Blockchain, données et jetons : Les blocs de construction de l’économie de la propriété

Cet article est une traduction de la publication originale et non officielle ! Traduction par Ruben AMAR, Ambassadeur Francophone Oasis Foundation.

DeFi et NFTs montrent au monde ce que cela signifie de posséder ses propres actifs. Chez Oasis Labs, nous développons Parcel pour permettre la tokenisation des données et la nouvelle économie de la propriété.

  • Les NFT nous ont montré ce que cela signifie de posséder nos propres actifs.
  • Pour permettre une véritable économie de la propriété sur la blockchain, nous devons accroître la diversité des actifs que les NFT peuvent représenter.
  • Chez Oasis Labs, nous avons publié un guide d’introduction détaillant nos plans pour étendre la portée de notre produit Parcel API afin d’inclure la tokenisation des données.
  • Grâce à l’API Parcel, les particuliers, les créateurs et les entreprises pourront émettre des NFT appelés jetons de données qui sont adossés à des actifs numériques de valeur intrinsèque.
  • Ces améliorations de Parcel étendent les capacités du réseau Oasis et de ROSE pour soutenir une nouvelle économie puissante de la propriété.

Aujourd’hui, les créateurs et les individus produisent la majeure partie de la valeur sur les plateformes, que ce soit par les données qu’ils créent ou le contenu qu’ils produisent. Ce qui semble être une tendance inarrêtable est toujours freiné par un défaut critique : à un moment donné, la plateforme sous-jacente peut abandonner son comportement coopératif et se tourner vers l’exploitation des individus et des créateurs dans le but d’augmenter les profits.

Grâce à la blockchain, il est désormais possible de programmer des primes et de distribuer une propriété fondée sur le mérite aux créateurs et aux utilisateurs qui croient les uns dans les autres. Ces derniers mois, nous avons vu des œuvres d’art numériques, et leurs NFTs conférant la propriété, se vendre pour des centaines de milliers, voire des millions de dollars. Jusqu’à présent, ces jetons ont représenté la propriété d’actifs relativement simples, art, musique, etc., ce qui rend leur valeur largement spéculative et repose sur la conviction qu’ils auront une valeur sociale et historique. Si notre attention a été attirée par les prix élevés et les mèmes à la mode, nous négligeons souvent l’importance et le potentiel des NFT en tant que technologie habilitante : le rapprochement entre les NFT et les données n’est pas seulement dans la propriété des NFT, il détermine la valeur que ces derniers représentent.

Pour étendre le champ d’application des NFT afin de représenter un ensemble plus diversifié d’actifs, il faut surmonter deux obstacles techniques.

Premièrement, nous devons permettre aux NFTs de représenter avec précision la valeur du monde réel sur la blockchain. Cet aspect est essentiel car il nous permettra d’associer les actifs de la blockchain aux actifs du monde réel et d’extraire une valeur plus significative pour les deux. Par exemple, un NFT représentant les données financières d’un individu serait très souhaitable pour les prêteurs, les analystes et les évaluateurs de crédit dans l’espace blockchain qui cherchent à améliorer leurs modèles prédictifs et à offrir des services plus convaincants. Les possibilités sont infinies, mais pour résoudre ce problème, nous avons besoin de rampes d’accès fiables pour les actifs hors blockchain qui représentent de manière fiable lesdits actifs sur la blockchain.

Deuxièmement, nous devons nous assurer que la propriété est préservée de manière significative pour le détenteur du NFT. Le marché actuel des NFTs repose sur le fait que les acheteurs acceptent qu’il puisse exister de nombreuses copies de leur bien numérique et qu’ils soient propres à l’instanciation “originale” de ce bien. C’est très bien pour l’art numérique, mais si vous souhaitez émettre un NFT pour, par exemple, votre compte bancaire, le fait que d’autres puissent le copier dévaloriserait rapidement vos données. Nous avons donc besoin d’un NFT qui ne transmette pas seulement la propriété, mais aussi l’accès, le contrôle et, en fin de compte, la confidentialité.

Nous pensons que Parcel, le produit mis au point par Oasis Labs et construit sur le réseau Oasis, combiné à notre nouvelle proposition de moteur de tokenisation des données, peut être la solution à ces deux problèmes, mais examinons-les un par un.

Commençons par examiner de plus près Parcel. Pour faire simple, Parcel est un SDK qui vous permet de faire quelques choses essentielles :

  • Charger et stocker des données
  • Traiter ces données dans un environnement informatique confidentiel (nous y reviendrons plus tard)
  • Définir des autorisations sur l’accès aux données et leur utilisation.
  • Dans le cadre de notre nouvelle proposition, la fonctionnalité de Parcel serait étendue afin de permettre également la frappe d’un “jeton de données” qui confère la propriété et le contrôle d’accès à une entité.

