Nouvelles technologies et Gestion de Patrimoine : bon ou mauvais couple ?

Intelligence artificielle, robots, réalité augmentée… Une panoplie de termes que l’on retrouve dans le fil d’actualité de nos réseaux sociaux pratiquement tous les jours, à toutes les sauces. Il n’y a aucun doute sur les formidables opportunités que ces nouvelles technologies représentent dans des secteurs tels que la santé, la banque, l’automobile, l’immobilier, etc. Le Groupe Omnium Finance vous donne son avis.

Néanmoins, des voix s’élèvent pour dénoncer le revers de la médaille : déshumanisation du monde du travail, prise de contrôle des machines sur l’Homme et enjeux éthiques, entre autres. Nous resterons ici sur une réflexion opérationnelle, centrée sur le marché du conseil patrimonial et ses enjeux, dans lequel le Groupe Omnium Finance a bâti son expertise depuis plus de 25 ans.

Le secteur du conseil patrimonial n’y échappe pas et est en ligne de mire face à ces mouvements digitaux. L’idée se veut séduisante : imaginez qu’un robot puisse sélectionner le meilleur produit d’investissement en fonction de votre situation, en quelques secondes, et qu’il souscrive pour vous au contrat en question. Vous n’avez plus qu’à signer, et il s’occupe de tout. Génial diront certains, catastrophe diront d’autres.

Conseiller en Gestion de Patrimoine, plus qu’un métier

La gestion de patrimoine consiste à proposer à un client, en fonction de son profil, des solutions d’investissement adaptées pour l’aider à protéger sa famille et préparer son avenir en se constituant un patrimoine.

Pour être un bon Conseiller en Gestion de Patrimoine, être un bon gestionnaire ne suffit pas. Un bon gestionnaire, c’est être rationnel avec une approche scientifique. Un bon conseiller, c’est avant tout être humain, avoir de l’empathie et inspirer confiance à son client. Cette dimension humaine est fondamentale dans l’accompagnement d’un client et la réussite de son projet patrimonial, et c’est dans cette dynamique que s’inscrit le Groupe Omnium Finance.

Plus qu’un métier, le Conseiller en Gestion de Patrimoine est un partenaire pour son client, son « médecin de famille », auquel on expose une partie de sa vie.

L’arrivée des nouvelles technologies

De nombreuses startup spécialisées dans le monde de la Finance, appelées Fintech, se sont lancées comme défi de démocratiser l’accès aux solutions d’investissements au grand public grâce aux robo advisors. Ce sont des plateformes internet qui automatisent la gestion d’un portefeuille client et son optimisation.

Réduire le Conseiller en Gestion de Patrimoine à un robot n’est pas compatible. Oui, un robot saura effectuer tous les calculs mathématiques nécessaires. Non, un robot ne pourrait se substituer à l’aspect humain et émotionnel qui occupe une place centrale dans une relation de confiance entre le conseiller et son client sur le long terme.

Certains diront que ce sont des habitudes de société qui changeront avec le temps. Souvenez-vous, personne n’aurait un jour imaginer faire autant confiance à son téléphone qu’à une agence de voyage pour planifier ses vacances à l’autre bout du monde.

Les nouvelles technologies seront d’une aide incontestable pour accompagner le Conseiller en Gestion de Patrimoine, mais elles ne le remplaceront pas. S’ils doivent former un couple, ça sera une alliance, pas une fusion. La relation humaine ne se digitalise pas, elle se vit, et c’est en cela que le Conseiller en Gestion de Patrimoine reste, jusqu’à preuve du contraire, le moteur du succès des projets de ses clients.

Like what you read? Give Omnium Finance a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.