MM RADIO : LECTURE AVEC JON DE LORETT — “PAPA EST MORT EN LISANT LE MONDE”

“La mort d’un être proche, évidemment, nous remet en question”.

Jon de Lorett est l’invité de l’émission LECTURE du mois de novembre sur MM Radio.
Auteur du livre
“Papa Est Mort en Lisant le Monde”, l’écrivain qui réside en Allemagne se questionne sur la mort, la veillée d’un mort et tout ce qui englobe le deuil. “Il y a une fascination avec les gens qui travaillent avec la mort. Les médecins par exemple, le médecin est un personnage quand même toujours tabou, énigmatique, qui justement vous sauve la vie ou bien vous ferme les yeux. Et le thanatopracteur, de nos jours, est quelqu’un qui va préparer le corps, qui va le vider. C’est une chose que je trouve fascinante. Et aussi, comme je le dis dans le livre, il y a des gens qui meurent tous les jours mais on ne pense pas à ces moments,” explique-t-il à Angela Peauty.

Autour de cette histoire de mort, la relation presque absente entre un fils qui se fait l’idée de son père le jour de sa mort. “J’ai voulu, je dirais, un petit peu mettre les choses à l’endroit. En ce moment, j’ai lu beaucoup de livres où on a un parent qui parle de la mort d’un enfant. Beaucoup de livres sont parus à ce sujet. Un parent donc qui perd son fils ou sa fille. Et là, j’ai voulu remettre les choses un petit peu à l’endroit, qui est que la situation normale, c’est que c’est le fils qui perd son père ou sa mère. La génération, bien sûr, antérieure meurt la première. Voilà, j’ai voulu raconter comment un fils donc vit la mort de son père.”

“C’est un mélange personnel, biographique, avec des fantasmes et puis en même temps, dans un cadre contemporain concret. C’est un mélange.”

Au-delà de cela, Jon de Lorett profite de ce décès pour mettre en avant les relations parents-enfants. De quelle manière un fils règle la note d’une relation avec son père qui n’a plus rien à redire. “Je crois qu’on est dans une époque où nous jugeons nos parents. Il y a 20 ou 30 ans ou 40 ans, je n’en sais rien, on ne jugeait pas ses parents. Là, je crois maintenant que l’on juge ses parents. On juge comment ils ont vécu, s’ils ont été une bonne mère, si la mère a eu vraiment une vraie vie de femme, si le père a véritablement été fidèle. On juge, on se compare et on juge. On leur demande des comptes. Ça, c’est nouveau.”

“Papa Est Mort en Lisant le Monde” est l’histoire d’une relation avec ses défauts jamais dits qui pourrissent des liens, ici celle d’une famille. “Dans une autre époque, les structures étaient extrêmement rigides. Le père parle, il explique au fils comment il faut vivre, ce qu’il faut faire. Il raconte sa vie. Maintenant, ça a changé mais ça a été remplacé par rien d’autre, un petit peu le mutisme ou bien on parle du journal.”

“Je pense que quand on est dans l’appartement d’un mort, je pense que l’on fouille, qu’on regarde, on fait l’inventaire. De toute façon, une fois qu’il sera mort, on va vider les tiroirs, vider les armoires.”

Jon de Lorett, un de ses surnoms qu’il s’est choisi pour le thème de ce livre, raconte le processus d’écriture de “Papa Est Mort en Lisant le Monde”. “3 ans. Bon, il y a 200 et quelques pages. Oui, c’est long 3 ans. Il faut prendre des notes, réfléchir l’écriture et puis après la finition, investiguer, bien sûr. Sur le thanatopracteur, sur les relations père-fils. Oui, c’est assez long, avec des hauts et des bas, avec des phases où on se dit ‘bon, maintenant j’arrête parce que cette histoire-là n’avancera pas’ et puis des moments où on se dit ‘quand même, oui’.”

Particulièrement pour un ouvrage au titre intriguant. “Oui, c’est difficile d’écrire. Comme je le dis parfois, j’écris centimètre par centimètre. Ah oui, c’est difficile parce qu’on a le cadre, il faut le remplir. Oui, non, c’est difficile, ça prend du temps. Il faut un grand investissement.”

“Je dois le reconnaître, je lis le journal, je suis un lecteur du Monde. Le Monde, je le dis dans ce texte-là, c’est le moins mauvais des journaux, je n’en dirais pas plus. Mais tout de même, les autres sont pires. Donc, je lis Le Monde, bien sûr, depuis longtemps.”

Bonne écoute, bonne Lecture !


Vous pouvez écouter les émissions du bouquet MM RADIO sur votre ordinateur, votre smartphone, votre tablette, et votre Smart TV, via votre casque ou votre haut-parleur, au bureau, en voiture, dans les transports… bref, n’importe où !


LECTURE est une émission mensuelle de MM RADIO ! #Lecture
Egalement sur TUNEIN, ACAST et STITCHER.

Les Citations des invités sont partagées sur nos réseaux sociaux.

©MasterMINDER Entertainment


Suivez nos actualités et productions à venir.
MM RADIO | MM TV

Ainsi qu’à travers les réseaux sociaux !
Twitter
Instagram 
Facebook
Tumblr
LinkedIn

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.