MM RADIO : LECTURE — AFTER-SHOW LIVRE PARIS 2017 AVEC AUDIBLE : “L’ART DE LA NARRATION COMME VECTEUR D’EMOTIONS”

“On a besoin de se raconter, de se narrer,” Marc Voisin.

Conversation spéciale After-Show Livre Paris 2017 avec Audible à l’occasion de la 37è édition du salon qui termine sa course ce 27 mars à Porte de Versailles. Après le 3ème plateau d’Audible ayant pour sujet “L’Art de la Narration Comme Vecteur D’émotions”, Angela Peauty discute et approfondit le thème avec les invités Angélique Barbérat — auteure de la série de livres “Bertrand & Lola”, Marine Royer — actrice, voix de publicité et narratrice de livres audio, et Marc Voisin — acteur et professeur chez Cours Florent.

Concernant l’intérêt du livre audio pour le public. “Il y a un vrai changement en ce moment. Les gens me le disent, quand je croise des gens autour de la trentaine. Il y en a beaucoup qui écoutent des livres audio le soir pour se détendre, dans le train, dans la voiture, dans l’avion. Ça a vraiment changé,” explique Marine Royer. “J’ai des copains qui ne lisaient pas, des copains de mon âge qui n’étaient pas du tout lecteurs et qui font beaucoup de trajets en voiture et qui me disent maintenant, ‘finalement, je suis devenu auditeur, lecteur’ et qui découvrent la littérature et qui franchement la découvrent via ce vecteur,” continue Angélique Barbérat.

Ainsi que pour les acteurs. “De ce que j’entends dans les studios depuis un an et demi, deux ans, il y a un vrai bon en avant assez phénoménal. Rien à voir, a priori, avec les États-Unis qui nous devancent largement mais ça n’a plus rien à voir avec il y a quelques années où c’était vraiment une niche pour, il faut le dire, les non-voyants et les personnes âgées,” raconte Marine Royer. “Mais c’est très bien c’est un nouveau marché qui s’ouvre et c’est gagnant-gagnant à tous points de vue. Les acteurs pourront avoir une surface de visibilité plus large […] parce que l’acteur a lui aussi besoin de travailler. Il aime ça, travailler. Et puis on peut faire du théâtre le soir et puis on peut faire de la lecture. C’est une autre corde à son arc, donc c’est formidable,” précise Marc Voisin.

Les invités s’expriment également sur les ingrédients nécessaires pour raconter une histoire et captiver les oreilles des auditeurs. “Les émotions, l’écriture, nous aident beaucoup en tant qu’acteurs. Enormément la ponctuation. Quand elle est juste, c’est génial. On avance tellement plus vite,” Marine Royer. “Il y a un travail technique, il y a un travail de diction, de souffle, de respiration. Les ingrédients, ils sont là. Il faut avoir travailler, savoir manipuler la langue, savoir comment on va pouvoir s’approprier, donner de l’affection. Ne pas taper les mots pour faire comprendre, ce serait horrible. Ne pas rentrer dans une espèce de longue mélopée, comme ça, et qui va finir par faire une liturgie où ça ne sera plus rien pour nous. Non, il faut trouver les bons appuis, voir qu’il y a des consonnes qui sont là pour donner un peu de nervosité, qu’il ne s’agit pas de psalmodier non plus les voyelles. C’est un vrai travail de laboratoire à faire et ce travail technique, il permet de laisser place à l’inspiration,” Marc Voisin. “D’où l’intérêt d’être acteur. Parce qu’il y a des gens qui me disent ‘moi aussi, j’aimerais bien lire des livres’. On ne peut pas, même si on a une voix correcte, c’est un travail d’acteur. Et moi, mes 30 ans d’expérience en tant que comédienne me nourrissent, me forgent à cet outil qui est nouveau,” Marine Royer.

Ils partagent également leurs idées afin que le livre audio se fasse plus remarquer en France. “Peut-être en radio. Les extraits en radio, ça serait le média parfait, parce qu’on est dans l’écoute cette fois. Passer des extraits de livres pour dire ‘découvrez quelques lignes de ce livre-là’ avec la voix de l’acteur, je pense que ce serait très bien,” Angélique Barbérat. “À titre personnel, je serai prêt aussi -alors attention, ça peut effrayer les oreilles de certains profs — je trouverai très bien que de temps en temps, à l’école, au collège, au lycée, quand il s’agit de lire une œuvre, qu’on puisse en passer un extrait lu parce que comme ça, on n’aura pas uniquement de l’explication de texte qui peut, pour certains élèves, être une sorte de barrière rébarbative,” Marc Voisin.

Ils révèlent leur format de lecture favori. “J’avoue avoir découvert l’audio livre avec Marine et mon livre mais j’ai très envie de découvrir d’autres livres. Sinon, je suis lectrice papier parce que je passe beaucoup de temps sur l’ordinateur,” Angélique Barbérat. “Je suis lectrice papier mais je vais me mettre au Kindle parce que je suis une grande voyageuse et du coup, comme je lis énormément, les bouquins me prennent une place dingue dans mon sac à dos,” Marine Royer. “C’est peut-être l’âge qui fait qu’on ne berce pas la danse, on va s’adapter bien sûr. Moi, je suis historiquement lecteur papier et en même temps, une sorte de part intime qui est très voix audio parce que je lis beaucoup à haute voix, c’est très nourrissant,” Marc Voisin.

Ils dévoilent leur lecture actuelle ainsi que leurs projets. “Je travaille sur la suite, là. J’ai un roman qui vient de sortir, qui s’appelle “La Vie Enfuie de Martha K.”, qui vient d’être enregistré, qui est sorti là chez J’ai Lu, où est sorti “Lola et L’Apprentissage du Bonheur”, qui est la suite de “Bertrand et Lola”. Et je travaille actuellement sur le troisième tome de cette série ‘Lola’, ce projet que j’aimerais voir en série un jour parce que c’est vraiment le format idéal,” Angélique Barbérat. “Je suis en train d’enregistrer le troisième tome d’une saga, donc du coup comme ça n’est pas sorti, je n’ai pas le droit d’en parler. Une sublime histoire qui se passe en Nouvelle-Zélande. Une belle écriture aussi, complètement différente parce que pas contemporaine ou un peu plus difficile. Une galerie de personnages, je crois que je dois en être à 25 ou 35 de personnages différents. Une espèce de Scarlett O’Hara,” Marine Royer. “Moi c’est une actualité plus théâtrale, il n’y a pas d’enregistrement. Je sors d’une pièce de Shakespeare qui s’appelle “La Nuit des Rois”. Et puis je vais aller vers un texte pas très, très récent, qui date du XVe siècle, un texte allemand qui s’appelle “Le Laboureur et La Mort”. Mais j’espère bien entre les deux, un auteur vivant,” Marc Voisin.

Découvrez le reste de la très riche conversation sur le travail de narration pour le livre audio !

LECTURE, c’est deux lundis par mois sur MM RADIO ! #Lecture
Mais également sur TUNEIN, ACAST et STITCHER.


Vous pouvez écouter les émissions du bouquet MM RADIO sur votre ordinateur, votre smartphone, votre tablette, et votre Smart TV, via votre casque ou votre haut-parleur, au bureau, en voiture, dans les transports… bref, n’importe où !

Les Citations des auteurs et invités sont partagées sur nos réseaux sociaux.

©MasterMINDER Entertainment


Suivez nos actualités et productions à venir.
MM RADIO
| MM TV

Ainsi qu’à travers les réseaux sociaux !
Twitter
Instagram 
Facebook
Tumblr
LinkedIn

Like what you read? Give MasterMINDER Ent. a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.