Podcast GOW#1 — Calculer son coût d’acquisition client (CAC)

Paolin Pascot (Agriconomie), Brice Maurin (Deux.io), Matthieu Burin (TravauxLib), Paul Escudé (Prof en Poche) Alexandre Winter (Techstars, PlaceMeter) et Fatma Chouaieb (HelloCharly) donnent leurs tips & tricks pour identifier et calculer son CAC dans ce premier Goal of the Week by NUMA.

Retrouvez ci-dessous une synthèse des échanges ainsi que des références pour aller plus loin. N’hésitez pas à les compléter par vos commentaires.

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir le prochain podcast!

Ce podcast est également disponible sur Itunes.

Beaucoup d’entreprises utilisent le Coût d’Acquisition Client pour suivre et adapter l’allocation de leurs investissements. En analysant les processus d’acquisition, on peut identifier et sélectionner les canaux les plus rentables.

“ Le CAC a deux vertus. La première est clairement financière, on peut faire beaucoup plus avec beaucoup moins en terme d’acquisition. La seconde est le fait d’étudier en permanence son marché et sa cible. Donc en définitive, optimiser le CAC ça revient à optimiser sa vision et sa connaissance du marché ” Paul Escudé, co-founder & CMO ProfEnPoche

Le CAC a donc une utilité double. D’un point de vue ROIste, c’est un agrégat qui représente les coûts marketing divisés par le nombre de clients acquis. Pour augmenter sa marge, l’enjeu est donc de réussir à faire baisser son CAC.

Il y a différentes écoles : ceux qui compte les coûts humains dans le calcul du CAC, et ceux qui l’exclue.

“ Passer par un rédacteur qui coûte 1000€ la journée ou un rédacteur qui coûte 30€ la journée, ça fait une grande différence Brice Maurin, founder de Deux.io

Le contenu ça pèse dans le CAC au même titre que les campagnes de pubs sur Facebook, la présence sur un salon, la distribution de flyers, une campagne d’affichage dans le métro.

“ Grâce aux données des Facebook Ads, on sait qui on doit attirer, comment, et avec quel message ” Fatma Chouaieb, co-fondatrice et CEO HelloCharli

L’autre utilité du CAC potentiellement intéressante est qu’en cherchant à l’optimiser, on finit par mieux connaître sa cible et son business.

“ Le seul véritable indice et indicateur d’une bonne campagne c’est le test, l’itération sur plusieurs groupes d’utilisateurs, avec plusieurs types de contenus” Paul Escudé

Le calcul du CAC ne prend tout son sens qu’au regard de la lifetime value. En effet, plus je garde un client, plus j’optimise mon CAC, et plus on est sujet au referral.

“ Si ton CAC est supérieur à ta lifetime value, t’as un problème. À chaque fois que tu acquiers un nouvel utilisateur, tu perds de l’argent : tu ne peux pas avoir un business comme ça Brice Maurin

Afin d’optimiser son CAC, il existe une tonne d’outils tech qui permettent de faire les choses mieux et plus rapidement!

“ Un outil qu’on a découvert à NUMA grâce à l’intervention de Brice Maurin, qui nous a bien aidé et que j’utilise encore au quotidien, c’est AdEspresso. Ca permet de faire des tests multiples et d’avoir un important reach sur Facebook. ” Paul Escudé

Retrouvez les détails et anecdotes dans le podcast :-)


Intervenants :

Pour aller plus loin :


Prochain Podcast :

ORGANISER SA LEVEE DE FONDS avec Kevin Bourgeois (CEO & co-founder de Supermood), Boris Golden (Principal à Partech Ventures), Louise-Marie Guillet (Avocate à la Cour, Carmin avocats) & Adrien Moreau-Camard (Dealflow & Portfolio Manager chez NUMA).

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir le prochain podcast ici

Tous les podcast de NUMA :

Abonnez-vous pour être alerté ! Retrouvez tous les podcasts NUMA “Goal of the Week” sur Medium, SoundCloud, Itunes, Deezer.


Pour plus d’info sur le programme d’accélération de NUMA, c’est par ici !