Photo by Sam Wheeler on Unsplash

🔎 Nos médias ils servent à quoi ?

Point de vue 👀

Les médias sont le quatrième pouvoir, ils existent pour contrebalancer le poids des organes étatiques. Ou du moins c’est ce que nous avons appris à l’école, et c’est ce dont tout journaliste est convaincu. A cette fin, le Conseil National de la Résistance avait mis en place des gardes-fous pour assurer leur pluralisme. Mais soixante-dix ans plus tard, que reste-il de cette volonté ? Une cartographie des propriétaires des médias français peut nous aider à y voir plus clair et à y démêler des conflits d’intérêts.
On se rend compte d’une concentration des médias dans une poignée de poches, et les propriétaires de ces poches sont moins connus pour leur philanthropie que pour leur implication dans des marchés régulés par l’Etat (coucou Xavier, coucou Serge, Patrick et Martin 👋).
La presse n’en garde pas moins son influence et le gouvernement actuel l’a bien compris. Dans son fonctionnement aussi cette industrie en général a pris une nouvelle direction depuis maintenant quarante ans. Moins d’information, plus d’opinion.
Mais si le CNR a échoué, comment va-t-on assurer l’indépendance et la sécurité d’une presse qui fait son boulot ? Un modèle séparant les intérêts privés des propriétaires, des envies de contrôle de l’Etat, tout en garantissant l’indépendance des journalistes pourrait bien être une piste.

Récap des liens 👇

  1. Dis moi pour qui tu travailles, je te dirai pour qui tu m’informes — image
  2. Un contrat contre un licenciement — texte, 9 min
  3. Passer des lois pour pouvoir mieux faire sa loi — texte, 5 min
  4. Quand réfléchir n’est plus nécessaire — vidéo, 7 min
  5. Y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler… — texte, 14 min

Pour les téméraires 🐶

Publié initialement le 26 janvier 2017