ATMOsphere France 2018

À propos de l’événement: La première édition d’ATMOsphere France a eu lieu le 5 juillet (jeudi) 2018 à Paris.


COUVERTURE MÉDIATIQUE

VIDÉOS

Laurent Meykuchel, director general of AXIMA Refrigeration, explains that ENGIE Axima has been supporting natural refrigerants for many years and that the firm already boasts over 1,000 natural refrigerant systems in the field in France.
David Schalenbourg, director of department — building projects, format & maintenance at Delhaize Belgium, talks about the retailer’s plans to install natural refrigerant-based HVAC&R systems in smaller city-centre stores, including the new Shop & Go on Boulevard Adolphe Max in Brussels.
Pierre Boyer, managing director of Profroid, Gold Sponsor of ATMO France, talks about the factors driving increased uptake of natural refrigerants in France and describes the latest products launched by the company, such as the CO2OLtec EVO, MaxiCool and QuietCool.
Sylvain Gillaux, managing director (France), Hauser, talks about the company’s efforts to being its natural-refrigerant expertise and technologies, which have been successful in different markets, to France.

ARTICLES

COUVERTURE RESEAUX SOCIAUX

INTRODUCTION

Notre premier ATMO France vient de commencer! Plus de 100 participants inscrits, 11 sponsors et partenaires se sont réunis aujourd’hui à Paris pour découvrir les dernières tendances du marché français des frigorigènes naturels !

Marc Chasserot ouvre la conférence, “Seulement 40 centres de formation en France disposent d’une formation sur les frigorigènes naturels : il y a beaucoup de potentiel !”

RÉGLEMENTATION, NORMES ET FORMATION

Matthieu Orphelin, député 1ère circonscription Maine-et-Loire:

“Nous avons des accords internationaux et européens sur les émissions de HFC à respecter. Nous devons aller plus vite. La taxe HFC dans le Plan Climat introduit par le Ministre de la transition écologique et solidaire, et vise à aller de l’avant.

Il s’agit de donner à l’industrie un signal progressif de la trajectoire que nous suivons. Nous introduisons cette taxe progressivement. Les technologies sont déjà là. Il ne s’agit pas d’expérimenter de nouvelles technologies. Il s’agit de donner au marché le signal que c’est la direction que nous prenons — c’est le rôle de l’État de le faire.

Si nous perdons la bataille du changement climatique, nous perdrons aussi toutes les autres batailles.

Un kilo d’émissions de HFC équivaut à 10 000 kilomètres de conduite en voiture

Il n’y a pas d’ambiguïté. Le gouvernement fera ce qu’il a dit qu’il fera. C’est le rôle l’Etat de donner les conditions pour la transition vers les technologies vertes dans le secteur du froid.

Project Drawdown a identifié la réduction des émissions de réfrigérants comme le principal moyen de réduire les émissions de carbone. Les gens dans cette salle font donc partie de la solution.”

Marie Battesti, Policy analyst, shecco

“Le règlement ERP de sécurité incendie en France limite l’adoption des hydrocarbures. Dans d’autres pays, comme le Danemark, la réglementation favorise en réalité l’absorption de frigorigènes naturels — par exemple via une taxe HFC.”

“La Chine a identifié les frigorigènes naturels comme les seules alternatives viables aux HFC. Le gouvernement prévoit leur élimination d’ici 2045.”

Dr Ina Colombo, Directrice adjointe, Institut international du Froid:

“Trois milliards de systèmes de refroidissement sont installés dans le monde entier. Le secteur CVC&R emploie 12 millions de personnes. 17% de la consommation mondiale d’électricité concerne le refroidissement.”

PANEL DE DISCUSSION — UTILISATEURS FINAUX

Jean-Michel Fleury, Carrefour:

Jean Michel Fleury de Carrefour explique que le groupe a démarré ses premières actions de conversion vers des réfrigérants naturels depuis 2011. Le groupe Carrefour vise une conversion totale de ses magasins au CO2 à l’horizon 2030, a expliqué Monsieur Fleury.

“Il reste encore des gens à convaincre pour l’adoption des frigorigènes naturels. Carrefour soutient le mécanisme de sur-amortissement proposé avec la taxe, cela va nous permettre réellement de pousser vers des décisions plus franches vers la réfrigération naturelle.”

