Meetic
Published in

Meetic

Replanter une forêt aux côtés de Maforêt

Chronologie d’une journée engagée

Engagé sur le sujet de la neutralité carbone et désireux de compléter ses actions sur les émissions directes et indirectes, le groupe Meetic s’est lancé dans la recherche d’un projet eco-responsable contribuant à l’augmentation des capacités d’absorption mondiale (les fameux puits de carbone). Projet concret et tout trouvé avec ma Maforêt (tous les détails ici ) : c’est le début d’une vraie histoire pour les trente prochaines années.

Quant à nous, les collaborateurs du groupe, nous avons reçu un mail fin mars pour nous décrire le projet et nous proposer de participer à une journée de plantation. On a dit OUI !

Chartrettes, on arrive !

Jour J (le 6 mai dernier), rendez-vous devant Meetic où un bus nous attend pour nous emmener jusqu’au Buisson de Massoury à deux kilomètres de Fontainebleau.

La bonne humeur est de la partie. C’est fou ce qu’un moyen de transport peut fédérer et faire remonter des (très bons) souvenirs ;) !

À notre arrivée, Maforêt, les gardes forestiers et les propriétaires de la parcelle forestière nous attendent. La météo capricieuse nous oblige un peu à revoir le programme de la journée : on plantera plutôt le matin pour profiter de l’accalmie et on échangera et discutera l’après-midi.

On se dirige vers la parcelle. On constate alors l’énorme travail préalable déjà réalisé par les gardes forestiers pour préparer le terrain.

Tuto IRL avant de commencer

Peu d’entre nous ont déjà planté un arbre, c’est dire combien quelques explications sont nécessaires! Notre attention est à son comble. On apprend qu’il y a des lignes à suivre et que par groupe de trois, on va se voir attribuer une ligne, une pioche, un bâton mètre-étalon et une caisse avec les plants des pins. Une personne mesure l’endroit où on va planter, une personne soulève la terre pour pouvoir permettre au troisième équipier de planter l’arbre et de faire un monticule bien solide autour. Il n’y a plus qu’à.

Mettre (enfin) les mains dans la terre

Nous, la petite cinquantaine d’employés Meetic présents ce jour là, nous voilà quasi experts sur le papier, il est temps de se lancer dans l’aventure avec notre kit plus nos cirés, bottes et gants de jardinage !

La bonne humeur règne et les groupes avancent bien. Oui ça papote et ça rigole mais surtout ça creuse et ça plante aussi. Bref, on peut appeler ça une matinée bien remplie.

On en viendra tous à boue

Après 1h30, nous avons planté environ 1500 arbres sur une surface d’un hectare. La parcelle Meetic fait 8,5 hectares. Il reste du boulot…

C’est l’heure de la pause déjeuner. Bien méritée, c’est l’occasion d’échanger sur cette première expérience inédite de plantation.

Retour en classe (verte)

L’après-midi, on est tout ouïe. En effet, le garde forestier et les personnes de Maforêt prennent la parole pour nous en apprendre plus sur :

● l’histoire de la parcelle où nous sommes (abîmée par les tempêtes)

● les forêts françaises,

● l’exploitation du bois,

● les initiatives Maforêt

● les bénéfices des forêts à tous les niveaux

● le projet financé par Meetic

● les contraintes naturelles auxquelles nos bébés arbres vont être confrontés

● la suite qui va être donnée sur la parcelle

● les types d’arbres d’Ile de France

● …

Maintenant que l’on sait à quoi ça ressemble de planter des arbres (nos bras et nos jambes s’en souviennent !), tout est beaucoup plus concret et les questions fusent.

Nous comprenons d’autant mieux les enjeux et les bénéfices environnementaux plus larges encore que la super captation de carbone imaginée au départ. On continue la discussion sur le terrain, direction la parcelle voisine pour voir à quoi ressemblera celle que nous avons replantée ce matin.

On profite aussi à plein poumons du grand air ! Pour nous qui travaillons dans la tech en plus d’être en télétravail depuis des mois, loin les uns des autres, cette journée est une vraie bouffée d’oxygène.

Récré en pleine nature

Après l’effort le réconfort ? C’est peu de le dire : sous la tente installée, nous attend un goûter aussi bon que beau. 🧇😋

Des mimes et de la réflexion

Dernière partie de la journée : Maforêt nous invite à participer en groupes à des jeux et des ateliers ludiques et collaboratifs sur le thème de l’écosystème forestier : calculs de hauteur d’arbres, liens à trouver entre les essences d’arbres et la vie courante, mimer la sève (si, si, c’est possible 😂), questions sur tout ce qu’on a vu ensemble depuis notre arrivée… Bien sûr, un classement et des récompenses terminent cette journée en beauté.

Bilan (carbone) de la journée

Cette journée est encore plus enrichissante que je ne l’avais imaginée. Sans aucun doute, la meilleure façon de se rendre compte de l’engagement pris par Meetic (30 ans quand même et 2182 tCO2eq), des bénéfices concrets de ces actions à long terme pour l’environnement. C’est une expérience humaine qui en plus de nous reconnecter à la nature nous a permis de nous déconnecter de nos écrans pour mieux retrouver nos collègues et expérimenter une autre manière de collaborer.

Alors, aux organisateurs et tous ceux qui ont rendu ce projet possible, je vous dis un grand MERCI.

Entre nous et notre chère future forêt, ça matche déjà fort ! 💚

--

--

--

Nous partageons un peu de notre quotidien @Meetic avec vous. Tech ou pas, tous les thèmes y sont abordés. Et si vous voulez faire partie de cette belle aventure, nos offres sont ici : https://www.meetic-group.com/hr/

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Na Olaciregui

Na Olaciregui

More from Medium

Log #28–15/10/2021

Incrementing Towards Finitude: Playable Portraits of Late Capitalism Part 2

Fermenting unrest

‘Peek Performance’