Photo by Matthew Henry on Unsplash

👁️ pour vivre heureux vivons cachés ?

Point de vue 👀

Si on a rien à se reprocher alors on a rien à cacher, ce qui pourrait sonner comme une évidence est en réalité un raccourcis de pensée des plus dangereux. Car d’une part l’histoire nous enseigne que ce qui peut être légalement reprochable est à géométrie variable et fortement dépendant de l’époque et du contexte social de chacun ; et d’autre part que d’être irréprochable ne constitue pas une raison suffisante pour offrir à quiconque l’accès à ses données personnelles. D’autant plus lorsque celles-ci sont essentiellement utilisées pour l’enrichissement financier et technologique d’une minorité ayant fait main basse sur l’innovation.
Notre récente dépendance aux nouvelles technologies, légitimée par le confort qu’elles procurent ainsi que la qualité et l’efficacité des services attendus, est paradoxalement intimement liée à la dépendance que ces mêmes services ont en nous, utilisateurs, et plus particulièrement dans les données que nous produisons. Ce modèle qu’on pourrait penser gagnant-gagnant est en réalité celui de notre asservissement à cette nouvelle forme de néolibéralisme sur laquelle repose la Silicon Valley.
Alors pour lutter contre cette privatisation faite de nos données et dans un objectif d’éclaircir qui produit quoi et ce qu’en font les systèmes, une course à la transparence est menée et celle-ci n’est pas sans limite, ni sans doute suffisante à nous protéger. Ce n’est d’ailleurs pas la seule initiative dont on saurait se méfier des réels buts poursuivis.
Enfin, les grandes entreprises ne sont pas les seules à courir après nos vies privées. Les autres grands acteurs du marché sont les Etats et leurs services de renseignements, cette fois pour des raisons sécuritaires. Ainsi mieux nous connaitre pour mieux contrôler les pires d’entres nous, mais alors qui prend en charge de contrôler les contrôleurs pour que ceux-ci restent au service de l’interêt général et ne mettent pas en péril ce qu’ils collectent à notre sujet ?

Récap des liens👇

  1. Ces chiffres qui valent de l’or— vidéo, 3 min
  2. La Silicon Valley a fait main basse sur nos vies— texte, 8 min
  3. Les limites d’un idéalisme— texte, 5 min
  4. Sous l’altruisme, la spéculation— texte, 12 min
  5. Surveiller c’est contrôler— vidéo, 1 h

Témoignage 📢

Publié initialement le 30 mars 2017