort agréable au toucher dans la version bleu profond que nous avons reçue.

On peut admirer les grilles en textile Kvadrat personnalisé combinées à l’aluminium, pour un rendu admirablement beau!

Son poids de 600 grammes est à relativiser, notamment grâce à sa sangle en cuir intégrée qui facilite son transport.

La circonférence de l’enceinte est de seulement 13.9 cm pour son diamètre (la taille d’un CD!) et de 65mm de hauteur.

Posée sur un bureau, une table de cuisine ou d’extérieur, elle ajoute une élégance volontaire à votre environnement.

Elle s’accompagne d’un étui de transport en toile qui permet de la protéger lors des déplacements, d’un guide pratique avec les consignes de sécurité/garantie et d’un câble USB-C.

Reykjavik : prise mini-jack, port USB-C et microphone intégrés

Si la connectique se fait en Bluetooth 4.0, nous l’avons trouvé fort solide, que ce soit avec un appareil Android ou Apple.

Fait surprenant pour ce type d’enceinte, vous pouvez même vous y connecter à l’aide d’une connexion analogique filaire ou rattachée à la prise mini-jack de la Reykjakik. À moins qu’on ne préfère utiliser la connexion avec un câble USB-C.

Vifa Reykjavik review best bluetooth speaker

Des enceintes dites plus «modernes» ne bénéficient pas toujours d’un tel traitement!

La Reykjavik s’insère donc parfaitement dans l’ère du temps avec son microphone intégré pour répondre aux appels téléphoniques. Il permet la réduction des bruits ambiants et des échos et se révèle être un accessoire de choix pour les meetings via Skype, Zoom ou encore Teams.

On retrouve sur la partie basse en silicone de l’enceinte le commutateur de mise en marche/arrêt, deux boutons dédiés au contrôle du volume et celui destiné au kit mains-libres pour la prise des appels sur votre smartphone lorsque vous utilisez le haut-parleur.

L’enceinte portable Vifa Reykjavik

Comme le rappelle son CEO, Michael Sørensen :

Aussi petite qu’elle puisse paraître, la Reykjavik délivre un son impressionnant, grâce à une ingénierie intelligente et soignée.

Vifa Reykjavik : ambiance chaleureuse et son raffiné

La Reykjavik est alimentée par une batterie au lithium-ion pourvoyant jusqu’à 6h d’autonomie, tandis qu’une fonction de mise en veille automatique s’active au bout de 3 minutes d’inactivité.

Un voyant lumineux passant du vert solide au jaune puis au rouge permet de connaître l’état de charge disponible.

À l’intérieur de l’enceinte est logé un amplificateur qui alimente trois haut-parleurs, ainsi que deux tweeters de 19 mm avec dôme à revêtement tissu et aimant néodyme et un woofer de 70 mm avec dôme aluminium et aimant néodyme également.

Pour bénéficier d’un son en stéréo, il est possible d’appairer deux Reykjavik.

Nous avons été séduits par le son de la Reykjavik, à la fois chaleureux et fort précis.

La Vifa Reykjavik présente beaucoup de subtilités, notamment dans les voix qui sont parfaitement bien retranscrites et surprend aussi par la profondeur de sa scène sonore.

“ La Reykjavik met clairement en évidence les voix et permet de saisir, à la fois avec précision et subtilité les nombreuses variantes des timbres de voies telles que sur le sublime Ashes to Ashes de Jack Garrat. ”

Les instrumentaux sont également vibrants, notamment l’album entraînant What’s My Name : Muhammad Ali de Marcelo Zarvos.

Avec The First Time Ever, le timbre de voix de James Blake retentit avec fébrilité et répond aux notes de piano assenées tout en douceur, dans une atmosphère intime parfaitement restituée par l’enceinte qui ne manque pas de corps!

Si elle ne peut être qualifiée d’enceinte «basseuse» à la manière d’une Bose SoundLink II, les médiums et les basses se démarquent par leur équilibre.

Elle est particulièrement adaptée aux ambiances sonores de type LoFi que nous avons consommé sans modération pendant le confinement!

Vifa Rekjavik revue Mac Aficionados 2021

Mac Aficionados

La passion de partager!

Mac Aficionados

Blog d’influence Mac — Mac influential blog

OGenius Aficionados

Written by

La passion de partager!

Mac Aficionados

Blog d’influence Mac — Mac influential blog