“Les frigorigènes naturels sont une philosophie, une histoire vers l’achèvement de nos objectifs personnels au delà de leurs avantages techniques” Jean-Michel Fleury

David Schalenbourg, Ahold Delhaize:

“ATMOsphere pour moi est une source d’inspiration, pour rencontrer des gens, en apprendre plus sur les frigorigènes naturels, et concrétiser de véritables projets avec les gens que l’on rencontre”

“Au niveau de la gestion des fuites, la région flamande ferme les installations des magasins qui ont plus de 10% de fuites de frigorigènes. Sauf pour les frigorigènes naturels. L’impact environnemental est tel que la Flandres supervise les fuites de très près.”

“Le défi maintenant est de convaincre nos affiliés. Nous visons la réfrigération naturelle à 100% pour nos magasins intégrés dans les 5 prochaines années, mais il nous faut maintenant convaincre nos affiliés de suivre la voie”.

Applaudissement général au milieu de la présentation de David Schalenbourg qui présente la la ferme urbaine sur le toit d’un supermarché de Delhaize à Bruxelles, qui utilise la chaleur de l’équipement de refroidissement du supermarché pour faire pousser les fruits et légumes à la vente.

PANEL TENDANCES DE MARCHÉ

Alvaro de Ona, COO à shecco

“L’europe est leader mondial de la technologie au CO2 dans la réfrigération commerciale légère, grâce à la réglementation F-Gas.”

“La technologie au CO2 montre une excellente performance énergétique dans des climats chauds comme l’Australie. La technologie a réellement évolué, et de plus en plus d’installations voient le jour dans des pays soumis à ce type de climat.”

“En France, la croissance de magasins au CO2 transcritique était de 1 400% de 2013 à 2016, mais le taux de magasins avec cette technologie en France rester très bas, moins de 2%.”

“De nombreuses innovations comme la compression parallèle et les éjecteurs ont réellement permis au CO2 TC de s’adapter à tous les types de climat.”

“Le développement de nouvelles technologies dans les applications CVC se multiplient, ce qui représente une grande opportunité pour les frigorigènes naturels.”

Pierre Boyer, Directeur Général à Profroid

Profroid présente de nombreuses solutions pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des technologies à base de frigorigènes naturels avec le développement d’éjecteurs modulants Profroid notamment.

Je suis convaincu que la législation f-gaz à échelle internationale représente une grande opportunité pour le secteur. Nous avons également l’opportunité d’apporter des solutions en termes d’économies d’énergie, pour rendre le secteur du froid doublement vertueux pour l’environnement.

Les principaux défis pour les frigorigènes naturels restent notamment l’efficacité énergétique, la sécurité des installations, la formation et certification des personnel.

Concernant ma vision pour l’avenir, je vois la réfrigération commerciale en France qui a su prendre rapidement le virage des frigorigènes naturels et a réussi à optimiser l’énergie consommée par ses installations.

Je suis convaincu que nous pouvons concilier les frigorigènes naturels et de grosses économies d’énergie, pour honorer la responsabilité du secteur du froid dans la question du développement durable.

Laurent Meykuchel, Engie

La transition énergétique, la hausse des prix des HFC avec les quotas F-gaz, et le savoir faire des installateurs vont permettre une transition optimale vers les frigorigènes naturels dans le secteur du froid.

60% des installations Engie en grande et moyenne surface sont à base de frigorigènes naturels (CO2 subcritique, CO2 transcritique, CO2 frigoporteur, et hydrocarbures).

L’objectif pour Engie est de pérenniser les installations en proposant des solutions de reconversion avec un PRP inférieur à 1500.

Sylvain Gillaux, Hauser

125 magasins Lidl en France sont équipés d’installations Hauser, avec une transition assurée vers des solutions 100% propane.

Le marché français a une structure complexe. De nombreux efforts en matière de sensibilisation sont encore nécessaires. Il est important d’impliquer les frigoristes en tant que partenaires et fournir les conseils permettant aux utilisateurs de faire le bon choix. LA formation est également cl”.

En France, nous avons la chance d’avoir une vaste étendue de conditions climatiques, ce qui permet d’offrir toute une gamme de solutions technologiques adaptées aux besoins de chaque client.

