“La santé est particulièrement éligible à la démarche d’Open Innovation proposée par Matrice”

MATRICE
MATRICE
Jul 26, 2019 · 4 min read

Anne Philippot, Directrice Expérience Client, Digital et Innovation chez Roche Pharma France, explique la volonté de Roche de s’associer au programme de formation et d’entrepreneuriat de Matrice.

Image for post
Image for post
Anne Philippot, lors de la clôture de la Matrice Roche à l’Institut Imagine ©Julie Bourges pour Roche France

La “Matrice Santé & Numérique” créée il y a 10 mois a permis de faire travailler main dans la main des matriciens issus d’univers différents et complémentaires (codeurs de 42, designers, juristes en santé, médecins, pharmaciens…) avec une cinquantaine de collaborateurs de Roche Pharma France. Son ambition ? Co-construire la santé de demain en imaginant des approches servicielles inspirées des nouvelles technologies, afin d’apporter des solutions innovantes et concrètes aux besoins des patients et des professionnels de santé.

Anne Philippot, Directrice Expérience Client, Digital et Innovation chez Roche Pharma France revient sur cette collaboration qu’elle juge particulièrement bénéfique pour le secteur de la santé.

Quel est le positionnement de Roche face à l’Open Innovation ?

Notre société est marquée par des évolutions majeures et le monde de la santé change en profondeur. Le rôle des laboratoires pharmaceutiques est d’accompagner ces évolutions, en allant au-delà du médicament.

Parce que l’innovation est utile aussi parce qu’elle répond à des besoins concrets, nous avons la conviction chez Roche que c’est l’intelligence collective qui nous permettra de développer un meilleur accompagnement des patients et des professionnels de santé. Roche a donc décidé de faire de « l’open innovation » un pilier de sa stratégie pour co-construire la santé de demain car on ne peut pas développer des choses en chambres ! Il faut éprouver les solutions proposées avec l’utilisateur, celui qui va les prendre en main, qui va pouvoir en bénéficier à la fin. Mettre l’utilisateur au centre, c’est une façon d’être plus pertinent, d’être dans la véracité du service ou de la valeur ajoutée que l’on souhaite apporter.

Roche a donc décidé de faire de « l’open innovation » un pilier de sa stratégie pour co-construire la santé de demain

En tant que pionnier et défricheur de nouveaux territoires, notamment en faveur de solutions servicielles, Roche s’est ainsi donné pour mission d’élargir les champs de recherche et d’actions de l’entreprise, en se rapprochant d’autres acteurs économiques, pas forcément attendus, comme des jeunes startups ou des étudiants et futurs entrepreneurs pour créer des synergies au service des patients et des acteurs de santé en France.

En quoi le programme Matrice répond-il à cette démarche d’ouverture et d’innovation ?

Matrice… c’est une grande histoire ! Je me souviens, il y a un an et demi, une personne avec qui nous travaillons sur l’innovation au sein de Roche est venue me voir et m’a parlé de Matrice, ce programme né à 42. Je me suis renseignée, et j’ai trouvé ce parti pris de la mixité formidable. Matrice réunit des gens qui ont à la fois des univers, des parcours, mais aussi des degrés de maturité différents ; et ce programme de formation fait le pari que cette réunion-là va donner quelque chose de plus grand. Naturellement, nous avons voulu embarquer dans cette aventure, et s’adosser en tant que groupe Roche à ce programme d’entrepreneuriat, qui permet d’établir un pont entre le monde de l’école et le monde de l’entreprise. Nous avons pris un rôle à la fois de facilitateur et de médiateur, et tout cela a abouti à la production de services et au prototypage de solutions en santé. Mais pas que ! Cette matrice constitue aussi une aventure professionnelle unique pour tous. Et aussi personnelle d’après ce que les étudiants et aussi les collaborateurs de Roche ont pu me confier.

Matrice réunit des gens qui ont à la fois des univers, des parcours, mais aussi des degrés de maturité différents

Pourquoi le secteur de la santé, précisément, peut bénéficier d’une telle démarche ?

Le secteur de la santé est justement le plus éligible pour moi à une démarche d’open innovation. C’est un secteur confronté à une multiplicité d’acteurs, qui portent tous des enjeux critiques. S’inscrire dans une démarche d’open innovation et notamment celle proposée par le programme de Matrice permet donc d’adresser ces problématiques caractéristiques du monde de la santé en y apportant ces regards différents, multidisciplinaires. Les étudiants de Matrice portent par définition ce genre de regard inusité sur les problématiques que nous connaissons, chez Roche. A partir de leur vision, nous pouvons donc prendre une perspective différente et explorer alors des pistes que nous n’aurions pas envisagées seuls. Et c’est de cette manière que nous pouvons arriver vite à une solution innovante.

Medium is an open platform where 170 million readers come to find insightful and dynamic thinking. Here, expert and undiscovered voices alike dive into the heart of any topic and bring new ideas to the surface. Learn more

Follow the writers, publications, and topics that matter to you, and you’ll see them on your homepage and in your inbox. Explore

If you have a story to tell, knowledge to share, or a perspective to offer — welcome home. It’s easy and free to post your thinking on any topic. Write on Medium

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store