MM RADIO — MASTERMINDS : QUEL EST LE PLUS GROS RISQUE QUE VOUS AYEZ PRIS ?

Préférez-vous rester esclaves de vos rêves ou faire le grand saut ?

MasterMinds termine sa saison 2016/2017 avec un thème qui va vous donner à réfléchir durant vos vacances : le risque. A considérer selon s’il vous faire trembler ou s’il vous fait sauter de motivation au réveil.

Les invités des émissions de MM Radio partagent leur risque pris à travers notre programme de mentoring pour les entrepreneurs et professionnels. Chacun d’eux dévoile ensuite la leçon qui a changé leur état d’esprit.
Cela afin de vous motiver et vous donner envie de dépasser ce qui vous retient depuis trop longtemps. A moins que vous ne préféreriez la sécurité pour éviter de vous décevoir vous-même. Mais ne pas se lancer, n’est-ce pas déjà se décevoir ?

A bons travailleurs…

Ci-dessous, un extrait de leur réponse, à écouter en intégralité dans MasterMinds sur MM Radio.

JOËL KOUADIO — Gérant Chocolatemall : “J’en ai appris beaucoup sur moi-même, beaucoup sur ma capacité de résilient, ma capacité à patienter. Je n’étais pas très patient comme personne.”

CLÉMENT SERIO — Cofondateur de Collock Escape Game : “J’ai essayé de suivre ma passion pour le jeu et de me lancer à fond dans l’aventure. Ce risque m’a appris à connaître mes limites ou à aller au-delà de ce que je pensais pouvoir faire.”

RYMA BOUZID — Responsable éditorial livres pratiques chez Flammarion : “Le plus gros risque que j’ai pris de ma carrière a été de publier un livre d’un blogueur. Personne ne pouvait penser qu’on pourrait acheter un livre de recettes alors que toutes ces recettes sont gratuites. Et en fait, on a fait un carton.”

DELPHINE REMY BOUTANG — Fondatrice de The Bureau, JFD Connect et cofondatrice de la Journée de la Femme Digitale : “C’était de démissionner d’IBM. Et je suis tellement heureuse de l’avoir fait puisque j’ai créé mon entreprise et j’ai créé des emplois et c’est ça ma fierté.”

CÉDRIC MONNIER — Cofondateur de la startup FlameFy : “Je pense, c’était de quitter la France plusieurs fois, d’aller m’installer dans d’autres pays et de me rendre compte que, finalement, le monde est grand.”

CONSTANCE STYPULA — Directrice Audible France : “C’était de fonder une maison d’édition moi-même, sans support financier important. C’était dur mais on y est arrivé. Cette expérience m’a appris beaucoup de choses.”

MARIE-ANNE MEUNIER — Libraire L’Harmattan : “Je pense à L’Harmattan. Je pense que c’est quand même de monter une nouvelle librairie, une nouvelle structure dans des circonstances économiques qui ne sont pas évidentes pour le monde du livre. Donc, c’était un pari.

CÉDRIC MEIFFRET — Président de Fingabol : “Peut-être quand je suis parti à Singapour à 26 ans pour faire mon premier stage. C’était une prise de risque qui m’a beaucoup apporté puisqu’elle a découlé sur tout le reste de ma carrière.”

PATRICE VELATI — Président de The Apartment Training et coach sportif : “Je pense que je l’ai pris il y a quelques mois, en ouvrant The Appartement Training, sortir d’un certain confort de vie en travaillant dans des clubs traditionnels et en ayant une clientèle qui vient à toi. Là, c’est tout l’inverse, c’est moi qui dois faire venir les autres à moi et démarcher.”

ARNAUD METLAINE — Praticien hospitalier au Centre Sommeil de L’Hôtel Dieu : “Le pire challenge que j’ai pu prendre, c’est d’aller à un examen assez important sans aucune préparation, totalement dans l’improvisation et ça avait bien marché. Le fait de pouvoir improviser m’a enseigné une chose, c’est qu’il ne faut jamais préjuger de ce qui se va se passer à l’avance.”

ANTOINE PONCE — Codirigeant Ormex Confort : “C’est d’abandonner mon ancien job en CDI pour me lancer dans l’aventure de l’entreprenariat. Et voilà, je ne regrette pas du tout de l’avoir fait. Ça m’a appris la confiance en soi, l’estime de soi aussi.”