Il est essentiel d’avoir une approche d’amélioration continue de nos produits, en fonction des remontés de terrain.

Indépendamment des conditions climatiques et contraintes physiques, la disparition des gaz fluorés est pour moi inéluctable.

Edouard Chalhoub, Frigoristes solidaires

Les compétences des techniciens dépendent davantage des technologies utilisées plutôt que le type de frigorigène vis à vis des compétences des techniciens et des opérateurs.

Raisonner sur la production de froid en intégrant l’utilisation finale permet de réaliser de véritables économies.

La manipulation des fluides naturels est facile à appréhender. De nombreuses expériences peuvent être réalisées sans installations frigorifiques. Il est possible de se former aux frigorigènes naturels sans équipement, avec le gaz seulement. Cela permet aux écoles avec peu de budget de commencer à sensibiliser les étudiants aux technologies naturelles.

Lancement du centre d’information sur les frigorigènes naturels ouvert à toutes les professions pour pouvoir découvrir et manipuler les équipements à base de frigorigènes naturels en France.

Menno Von der Hoff à propos de TripleAqua (intervention courte)

La France a le plus grand marché pour les pompes à chaleur en Europe. Les pompes à chaleur à base de frigorigènes naturels sont la seule technologie durable pour chauffer et climatiser les bâtiments aujourd’hui.

ETUDES DE CAS — PARTIE 1

Jonathan Legui, Engie Axima

Engie commercialise la technologie d’échange par spray chiller, qui permet une charge en ammoniac assez faible, réel avantage pour la sécurité et les contraintes réglementaires.

Eric Tiako, chargé de projet chez Lidl

Présentation de la rénovation et extension d’une base logistique à Entzheim à en cascade NH3 avec des condenseurs évaporatifs et des spray chillers. Nous valorisons particulièrement la récupération de chaleur et instruments d’optimisation.

“Tous nos entrepôts d’ici 2021 en France passeront sur les fluides naturels.” a expliqué Eric Tiako de Lidl.

Javier Atencia Escudero, Tewis

Javier Atencia Escudero de Tewis présente un système de booster au CO2 et de pompe à chaleur adapté aux supermarchés. Le système a été installé dans 5 supermarchés du sud de l’Espagne. La technologie est un succès même avec le dans en climat chaud.

5 installations avec cette technologie ont été mises en place en Espagne, 2 en Allemagne avec de l’eau et non du CO2 comme fluide.

Paul Rivet, AF Consulting

Les patinoires au CO2 et ammoniaque permettent une récupération de chaleur très intéressantes pour les patinoires.

Les études au Canada et en Suède montrent un potentiel d’économie de 30 à 40% pour les patinoires au CO2.

Des gains énergétiques et d’investissement sont attendus.

La récupération de chaleur est un des éléments décisifs à l’adoption de ce type de technologies pour les patinoires.

La prochaine réalisation concernant une piste neuve par AF Consulting sera probablement en CO2 direct.

Giacomo Pisano, Dorin

Dorin a été pionnier dans le développement de compresseurs au CO2 en Europe.

Nous développons un compresseur CO2 d’une capacité de 850 kW, ce qui permet d’un volume déplacé plus important et une diminution des coûts pour les installations.

ETUDES DE CAS — PARTIE 2

Nicolas Pondicq-Cassou, Profroid

“Nous pensons que le CO2 est éligible sur tous les climats. Maintenant, notre objectif est de maximiser les gains énergétiques.”

André Palumbo, Carel

Les investissements scolaires sont très importants pour renforcer la confiance des installateurs, en assurant la disponibilité sur le marché du travail de personnes ayant les connaissances et les compétences pour installer et entretenir les installations dans les meilleures conditions.

Jean-Michel Degoulet, LU-VE

Jean-Michel Degoulet a présenté les échangeurs à air LU-VE à base de frigorigènes naturels.

José-Manuel Alves, Panasonic

“Panasonic travaille avec le CO2 depuis 16 ans, montrant une réelle expertise et connaissance de la production mais aussi concernant l’installation d’une telle technologie. Cette qualité est particulièrement importante pour les petits magasins”, explique José Manuel Alves de Panasonic.

“Nous investissons beaucoup dans la formation sur la technologie du CO2 en France. Nous avons pour le moment4 centres de formation à travers le pays “, explique José Manuel Alves

PROGRAMME FINAL

Plus qu’une semaine avant ATMOsphere France. Nous souhaiterions partager avec vous le programme final de notre premier événement entièrement en français ! Vous joindrez-vous à nous le 5 juillet ?

ATMO FRANCE 2018 | JEUDI, 5 JUILLET

08:30 PETIT DÉJEUNER

09:30 OUVERTURE
Marc Chasserot, shecco

09:45 RÉGLEMENTATION ET NORMES
Matthieu Orphelin, Député de Maine-et-Loire
Marc Chasserot, sheccoBase
Marie Battesti, sheccoBase

10:30 NETWORKING CAFÉ

11:00 PANEL DE DISCUSSION
Jean-Michelle Fleury, Carrefour
David Schalenbourg, Delhaize

12:00 DÉJEUNER

13:15 TENDANCES DE MARCHÉ
Pierre Boyer, Profroid 
Laurent Meykuchel, Engie Axima 
Sylvain Gillaux, Hauser 
Édouard Chalhoub, Frigoristes Solidaires

14:45 NETWORKING CAFÉ

15:15 ÉTUDES DE CAS TECHNOLOGIQUE
Paul Rivet, AF Consulting
Giacomo Pisano, DORIN
Jonathan Leguil, ENGIE Axima
Javier Atencia Escudero, Tewis

16:15 NETWORKING CAFÉ

16:30 ÉTUDES DE CAS TECHNOLOGIQUE PART 2
Jose Manuel Alves, Panasonic
Nicolas Pondicq-Cassou, Profroid
Jean-Michel Degoulet et Philippe Blanc, LU-VE
André Palumbo, CAREL

17:30 RÉCEPTION DE DÉPART


Click here for the English version of the press release.

LA FRANCE ACCUEILLE LA PREMIÈRE CONFÉRENCE ATMOSPHERE EN FRANÇAIS LE 5 JUILLET 2018

Bruxelles, le 27 juin 2018 — La première conférence ATMOsphere France sur les fluides frigorigènes naturels se tiendra à Paris le 5 juillet 2018 à l’InterContinental Paris Marceau, en français.

ATMO France est une plate-forme rassemblant le secteur français CVC&R, respectant le même format que les conférences ATMOsphere internationales. Le programme comprend des sessions normes et réglementations, tendances de marché, présentations d’études de cas technologiques, un panel de discussion réunissant différents utilisateurs finaux ainsi que plusieurs sessions dédiées au réseautage.

L’un des points forts de la conférence sera la tenue d ‘un discours d’introduction par le député français Matthieu Orphelin lors de la session réglementation et normes concernant la projet de taxe sur les hydrofluorocarbures (HFC), qui touchera les producteurs et les importateurs de fluides HFC. La taxe devrait augmenter dans les années à venir, passant de 15 euros par tonne en 2019 à 70 euros par tonne en 2022. Les participants auront la possibilité d’apporter leur contribution pendant la session.

Le panel des utilisateurs finaux accueillera des représentants de deux grands supermarchés utilisant des fluides frigorigènes naturels, Carrefour et Delhaize, qui discuteront de leurs expériences avec ces fluides. Lidl, Monoprix, Lactalis, Cooperl, Saint Louis Financial Group et Leader Price figureront parmi les participants.

En s’appuyant sur les opportunités et les défis identifiés lors du panel de discussion entre utilisateurs finaux, la session tendances du marché portera sur l’analyse des principales évolutions de marché des fluides frigorigènes naturels.

La dernière session de la conférence, réunissant les fabricants Profroid, Engie Axima, Carel, LU-VE, Güntner, Panasonic, Tewis et AF Consulting, sera dédiée à la présentation d’études de cas portant sur le développement de technologies innovantes à base de CO2 et d’ammoniaque. Les études de cas présentées couvrent à la fois les applications commerciales et industrielles.

L’événement se terminera par un cocktail-réseautage.

Pour plus d’informations, visitez atmo.org/France2018 et cliquez ici pour vous inscrire.