Yaya Sackho est arrivé du Sénégal en France en 2011, à 17 ans. Du niveau collège au Sénégal, il intègre alors l’Epide de Montry en tant que volontaire à l’insertion. A présent, il est en alternance dans une grande entreprise et construit son avenir.

Xavier Billard
Jun 28, 2018 · 2 min read
Yaya Sackho

Durant son année à L’Epide, il suit des cours de remise à niveau, et obtient Permis B. L’organisation d’inspiration militaire a été difficile physiquement mais il a réussi à obtenir son permis de conduire.

Il fréquente ensuite l’espace Maison de l’Emploi d’Aubervilliers, où il est en lien avec le facilitateur des clauses d’insertion.

Racontez-nous votre parcours

J’étais inscrit à la mission locale d’Aubervilliers. Je cherchais une formation dans la maintenance.

On m’a parlé d’une formation courte Second oeuvre. Je l’ai fait en 2014. J’ai rencontré l’entreprise SPIE lors d’un déjeuner de rencontres pendant la formation. J’ai fait un stage de 2 semaines chez eux.

Ils m’ont ensuite proposé de faire le CAP maintenance des bâtiments collectifs en 2 ans. J’ai décidé de me lancer, j’ai travaillé dur et je l’ai validé. On m’a ensuite proposé de travailler mais je voulais continuer en alternance.

Je voulais continuer dans le secteur du froid et du conditionnement de l’air qui m’intéressait et valider, après mon CAP, un Bac Pro. Il me manquait des matières, donc j’ai refait une seconde, pour pouvoir passer le Bac Pro « technicien en froid et conditionnement d’air ».

La je suis en 1ère, je passe le BEP cette année, l’année prochaine le Bac.

Je suis toujours chez SPIE et ça se passe très bien, l’école est à Orly.

J’ai déjà des entretiens pour travailler mais je veux passer mon baccalauréat d’abord et je suis bien chez SPIE.

Comment la Maison de l’emploi vous a-t-elle accompagné ?

Romain, le chargé de mission à Aubervilliers qui me suivait m’a orienté vers l’action de formation Second œuvre. Je voulais vraiment faire mon stage chez SPIE que j’ai réussi à obtenir.

Maintenant, quand je peux, je dis à mes connaissances d’aller voir Romain. J’ai déjà envoyé trois cousins à moi.

Quel est l’image que vous vous faites de votre métier ?

Je pense que c’est un métier d’avenir, il faut de la motivation et du courage, c’est tout. Si on est sérieux à l’école on y arrive. A présent, je sais où je vais et je m’investis au quotidien pour y arriver.

Propos recueillis par Thanina Ould Younes, Chargée de mission Formation territorialisée

Blog de la Maison de l'emploi de Plaine Commune

Actualités des actions en matière d'emploi et d'insertion dans le domaine du BTP en lien avec les grands chantiers en projet sur le territoire de Plaine Commune

Xavier Billard

Written by

Chargé de mission, Plaine Commune

Blog de la Maison de l'emploi de Plaine Commune

Actualités des actions en matière d'emploi et d'insertion dans le domaine du BTP en lien avec les grands chantiers en projet sur le territoire de Plaine Commune

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade