Fenêtre sur le Québec : l’apprentissage par le jeu

maplaceencrèche
Mar 7, 2019 · 5 min read

La première version francophone de la Charte sur le Droit au Jeu a été élaborée au Québec en 2018, à l’initiative du Regroupement des Centres de la Petite Enfance de la Montérégie (RCPEM). Déjà adoptée par près de 100 centres de la petite enfance (CPE) et autres organisations (parmi lesquelles une association française), elle défend le droit des enfants à jouer librement, garanti par l’article 31 de la convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies.

Gracieuseté : Regroupement des CPE de la Montérégie / RCPEM

En quoi le jeu est-il vecteur d’apprentissage ?

« Le jeu, dans sa forme la plus pure, est imaginatif, non structuré et initié par l’enfant », peut-on lire dans la Charte sur le Droit au Jeu. Selon Sylvie Melsbach, experte des aires de jeux extérieures à la RCPEM, les caractéristiques du jeu des enfants incluent spontanéité, plaisir, incertitude et défis. « On est dans la non-productivité, on ne joue pas pour arriver à un résultat », croit-elle. Mais alors, les tout-petits apprennent-ils vraiment en jouant ? Selon le Professeur Roger Hart, Directeur de l’Environnement des Enfants au sein de l’International Play Association (1), « Jouer est le premier moyen par lequel les enfants explorent. Ils découvrent le monde et ainsi apprennent à se connaître ». Non seulement le jeu a un impact positif sur le développement physique des bambins, mais, contrairement à ce que pensaient les psychologues par le passé, jouer librement est aussi d’une importance capitale en termes cognitif et social (2). Bref, le jeu c’est du sérieux !

Gracieuseté : Regroupement des CPE de la Montérégie / RCPEM

Quelle attitude adopter par rapport au jeu de l’enfant ?

Éducatrice, Sylvie Melsbach a vécu une anecdote qui a eu pour elle l’effet d’une révélation. Jeune professionnelle, elle animait beaucoup et était très appréciée des parents. Un matin, malade, elle décide de regarder les tout-petits jouer. Surprise : ils passent la journée à tourner en rond. « Ça a été une vraie prise de conscience pour moi, j’ai réalisé que trop d’intervention bridait la capacité des enfants à jouer. Il faut les laisser s’ennuyer », commente Sylvie Melsbach. Selon elle, le rôle des professionnels de la petite enfance consiste à regarder les enfants jouer, et à s’inspirer de leur interaction pour introduire des sources de stimulation à réinvestir dans le jeu. Pour autant, pas question de laisser-aller. Il est crucial que l’éducatrice reste disponible, car les enfants sont des êtres sensoriels qui se nourrissent du regard de l’adulte : « Quand ils vivent une réussite, les petits cherchent des yeux l’éducatrice, pour savoir si elle les a vus », souligne Sylvie Melsbach.

Quelle importance donner au jeu en extérieur ?

Les chercheurs ont démontré que les développements cognitif et moteur étaient intimement liés, spécialement pour les enfants en bas âge. Quant à la mémoire, elle serait sensorielle au moins jusqu’à l’âge de 7 ans. Pour Sylvie Melsbach, le corps est un véhicule essentiel de l’apprentissage des tout-petits : « Aller dehors, ce n’est pas une récréation, c’est de l’éducation », s’exclame t’elle. Selon l’experte, la fréquentation d’une aire de jeux de qualité est nécessaire aux enfants « pour faire des gestes qu’ils ont peu l’occasion de pratiquer par ailleurs, comme se transporter par les bras ou sauter en bas d’une plateforme élevée ». Mais l’espace de jeux constitue une ressource éducative tout aussi essentielle ; il est d’autant plus riche qu’il est naturalisé et comporte arbres, fleurs et sentiers. « Ne vous étonnez pas que les enfants ne passent que 10 minutes dans l’aire de jeux ! C’est l’endroit où leur cœur bat le plus vite. Après une courte période à pleine capacité, ils vont aller creuser dans le sable pendant 30 minutes. D’eux-mêmes, les tout-petits apprennent l’autorégulation ».

Gracieuseté : Regroupement des CPE de la Montérégie / RCPEM

Comment favoriser le jeu dans une vie en collectivité bien remplie ?

En tant que gestionnaire de crèche, répondre à cette question s’avère parfois complexe. Prenons l’exemple des bébés en hiver : comment faire en sorte qu’ils aillent dehors et jouent librement tous les jours ? C’est d’autant plus difficile quand le climat est rude, comme au Québec par exemple. Partant du constat que les enfants ont besoin d’oxygène et de mouvement pour s’épanouir, Sylvie Melsbach a mis en place une pratique novatrice avec plusieurs CPE de Montérégie. Des salles de dodo sont aménagées dehors, sur de grands balcons avec couchettes, et les bébés sont laissés libres de leur mouvement à l’intérieur, où l’habit de neige ne vient pas faire obstacle à leur motricité. Il fallait y penser ! Davantage d’initiatives concrètes sont à venir, grâce à un groupe de travail organisé par la RCPEM en avril 2019.

Son objectif ? Déterminer comment véhiculer les valeurs défendues dans la Charte du Doit au Jeu à travers la pratique quotidienne des organismes de la petite enfance. À suivre !

Pour plus d’informations : http://jouerplaisirapprendrecpe.ca/

Florence Dujoux

Gracieuseté : Regroupement des CPE de la Montérégie / RCPEM

Notes :

(1) Vidéo de l’International Play Association : https://www.youtube.com/watch?time_continue=17&v=527ib-opLGE)

(2) Anna VON HOPFFGARTEN. “Comment le jeu façonne le cerveau” dans Cerveau & Psycho. (no.98, avril 2018). Pages 36–37.

maplaceencreche PRO

Nous sommes une équipe dynamique qui n’a qu’un but : faire la promotion des gestionnaires et des professionnels de la petite enfance. Notre motivation : partager des informations utiles, des expériences inédites et faire découvrir de nouvelles pratiques !

maplaceencrèche

Written by

Nous œuvrons sans relâche pour proposer toujours plus de places en crèche aux parents salariés d’entreprises soucieuses du bien-être de leurs collaborateurs

maplaceencreche PRO

Nous sommes une équipe dynamique qui n’a qu’un but : faire la promotion des gestionnaires et des professionnels de la petite enfance. Notre motivation : partager des informations utiles, des expériences inédites et faire découvrir de nouvelles pratiques !

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade