Chocolats Belges VS Chocolats Suisses

Bonjour à tous !
Aujourd’hui, nous allons comparer les deux rois du chocolat, les suisses et les belges ! eh oui depuis que le chocolat est arrivé en Europe ils se battent la gloire du chocolat. Dans cet article nous allons pouvoir les départager. J’ai fait mes petites recherches à propos de ces deux fabricants. Nous comparerons aussi deux marques, une belge et une suisse, pour voir les ingrédients, la qualité et le prix. Pour finir nous départagerons le grand gagnant.

Tout d’abord leurs histoires respectives :

Le chocolat du côté des belges est arrivé en 1635 grâce aux Pays Bas qui sont à l’époque espagnols. Ce sont eux qui ont ramené le chocolat et l’exportation vers la Belgique s’est faite très rapidement car le port d’Anvers recevait le cacao espagnol. Les plus vieilles traces de chocolat que l’on a retrouvé sont celles d’un cadeau dans l’abbaye des moines à Gand. A l’époque il est souvent dégusté par les familles royales et bourgeoises sous forme liquide.

Aujourd’hui la Belgique compte 500 chocolatiers , 2000 boutiques. Par an, les belges produisent 650 000 tonnes de chocolat (on est encore loin de leur production de frites qui s’estime à 3,2 milliards de kilos de patates transformées en frites). Mais il faut bien ça pour le chocolat car ils mangent 8 kg de chocolats .

Ils ont différentes spécialités comme la praline, le mendiant qui est du chocolat avec des fruits secs sur le dessus et les Gayettes de Charleroi qui sont des chocolats fourrés à la crème au beurre. Le chocolat belge est reconnu pour son pourcentage de cacao très élevé par rapport aux autres chocolats fabriqués dans le monde, le beurre de cacao est pur et pour finir le chocolat belge utilise toujours des fèves de cacao de haute qualité.

Les entreprises connues qui vendent des chocolats sont Leonidas, Neuhaus, Jeff de Bruges, Cotes d’or, Godiva et pleins d’autres.

Du coté des suisses, ils sont plus gourmands, 11,9 kg de chocolats par an et par suisse. L’anecdote dans tout ça c’est que ce sont les belges qui ont fait découvrir le chocolat au suisse ! en 1679 le maire de Zurich en déplacement en Belgique boit son premier chocolat à Bruxelles et décide de ramener cette boisson en suisse avec lui ! et maintenant la Suisse est devenu le principal concurrent de la Belgique !

Ensuite les suisses vont innover et inventer le chocolat au lait avec Nestlé en 1875. Le chocolat au lait est un chocolat qui ne contient seulement 25% à 40% de cacao avec du lait en poudre et du sucre.

En Suisse, 4400 personnes travaillent dans l’industrie du chocolat suisse.

Pour les caractéristiques du chocolat suisse, elles sont très strictes. Il y a même une réglementation : pour que le chocolat soit reconnu comme Suisse. Le chocolat doit être obtenu grâce à des pâtes de cacao , du lait de suisse, du sucre avec des fèves de cacao et du beurre de cacao pur , la teneur en graisse de doit pas dépasser les 5%.

Dans les fabricants les plus connus de chocolat suisse, on retrouve Barry Callebaut qui a fait le sujet de notre premier article , Favanger, Villars, Caillers, Milka, Toblerone Lindt .. etc.

En ce qui concerne la spécialité suisse, on a le pavé de Genève, ce sont des petits cubes de chocolat enrobés d’une fine poudre de cacao.

Comparaison de deux marques :

A présent nous allons comparer deux marques pour voir en terme de prix et de qualité qui des deux marques se démarquent le plus. Pour notre comparaison nous allons prendre Leonidas du côté des belges et Lindt du côté suisse.

Leonidas : coffret Leonidas héritage simple contient 16 chocolats (240G) avec un assortiment de chocolat noir, chocolat au lait et chocolat blanc pour un prix de 17,95€ (c’est à dire 1,12€ le chocolat)

Note du packaging : 8/10

Lindt : boîte Lindt connaisseurs contient 10 chocolats (217g) avec un assortiment de chocolat au lait chocolat noir et chocolat blanc pour le prix de 6,99€ (c’est à dire 0,70 centime le chocolat

Note du packaging : 5/10

Le bilan : Leonidas est une gamme supérieure en terme de prix que Lindt ; ce qui m’a le plus interpellé dans cette étude comparative, c’est le non-respect de la règlementation suisse de la part de Lindt, il propose des chocolats blancs et des chocolats noirs alors que pour que ce soient des vrais chocolats suisses, il faut absolument que tous les chocolats soient au lait suisse . Donc une déception à ce niveau-là même si ils sont presque deux fois moins chers que les Leonidas.

Donc j’en conclu que pour manger des chocolats suisses , il faudra se tourner vers une autre marque, peut- être plus chère et haut de gamme. Pour Leonidas, que des points positifs à part peut-être le prix qui est assez élevé pour la quantité.

Bien maintenant nous allons passer aux résultats : pour ma part les belges gagnent le prix du meilleur chocolat car ils ont découvert le chocolat avant les suisses et pour avoir gouté les deux marques que j’ai comparé, Leonidas marque de nombreux points pour la qualité et le goût de leurs chocolats.

Maintenant à vous de faire votre choix !