Comment réussir à pitcher son idée ?

Il n’est jamais aisé de prendre la parole en public. Que tu sois chargé(e) de présenter une idée, un exposé, un projet, un produit ou prononcer un discours, cela n’est jamais plaisant car l’aisance à l’oral n’est pas quelque chose d’inné ! Tout bon orateur a d’abord été un jour apprenti (…à chaque Padawan son Yoda !).

De nombreux conseils, astuces et outils existent pour t’aider à t’améliorer et à mieux pitcher : voici quelques pistes.

Qu’est ce que le « Pitch »?

Pitch… oh, mon pitch”… Mince, laissons les pubs des années 2000 de côté, on s’égare.

Le terme “pitch” désigne généralement le fait de résumer une longue histoire en une phrase. Aujourd’hui, ce mot est employé dans divers domaines d’activité sans que le but ne change : on est toujours censé exposer son idée de manière concise et persuasive en très peu de temps.

Selon les propos de Gaëlle Copienne , ancienne journaliste reconvertie dans le “coaching en prise de parole”, recueillis lors de son interview :

« Le pitch n’a pas vocation à être exhaustif : il doit donner envie. Comme le chapeau sous le titre d’un article, il n’est pas suffisant, mais est une étape nécessaire pour que les gens vous suivent dans votre projet. Il doit être capable de créer l’attente. »

Mais pourquoi est-ce obligatoire d’être aussi concis dans sa prise de parole ?

Tout simplement parce que les gens n’ont pas le temps…

Vous devez les convaincre en sachant que le temps d’attention sincère qui vous est accordé est très court. Il vous faudra par conséquent être précis et impactant. Cela insinue que tout bon pitch doit être structuré. En effet, comme dans une dissertation, vous devez établir une stratégie pour séduire votre auditoire.

Dans l’article d’ Andy Raskin intitulé Want a Better Pitch? Watch This.” de 2015, ce dernier analyse l’exemple d’une prise de parole d’Elon Musk. Il en extrait 5 principes qu’il pense être fondamentaux pour la réussite d’une présentation :

1️⃣ : Identifier et nommer l’ennemi
2⃣ : Répondre à la question “Pourquoi maintenant ?”
3️⃣ : Montrer la terre promise avant d’expliquer comment vous y êtes arrivé
4️⃣ : Identifier les obstacles puis expliquer comment les surmonter
5️⃣ : Prouver par des preuves que ce que vous dîtes n’est pas du vent

Cependant, pour que votre pitch puisse toucher les gens qui vous écoutent, il vous faudra à la fois organiser vos idées, certes, mais surtout jouer avec les richesses de la langue que vous emploierez.

Par exemple, vous devrez utiliser l’art de la punchline (“phrase choc”, “phrases percutantes”) dans votre présentation.

Votre histoire doit également permettre à votre auditoire de s’y identifier car sinon il risque de décrocher. Afin de devenir ce parfait orateur, il vous faudra vous former, vous exercer et surtout ne jamais lâcher.


Des outils pour pitcher

Chez nod-A, on a pensé et conçu trois outils pour vous aider à organiser votre idée, vous exercer et enfin, pitcher.

🔥 Allez, on se lance !🔥

Commencez en douceur avec notre guide “How to pitch”

Pour commencer, vous pouvez télécharger ce support qui vous servira de guide : “How to pitch”. Conseils et astuces vous y sont donnés pour vous aider à bien pitcher.

👉 Téléchargez le “How to pitch”


Séduisez votre auditoire grâce au Stormboard !

Pour pousser cet exercice un peu plus loin, vous pouvez vous entraîner et vous lancer grâce à cet outil : le Stormboard.

Ne vous inquiétez pas, le concept est simple et efficace.

🌟 Le dépliant proposé dans la boîte vous guidera et vous permettra d’organiser votre idée selon 4 étapes bien distinctes.

🌟 Vous illustrerez ces différentes étapes grâce aux différents stickers.

🌟 Enfin, avant de pitcher votre idée, vous devrez assembler le dépliant et les deux supports afin de former un cube. Ce dernier vous permettra d’être plus à l’aise à l’oral et engendrera un gain de curiosité auprès de votre auditoire.


Pitchez votre idée en vidéo

Enfin, un dernier outil plus poussé est également proposé pour faire votre pitch : le Pitchmotion. Cet outil Makestorming donne la possibilité à l’équipe concernée d’être guidée et de pitcher en vidéo son idée.

Vous serez coaché·e et orienté·e grâce à l’application mobile qui l’accompagne. Cette dernière a été réalisée en collaboration avec Gaëlle Copienne. Après cette première phase de réflexion, vous devrez monter votre manège qui servira de décor à votre vidéo.

En effet, le Pitchmotion contient : plus de 100 aimants pour créer vos personnages et leurs accessoires, une boîte D-I-Y pour fabriquer vos propres éléments de décors, l’essentiel pour filmer à savoir 2 éclairages LED, un porte-tablette universel et le fameux clap !

Aussi, dans l’article du blog Azerty People, vous pourrez également tester 5 autres sites web spécialisés dans le montage vidéo.

Tiré du blog Azerty People

Pour aller plus loin…

On espère que ce nouvel article vous a plu ! N’hésitez pas à nous contacter, venir prendre un café (à Lyon, Paris ou Montréal) ou à nous faire des retours ❤

Suivez l’actualité du #Makestorming sur Twitter, Facebook et Medium

Show your support

Clapping shows how much you appreciated nod-A’s story.