Gouverner les Technologies, Accélérer son Développement

Nous faisons face à de grands bouleversements, que l’émergence des nouvelles technologies a rendu possibles. Les entreprises peuvent choisir de ne rien faire et juste subir chacun de ces bouleversements. Elles peuvent aussi décider, pro activement, de réfléchir puis d’agir, afin d’intégrer ces technologies dans leurs offres et leurs modes de fonctionnement. Dans cet article je propose un modèle pour mettre en œuvre une telle réflexion puis pour actionner les énergies.

Photo by Alex wong on Unsplash

Une direction d’entreprise qui vise le développement durable de son activité se doit d’apprendre à gérer les technologies, afin de bien identifier ce qu’elles apportent en termes d’avantages concurrentiels, puis de les déployer au mieux dans les produits, les procédés, les interactions avec le client, ainsi que dans les pratiques internes à l’entreprise.

Gérer les technologies, c’est notamment une question de gouvernance, qu’il s’agit de bien mettre en œuvre, dans le but d’assurer :

  1. une veille active, pour bien anticiper l’émergence des technologies et ce qu’elles peuvent apporter à l’entreprise,
  2. une structure formelle de prise de position interne quant à l’adoption ou pas de chaque technologie,
  3. une bonne réactivité de l’entreprise pour déclencher l’intégration de chaque technologie retenue,
  4. une rapide acquisition des nouvelles compétences nécessaires, en interne, à la complète maîtrise de la technologie,
  5. une mise en œuvre effective de la nouvelle technologie, que ce soit dans les produits, les services, les interactions avec le client, ou les pratiques internes.

Je propose à l’entreprise d’adopter modèle facile à mettre en œuvre pour le suivi de cette gouvernance. Ce modèle repose sur quelques fondements simples. Tout d’abord il vise l’Excellence dans la manière de gérer des technologies, en touchant tout à la fois l’efficacité des actions mises en œuvre, et leur efficience (je renvoie le lecteur à la lecture d’un article que j’ai commis sur le thème de l’Excellence, et de son équation Efficacité vs Efficience). Ensuite le modèle permet de faire une revue de cette gestion des technologies en seulement vingt critères. Enfin il offre, pour chacun de ces critères, une manière de jalonner le parcours que doit suivre l’entreprise pour atteindre la maturité de ses organisations en matière de gestion des technologies.

Voici l’ensemble des vingt critères que je propose d’adopter pour gouverner la technologie et son déploiement opérationnel. Il est possible, pour chacun de ces critères, de formaliser les niveaux successifs de maturité de l’entreprise, afin de la guider dans le niveau de précision et d’impact des actions à mener pour déployer la technologie en son sein.

# Assurer l’Efficacité du déploiement de la technologie

  1. L’entreprise a institutionnalisé son choix de retenir une technologie et de porter ses efforts pour la déployer ; cela se démontre via une Charte Business
  2. Une équipe est en place pour prendre en charge le déploiement de la technologie
  3. De par leurs rôles et responsabilités, les membres de cette équipe sont en situation d’agir pour le déploiement de la technologie
  4. Le déploiement de la technologie s’appuie et intègre le réseau interne de tous les experts dans la technologie
  5. L’ensemble des experts dans la technologie, internes à l’entreprise, sont amenés à interagir dans une communauté de pratiques
  6. Le système gouvernance en place pour déployer la technologie est inclusif à l’ensemble de la stratégie de l’entreprise
  7. Le déploiement de la technologie fait l’objet d’une documentation en place et sous contrôle
  8. L’existence d’une stratégie de déploiement de la technologie, d’une équipe en place pour ce faire, et d’une communauté de pratiques interne à l’entreprise, est officielle et connue de tous les membres de l’entreprise
  9. La communauté de pratiques qui en interne soutient le déploiement de la technologie collabore et interagi de manière efficace et concrète
  10. Le déploiement de la technologie s’appuie sur un portefeuille de projets de développement de nouveaux produits et services et de transformation, qui est rigoureusement structuré et piloté

# Assurer l’Efficience du déploiement de la technologie

  1. En ce qui concerne la technologie retenue, l’entreprise est en situation de bien connaître l’état du marché, ainsi que les attentes de ses clients, et celles de ses employés et partenaires
  2. Des actions de veille technologique et d’écoute de la concurrence sont décidées et engagées pour soutenir le déploiement de la technologie
  3. L’entreprise est connectée avec l’écosystème relatif à la technologie (Universités, Partenaires Stratégiques, Experts externes, …..)
  4. Les actions de déploiement de la technologie permettent de sécuriser les actions de standardisation, de normalisation, de certification
  5. L’état des compétences détenues par l’entreprise sur la technologie est connu et documenté
  6. Le programme de déploiement de la technologie intègre des projets spécifiques au développement des compétences détenues par la communauté de pratiques
  7. Le savoir détenu par l’entreprise sur la technologie est connu et documenté
  8. L’entreprise protège son savoir par un plan de brevets spécifique à la technologie
  9. La gouvernance de la technologie permet à l’entreprise d’être agile et proactive en matière d’identification des opportunités business et des possibles percées technologiques
  10. Le déploiement de la technologie fait l’objet d’une feuille de route structurée et exhaustive de tous les sujets de gouvernance

La mise en œuvre d’un tel modèle de gouvernance des technologies suppose de la part de la Direction de l’Entreprise un suivi rapproché. Il faut au préalable mener une réflexion stratégique approfondie, afin d’identifier les domaines de technologies sur lesquels s’entend la mise en œuvre d’une telle approche. La réflexion stratégique sur la technologie et ses apports pour l’entreprise est un exercice que le comité de direction, dans son ensemble, se doit de mener à fréquence régulière. Une fois retenus les domaines de technologie sur lesquels va s’appuyer la stratégie de l’entreprise, il s’agit, bien sûr, de s’engager dans l’action, le modèle que je propose permettant de la structurer et de la piloter. Il est important que la Responsabilité dans la gestion de chaque Domaine de technologie soit clairement assignée à une personne de l’entreprise. Cette personne aura pour tâche d’orchestrer toutes les actions nécessaires au déploiement de cette technologie en interne de l’entreprise et de faire état envers la Direction de l’état de maturité atteint dans ce déploiement. Une telle revue de cet état de maturité peut alors avoir lieu à fréquence annuelle, et ses éléments peuvent être intégrés à la business scorecard de l’entreprise.


Il n’est de vie sans métamorphose. Tout est transformation. Les entreprises en ont conscience et même si le mot « transformation » est à la mode nous savons tous que ce qui ne change pas est voué à disparaître. Chaque entreprise y va de sa stratégie de transformation mais beaucoup de ces stratégies pêchent, par défaut d’exécution. Avec Merakin, vous avez la solution pour réussir ; nous vous guidons vers l’Excellence de vos Projets de Transformation.


J’ai écrit cet article en écoutant Moondance. N’hésitez pas à réagir, j’adore refaire le monde avec des gens passionnés !