Et si on inventait un nouveau modèle de co-working ?

Chloe Roukbi
Apr 30 · 5 min read

Pathfinder est une filiale de The Family, dédiée aux opportunités de business scalables qui nécessitent un fort appui infrastructurel et capitalistique. Depuis 2015, Pathfinder crée des startups à partir des problématiques sectorielles de nos clients corporates. Ils partagent notre ambition, assument leur incapacité à déployer des startups en interne et nous font confiance pour faire émerger des pépites dont ils deviennent investisseurs majoritaires.

Toujours à la recherche de profils entrepreneurs prêts à craquer des problématiques ambitieuses, nous choisissons de partager nos réflexions.

Problème > Les options d’espaces pour le télétravail sont limitées

Le monde du travail est en pleine mutation avec l’émergence du télétravail et de la ‘gig economy’, favorisés par les outils collaboratifs digitaux. En quête d’un meilleur équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle, un quart des salariés travaillent aujourd’hui régulièrement à distance. Les ordonnances de 2017, ont assoupli la mise en place du télétravail dans les entreprises et près de 80% des dirigeants estiment que cette pratique génère une plus grande efficacité au travail et diminue fortement l’absentéisme.

Les principaux lieux de télétravail en France restent le domicile (79,2%), suivi des cafés, bars et lounges (14,8%), et des espaces de coworking, bureaux partagés (7,9%). L’offre à la fois pour les freelanceurs et les employés reste donc assez limitée et chacune de ces options présente ses propres contraintes. Au domicile, le travailleur peut vite se sentir isolé. Les espaces de co-working (We Work, Regus..) sont assez onéreux, saturés en terme d’offres dans les grandes villes et demandent souvent un engagement. Les cafés, n’étant pas destinés à cet usage, sont un peu le parcours du combattant: pas certain d’avoir une place disponible, imprévisibilité de la connexion Wifi, manque de prises pour recharger son ordinateur, et impression de ‘déranger’ avec des serveurs qui vous le feront sentir…

The Coffice

Les cafés restent cependant très plébiscités pour y travailler mais également pour les rdvs pros. L’HORECA (Hôtellerie, Restaurants, Cafés..) a toujours été un lieu de rencontres professionnelles avec des clients et prestataires, une extension du travail ‘hors bureau’ où se font des closing de deals et des signatures de contrats. Par ailleurs, certains métiers de terrain, comme les équipes commerciales, se contentent des cafés comme lieux transitoires de travail, plus pratique que de repasser ‘au bureau’. Ambiance cosy et studieuse, ce cadre si apprécié par les travailleurs, stimulerait par ailleurs davantage la créativité et productivité des employés selon une étude de l’Université de British Columbia.

Côté restaurateurs et cafés, ces nouveaux modes de travail gênent, leurs activités se transformant en espace de travail. Des tables sont mobilisées pour de longues heures, et le client télétravailleur n’est pas un client rentable.

Des nouveaux modèles voient le jour

Pour répondre à ces nouveaux modes de travail, des nouveaux acteurs développent le ‘coffice’, un concept très tendance, contraction entre ‘coffee’ et ‘office’. L’Anticafé, Hubsy ou encore le Café Nuage, sont des cafés co-working où l’on ne paye que le temps passé (à l’heure ou à la journée), en échange d’une consommation à volonté de boissons et snacking, d’un réseau wifi performant et d’imprimantes.

Ces lieux offrent également des espaces à usages mixtes avec des salles de réunions privatisables par exemple, permettant également de ‘changer de cadre’. La part des clients B2B de ces cafés co-working représenteraient par ailleurs jusqu’à 42%. Les employeurs sont en effet de plus en plus nombreux à proposer à leurs employés des cartes pré-payées pour accéder ces lieux.

L’Anticafé

Mais le développement de ces chaînes demande un réel investissement financier, et un capex important en terme de foncier et de personnel. La startup, Andco, actuellement en beta-test en Angleterre, propose un nouveau modèle innovant de réservation d’espaces de travail dans des cafés et hôtels. À travers leur application, ils proposent un abonnement fixe permettant d’avoir accès à ce réseau et de réserver sa table en avance. Ils installent également un accès wifi privilégié aux membres pour qu’ils aient un login unique à travers tous les sites.

Vision > Le Co-working Asset-Light

Les espaces dans l’HORECA présentent de nombreux m2 qui ne sont pas rentabilisés durant les heures creuses et particulièrement en semaine; une opportunité de source de revenus additionnelle pour ces acteurs est donc à envisager. Il est également pressant, de formaliser ce nouveau mode de travail en créant un cadre qui bénéficieraient à la fois aux travailleurs et aux professionnels de l’HORECA. Pour changer la donne et proposer une expérience exceptionnelle, la solution devra répondre à trois impératifs:

  • Proposer un label de qualité: mettre en place une charte de qualité pour instaurer un niveau de standard et d’exigence
  • Digitaliser l’expérience de booking: apporter de la visibilité et de la réassurance en permettant aux travailleurs de réserver en avance leur desk dans les cafés
  • Capitaliser sur les données : il sera essentiel de valoriser les données récoltées pour apporter des insights et personnaliser au mieux l’expérience

Votre mission si vous l’acceptez

Nous voulons créer un réseau labellisé de café co-working ‘asset-light’ en se greffant sur les espaces disponibles dans l’HORECA. À travers une plateforme recensant ces lieux, le télétravailleur pourra donc réserver en avance son desk alloué dans son café préféré de quartier. Les entrepreneurs qui prendront en charge cette problématique devront bien comprendre le quotidien des acteurs impliqués (Propriétaires et managers de restaurants, cafés, hôtels, travailleurs freelance, employés, employeurs…) pour construire la solution la plus adaptée. Par des tests terrains, il faudra d’abord aller à la rencontre de ces acteurs, et tester le besoin sur le marché.

Les profils tech capables de construire cette plateforme et de choisir les bonnes briques technologiques autant que des profils business seront privilégiés.

Entrepreneurs aguerris et ayant une bonne connaissance du secteur de l’Hospitality ou de l’immobilier, il est temps de changer la donne. Inscris-toi sur ce lien en indiquant comme objet de startup “Coworking”.

Pathfinder

Invention is key.

Chloe Roukbi

Written by

Innovation consultant @Pathfinder — Particularly interested in DNVBs

Pathfinder

Invention is key.