Point de Transformation sans Constance !

Jacques ne compte plus le nombre de plans d’actions que sa société a engagés ces dernières années, et qui ont été abandonnés, les uns après les autres. Il en rirait presque, si cela ne générait en lui beaucoup de lassitude. Ne vous fiez pas aux apparences : si Jacques paraît parfois blasé, il a bien compris que la concurrence est rude et qu’une entreprise doit savoir évoluer toujours plus vite. Et pourtant lorsqu’il observe cette agitation permanente, il se demande si ses dirigeants, en plus de manquer parfois de courage, n’auraient pas quelques problèmes de constance.

Photo by Mathew Schwartz on Unsplash

Notre monde est complexe, plus aucun dirigeant d’entreprise n’est à même de mener une réflexion à long terme qui résiste à l’usure du temps. Chaque manager doit gagner en capacité à régler ses voiles à chaque fois que le vent tourne, c’est-à-dire de plus en plus fréquemment. Venant de la communauté Agile, le mantra “Fail Fast” fait désormais partie du langage courant d’à peu près tous les business, ce qui fait la joie des afficionados du Bingo des Réunions.

Alors dans les organisation tout change, toujours plus vite. Les dirigeants, au moment de lancer une transformation, adoptent une approche pour soudainement en adopter une nouvelle, encore et encore. Les services informatiques annoncent le déploiement d’un nouvel outil, et à peine les équipes ont-elles commencé à se l’approprier qu’elles apprennent qu’il sera bientôt remplacé par un tout récent, encore plus puissant et mieux adapté “aux nouvelles réalités de l’entreprise”. Les Comités de Direction mettent en place un nouveau modèle d’organisation puis subitement évoquent la nécessité de le modifier….

Bien souvent, c’est aux yeux des employés comme si la seule stratégie était de ne pas en avoir, sinon celle qui consiste à changer de braquet vite et souvent. Après tout, l’adage ne dit-il pas qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ?

Sauf que des changements incessants de direction, d’outils, de pratiques, de priorités, de règles du jeu, finissent par lasser les équipes. Lancer des projets sans jamais aller au bout de l’aventure est le meilleur moyen de casser l’engagement des employés. Alors le système d’entreprise dans son ensemble voit apparaître tous les symptômes d’un Burn-Out Organisationnel, vécu collectivement : Epuisement, Irritabilité, Réduction de la Collaboration, Capacités Cognitives anéanties, …..

Oui, l’économie actuelle suppose de savoir vite et bien changer de braquet, mais cela ne doit pas devenir une solution de facilité. Bien souvent les changements de stratégie ne sont qu’une fuite en avant de dirigeants dont la vision, le cap sont vagues ou médiocres. Transformer une entreprise est un exercice qu’il faut mener en profondeur, et tel l’athlète qui s’entraîne pour des compétitions mondiales, il faut savoir faire preuve de persévérance dans la pratique et dans l’effort. Déjà au début de notre ère, Sénèque, dans Les Fragments, disait “La constance est la vertu des plus forts”.

L’expression “Fail Fast” des développeurs de logiciel est suivie de “Learn Quickly”, et cela indique avant tout la nécessité qu’il y a à encourager les équipes à oser essayer de nouvelles choses, et à ne pas craindre le risque d’échouer.

Certes l’exercice qui consiste à diriger une entreprise est désormais paradoxal, puisqu’il s’agit, en permanence, de faire le grand écart entre la difficulté à voir loin, et la nécessité à transformer les choses en profondeur. Il y a néanmoins trois conditions fondamentales pour y faire face :

  1. asseoir et stabiliser le système de valeurs de l’entreprise ;
    comme le dit si bien John Maxwell dans son livre “Sometimes You Win, Sometimes you Learn”, quelques valeurs simples sont fondamentales à qui veut réussir dans la compétition mondiale actuelle : Humilité ; Sens de la Réalité ; Responsabilité ; Maturité Emotionnelle, Amélioration Continue ; Partage de Connaissances, …
  2. rendre robuste le système de gouvernance lié au déploiement de la stratégie ;
    on le sait, la tâche fondamentale à laquelle doit se tenir une Direction consiste à clarifier sa Vision, la Mission de l’Entreprise, les Objectifs à atteindre ; mais les choses ne s’arrêtent pas là : son attention à bien orchestrer tous les projets qu’elle engage doit être extrême et permanente ; la clé est que ces projets, quelle qu’en soit la nature, s’interconnectent au mieux les uns les autres, et s’équilibrent bien en termes d’efforts et de moyens
  3. aligner tous les canaux d’information internes (courroies managériales, plans de communication, ….) pour que la stratégie infuse auprès de chacun des employés de l’entreprise

Il n’est de vie sans métamorphose. Tout est transformation. Les entreprises en ont conscience et même si le mot « transformation » est à la mode nous savons tous que ce qui ne change pas est voué à disparaître. Chaque entreprise y va de sa stratégie de transformation mais beaucoup de ces stratégies pêchent, par défaut d’exécution. Avec Merakin, vous avez la solution pour réussir ; nous vous guidons vers l’Excellence de vos Projets de Transformation.


J’ai écrit cet article en écoutant Reason. N’hésitez pas à réagir, j’adore refaire le monde avec des gens passionnés !