ANGÉLIQUE BARBERAT — Auteure : “Me lancer, c’est ça le plus gros risque. De croire au premier projet qui est venu à moi et d’y croire autant que je suis là aujourd’hui. Il m’a appris à découvrir qui je suis et à prendre conscience que je pouvais créer quelque chose.”

MARINE ROYER — Comédienne : “C’est le fait de se lancer en tant qu’actrice dans la vie, se faire confiance, répondre à son instinct qui vous pousse vers ce chemin.”

MARC VOISIN — Comédien : “C’est de choisir un métier dans lequel je ne suis jamais sûr du lendemain et ça me permet de rester toujours vivant, éveillé et toujours curieux de tout ce qui va se présenter de nouveau.”

FRÉDÉRIC PAUPERT — Coach et cofondateur de Workout & Detox : “C’est d’avoir fait un gros régime qui n’a pas marché. J’ai perdu beaucoup, beaucoup de poids pour une compétition — c’était pour une compétition très importante — et je me suis planté.”

HAÏFA OUERSIGHNI — Coach au Klay & championne du monde de boxe thaïlandaise : “J’ai affronté une fille qui était beaucoup trop expérimentée pour moi et le goût du challenge et l’envie de rencontrer les meilleurs m’ont fait accepter un combat et j’ai pris un KO. Et du coup, j’ai appris à un peu plus mesurer le danger.”

ALEXANDRE LEFEVRE — Diététicien, nutritionniste sportif et auteur : “C’est d’avoir développé un logiciel de diététique en étant dépendant que d’une seule personne, un développeur et cette personne nous a planté. Cette prise de risque m’a apporté plein de choses depuis.”

PATRICE GUIZON — Biologiste, rédacteur en chef d’Inforunning, Ecotrail Paris Finisher : “J’ai une autre passion qui est le dessin, le graphisme et j’ai décidé de prendre un congé pour aller plus loin dans ma passion, voire décrocher un diplôme. Donc, j’ai lâché un peu mon poste au risque de ne pas le retrouver au retour pour aller faire l’Institut Supérieur Peinture Décorative de Paris.”

©Hôtel Baltimore Paris

JEAN-PHILIPPE PEROL — Chef chez Carte Blanche, Hôtel Baltimore Paris : “C’est quand j’étais formateur à l’école Lenôtre, j’étais jeune encore et former des personnes un peu plus âgées, ce n’est pas facile. Et le risque en fin de compte, il fallait les tenir en haleine pendant 8h, 25–30 personnes.”

ADRIEN SICSIC — Cofondateur du Comptoir Local : “Le plus gros risque que j’ai pris depuis toute ma jeune carrière, était, sans conteste, le lancement dans l’aventure entrepreneuriale en partant de zéro et en laissant le métier bien payé qu’on faisait avant.”

GUILLAUME VILLEMOT — Fondateur du Festival Des Conversations : “Lancer le Festival des Conversations, c’est un risque très amusant mais c’est un risque parce que vous vous confrontez à la réalité de ce qu’est la société dans laquelle on vit aujourd’hui. Ce risque m’a appris à écouter les autres, déjà, rien que ça, c’est important.”


Mettez votre casque chaque matin, décollez du bureau à l’heure du déjeuner, cliquez sur MM Radio le soir en sortant du bureau et faites le plein de conseils avec MASTERMINDS !

MASTERMINDS, c’est tous les mois sur MM RADIO ! #MasterMinds
Egalement sur TUNEIN, ACAST et STITCHER.

Vous pouvez écouter les émissions du bouquet MM RADIO sur votre ordinateur, mais aussi via votre smartphone, votre tablette, et votre Smart TV, via votre casque ou votre haut-parleur, au bureau, en voiture, dans les transports… bref, n’importe où !

©MasterMINDER Entertainment


Suivez nos actualités et productions à venir.
MM RADIO | MM TV

Ainsi qu’à travers les réseaux sociaux !
Twitter
Instagram 
Facebook
Tumblr
LinkedIn

Show your support

Clapping shows how much you appreciated MasterMINDER Ent.’s story.