Roche et la matrice Santé ensemble pour une journée d’échanges et d’innovation

MATRICE
MATRICE
Jan 16 · 4 min read

Retour sur la première escale, pendant laquelle les équipes de la matrice Santé et les collaborateurs du laboratoire se sont retrouvés à la Paillasse pour travailler sur leurs projets respectifs.

Crédits : © Pierre Cattoni — Matrice

escale, nom féminin : En parlant d’un navire ou d’un avion, action de se ravitailler quelque part, d’y faire des opérations commerciales, d’y débarquer ou d’embarquer du fret ou des passagers. (Larousse)

Bienvenue à bon port ! Le 13 décembre dernier avait lieu la première escale de la matrice Santé à la Paillasse. Point de passage incontournable dans le processus d’une matrice, les escales marquent la fin d’une étape de progression et le début de la suivante. Deux mois après un intense sprint créatif à l’école 42, cette escale a ainsi signé la fin de la phase de transformation (élaborer, construire des idées, solidifier les équipes) et le début de la production (passer du concept au produit). Pour les matriciens, ces moments d’escales sont autant d’occasions de confronter régulièrement leurs idées à une communauté d’experts et à des personnalités extérieures.

Et pour Roche, partenaire de la matrice, cette première escale s’est aussi inscrite dans sa volonté initiale d’engager une démarche d’innovation globale. Dès le début du processus, l’entreprise pharmaceutique centenaire souhaitait en effet mener des projets non seulement avec les étudiants de la matrice, mais aussi avec ses propres collaborateurs, en interne. C’est dans ce cadre que les laboratoires ont lancé en octobre dernier un projet d’intrapreneuriat : le projet “Startupez vos idées”. Objectif : inciter les collaborateurs à proposer des idées innovantes pour répondre aux besoins et attentes de leurs clients.

Aussi cette escale s’est-elle donc naturellement présentée comme une opportunité de cross-fertilisation entre entrepreneurs/intrapreneurs des deux horizons. Qui plus est à la Paillasse, un lieu emblématique pour Roche. C’est entre les murs de cet ancien entrepôt de textile, non loin du quartier historique du Sentier parisien, qu’ils avaient lancé Epidémium, un projet de recherche scientifique participative dédiée à la compréhension du cancer. Pendant une journée, les matriciens étaient invités à travailler aux côtés des équipes finalistes de ce projet.

Sourires et poignées de mains chaleureuses ont rythmé des rencontres instructives. Et cette dynamique a été bénéfique aux matriciens autant qu’aux collaborateurs de Roche. Les premiers ont ainsi pu profiter de l’expérience de professionnels de santé issus de différentes branches du secteur, puis apporter aux équipes de Roche leurs compétences d’entrepreneurs acquises au cours des premiers mois de la formation Matrice. Des liens forts se sont ainsi tissés, qui ne pourront que contribuer à la qualité des projets.

Pour débuter la journée, les étudiants de Matrice ont présenté les avancées effectuées depuis le hackathon du 22 octobre dernier. Entre temps, certaines équipes s’étaient reconstituées, d’autres avaient changé de projet, mais toutes les idées, encore embryonnaires il y a deux mois, s’étaient transformées en projets viables. Voici les projets tels qu’ils ont été présentés le 13 décembre :

Opteam : Améliorer la gestion du parcours de soin des enfants atteints d’une maladie chronique grâce à un outil numérique permettant aux parents de mieux gérer leur prise en charge et leur parcours de vie.

WegVisir : Améliorer l’expérience d’attente des patients au sein des Services d’Urgences à travers une interface modulaire et interactive distillant informations et notifications sur la prise en charge.

Mindmapps : Les entreprises n’ont pas de vision globale du ressenti de leurs clients. Mindmaps permet de scruter les réseaux sociaux à partir d’un mot-clé entré par l’utilisateur et de rassembler, analyser puis trier l’ensemble des données récoltées.

Med’Hope : Améliorer la productivité des Attachés de Recherche Clinique (ARC) hospitaliers afin de développer la recherche clinique, grâce à une plateforme de gestion des essais cliniques, collaborative et en libre accès, à destination des équipes de recherche au coeur des centres hospitaliers.

Feel & Click : Faciliter le suivi thérapeutique et l’observance pour les patients atteints de maladie chronique à l’aide d’un bouton connecté et géolocalisé.

WeDoc : Gérer et accompagner le flux, l’intégration et l’installation de médecins diplômés à l’étrangers et exerçant en France grâce à la création d’une plateforme communautaire certifiée proposant de multiples services.

O’Scult: Pour répondre à la question des déserts médicaux, O’Scult veut lancer un outil de modélisation de l’accès aux soins sur le territoire français. Et ainsi faciliter la prise de décision pour les pouvoirs publics.

La présentation des projets a suscité de vifs intérêts et de nombreuses interactions entre matriciens et collaborateurs de Roche, qui ont multiplié les questions, les encouragements et les propositions d’aide. Des échanges riches, instructifs, et utiles pour la suite !

Crédits : © Pierre Cattoni — Matrice

Des ateliers se sont ensuite succédés durant tout l’après-midi, où les matriciens ont pu s’exercer au reverse mentoring auprès des 7 équipes finalistes du projet “Startupez vos idées”.

Crédits : © Pierre Cattoni — Matrice

La journée s’est achevée sur le pitch des projets des collaborateurs de Roche devant un jury où une matricienne était invitée à siéger, et en présence de Jean-François Brochard, Président de Roche Pharma France.

MATRICE Journal

Porter l'innovation dans des mondes complexes

MATRICE

Written by

MATRICE

Porter l'innovation dans des mondes complexes. https://matrice.io

MATRICE Journal

Porter l'innovation dans des mondes complexes