Parcel stocke les données de manière immuable (c’est-à-dire que les données ne peuvent pas être modifiées), avec une grande audibilité, et tout est soutenu par le réseau Oasis. De plus, il est très facile à intégrer dans les applications, ce qui en fait une option idéale pour les développeurs d’applications “grand public” qui souhaitent intégrer la blockchain. Ces propriétés de Parcel lui permettent d’embarquer rapidement et facilement des données complexes sur la blockchain. Ainsi, Parcel est prêt à résoudre notre premier défi : “comment représenter avec précision les actifs du “monde réel” sur la blockchain”. Les développeurs d’applications, quels qu’ils soient, peuvent intégrer Parcel dans leur application et l’utiliser pour stocker presque tous les types d’actifs sur la blockchain par le biais d’un simple appel API. Puis, tout aussi facilement, émettre un jeton pour représenter le contrôle et la propriété de ces données.

Notre travail à Oasis Labs est donc d’encourager un écosystème d’applications alimentées par Parcel qui peuvent agir comme des conduits pour les actifs hors blockchain. Les sociétés immobilières, par exemple, pourraient utiliser Parcel pour télécharger des actes de propriété qui transmettent la propriété à un détenteur de jeton. Elles pourraient même émettre plusieurs jetons pour cet actif, donnant une propriété fractionnée, un loyer gagné, etc. à chaque détenteur de jeton. Les artistes et les créateurs de contenu pourraient émettre des jetons représentant leurs revenus et leurs redevances, et vendre chaque jeton aux fans pour lancer leur projet. Les développeurs de jeux vidéo qui veulent créer des marchés et de la rareté pour le contenu du jeu. Parcel peut permettre tout cela et connecter ces applications à l’ensemble étendu des marchés de la blockchain pour permettre aux individus d’échanger, de prêter et de monétiser facilement leurs biens numériques. Notre objectif est de permettre tout cela nativement dans la propre application du développeur, sans avoir besoin d’exposer ses utilisateurs aux complexités de l’écosystème blockchain.

Pour relever notre deuxième défi, “Comment faire en sorte que la propriété soit préservée de manière significative ?”, concentrons-nous sur le calcul confidentiel. Les NFTs ne disposent d’aucun mécanisme pour protéger la confidentialité des biens qu’ils représentent. C’est une bonne chose lorsque l’unicité n’est pas importante. Par exemple, il n’y a pas de problème si quelqu’un crée des copies de mon art numérique parce que je suis le seul à posséder la version originale (telle que déterminée par mon NFT). Ce qui devient problématique, c’est lorsque l’accès à mon bien est ce que je veux “posséder”. En d’autres termes, si le partage d’un actif numérique le dévalorise (comme dans le cas de données personnelles, financières ou autres données sensibles), les contrôles d’accès et de confidentialité intégrés à un cadre NFT sont essentiels pour accroître l’utilité de la tokenisation. En outre, certaines données sont par nature des informations privées. Un utilisateur peut ne vouloir les partager qu’avec une entité particulière, ou les vendre en privé plutôt que dans un forum ouvert et public.

Dans un environnement blockchain traditionnel, les données et l’application qui les traite sont entièrement publiques, ce qui permet à quiconque de jeter un coup d’œil à leur fonctionnement interne. Avec Parcel, les données peuvent être traitées dans un environnement informatique confidentiel. Pensez-y comme à une boîte noire proverbiale. Des données cryptées et une application y entrent, et seuls les résultats cryptés en sortent. Personne ne peut jeter un coup d’œil aux rouages internes, et seuls les propriétaires des données visées peuvent voir les entrées et les sorties. Grâce à Parcel, les jetons de données peuvent jouer le rôle de gardiens des données sensibles, qui ne permettent qu’au propriétaire de voir les informations brutes. De plus, ces données peuvent être traitées et analysées par des parties externes sans que les informations soient exposées. Ainsi, l’accès peut être accordé sans transfert de propriété ni dévaluation d’un actif, ce qui permet de créer des marchés diversifiés où les actifs à jetons sont vendus, loués, prêtés et partagés pour un large éventail de cas d’utilisation.

Notre vision pour Parcel, est de combiner la capacité d’embarquer une multitude de classes d’actifs, de les garder confidentiels et de les échanger facilement sur les places de marché existantes (et entièrement nouvelles), dans un simple ensemble d’API. L’ensemble de ces fonctionnalités peut donner naissance à une nouvelle économie de la propriété où les développeurs d’applications, les créateurs de contenus et les projets blockchain peuvent rapidement frapper leurs propres jetons pour récompenser leurs fans, immortaliser des moments de marque en tant que NFTs, et même tokeniser des données précieuses comme l’ADN et les dossiers médicaux. Pour la première fois, les fans peuvent devenir propriétaires, investis dans leurs projets favoris dès le début, grâce à l’économie décentralisée alimentée par Parcel. Si vous êtes un projet qui vient de démarrer, si vous êtes une entreprise expérimentée qui cherche à revigorer ses utilisateurs, nous vous invitons à lire notre introduction à la tokenisation des données Parcel et à nous envoyer un courriel à bd@oasislabs.com pour commencer à construire.

Oasis Protocol Foundation Ambassador

Un meilleur Internet n’est qu’une question de temps. Oasis Protocol construit un écosystème responsable qui redonne aux utilisateurs le contrôle de leurs données en combinant le calcul sécurisé et la blockchain.