Innover c’est bien… à tous les niveaux, c’est mieux !

Cas d’école : Enedis & Schoolab

L’écueil des démarches collaboratives d’innovation dans les grands groupes réside dans ce que nous nommerons “l’effet soufflé”. Des salariés donnent de leur temps et de leurs énergies pour faire émerger des idées, produits et prototypes sur des périodes courtes et intenses.

L’entreprise en profite pour acculturer les salariés aux méthodes d’innovation, et récupère au passage un nombre important d’idées innovantes.

Cette étape représente la cuisson ; le soufflé gonfle. Par la suite, les salariés rentrent chez eux et laissent le fruit de leur travail aux décideurs.

C’est bon, le soufflé sort du four, mais l’objectif était principalement d’acculturer les participants, il est ainsi rarement donné de suite concrète aux idées. Les salariés ont donc l’impression d’avoir donné de leurs temps pour un projet qui n’aboutit jamais ! Ils gardent au final, un goût amer de toute cette expérience. Le soufflé dégonfle laissant s’échapper l’esprit entrepreneurial et les savoirs acquis durant cette aventure…

Cas d’école : Enedis PARIS

Une transformation grâce à la mobilisation de l’ensemble des salariés et à la nouvelle démarche d’intrapreneuriat.

Paris est une terre de développement économique, urbain et une demande d’électricité qui ne cesse de croître chaque année. Raccordement, mise en service, dépannage, changement de fournisseur… Autant d’opérations assurées quotidiennement par Enedis Paris pour toute la ville. En tant que gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité, Enedis Paris assure l’exploitation, l’entretien et la modernisation du réseau.

Des missions de Service Public réalisées 24/24 & 7/7 grâce à l’implication des 1200 salariés, mais pas question d’imaginer une stratégie sans impliquer les employés, pour un impact durable, efficace, collaboratif et innovant pour les clients et l’entreprise.

Une démarche plus durable et innovante !

Enedis Paris a donc compris que pour transformer durablement l’entreprise et l’humain, il fallait aller au bout en transformant les grandes ambitions stratégiques en actions et projets concrets.

Et pour rendre cette démarche la plus collaborative et innovante possible, chacun des salariés volontaire (toute hiérarchie confondue) a été convié pour travailler sur une des ambitions.

Ces ateliers se sont déroulés au Schoolab, Innovation Studio qui décloisonne les entreprises en les faisant travailler avec des étudiants et des startups depuis 2004. Nous avons ainsi animé avec des co-animateurs (salariés d’Enedis) ces ateliers dans nos locaux en utilisant différentes méthodologies de facilitation et de Design Thinking pour créer le terreau fertile à l’émergence d’idées nouvelles.

Et comme il était important de transformer les idées en actions, Enedis Paris a décidé que si les salariés sont à la source des idées, ils devaient aussi aider à mener les actions jusqu’au bout.

Ainsi, chacun des 350 salariés volontaires pour imaginer des solutions innovantes vont être impliqués dans la mise en place de leurs idées sur le terrain dans les prochaines semaines, avec des rôles de chefs de projets, contributeurs, bêta-testeurs, etc…

Une nouvelle démarche d’innovation collaborative « l’intrapreneuriat » à Enedis Paris

La particularité de la démarche d’innovation d’Enedis Paris réside dans cette dernière phase. Acculturer les collaborateurs pour qu’ils imaginent, construisent et innovent pour l’entreprise de demain, va permettre également de créer un engagement fort : les salariés se sentent valorisés personnellement et cela insuffle une dynamique d’innovation au sein de toute l’entreprise.

Merci à Anouar El FATHI, en charge de la construction et mise en œuvre de la transformation “digitale” et accompagne des innovations liées à l’activité d’Enedis sur la Direction Régionale Paris avec les écosystèmes interne/externe, pour son témoignage.

http://theschoolab.com

Like what you read? Give Schoolab a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.