Sabrina Maroc
Mar 11 · 5 min read

🇬🇧 Texte original en anglais de Gintare Matuzaite pour Amberoot, qui fut publié le 28 juin 2018, puis traduit en français avec son aimable autorisation. Merci Gintare Matuzaite.

Trop peu de texte en français parle de cette révolution biotechnologique, qu’est la biofabrication appliquée à la mode. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir les matériaux développés grâce à des bactéries par la statup américaine par Mango Materials.

L‘équipe de Mango Materials produit un biopolyester à partir d’un biopolymère naturel issu du méthane. Comment? Elle transforme les flux de déchets de ce biogaz en matériaux écologiques et biodégradables, le tout à un coût compétitif. Grâce à cette technologie, elle a créé une fibre alternative durable face au polyester synthétique à base de pétrole.


Alors, qu’est-ce que Mango Materials et comment le créez-vous ?

Mango Materials est une start up qui veut changer la façon dont les gens perçoivent le plastique. Nous utilisons le méthane résiduel pour fabriquer un matériau naturel aux propriétés similaires à celles du plastique. Grâce à un procédé de fermentation gazeuse, des bactéries non-OGM produisent ce matériau étonnant, appelé polyhydroxyalcanoate (PHA). Non seulement notre PHA est fabriqué à partir d’influentes émissions de gaz à effet de serre, et il est aussi entièrement biodégradable dans de nombreux environnements différents, y compris dans les usines de traitement des eaux usées et même les océans. Nous envisageons un procédé en circuit fermé, où les produits fabriqués à partir de PHA se décomposent en méthane, qui serait ensuite recueilli et utilisé pour produire plus de matières, dans un cycle du berceau au berceau.

Exemple de matériaux produits par Mango Materials // Image Mango Materials

Pourquoi créez-vous Mango Materials ?

Mango Materials a été créée à la suite de recherches menées à l’Université Stanford, où les cofondatrices Molly Morse et Allison Pieja ont constaté le besoin d’un substitut au plastique.

Anne Schaueur Gimenez, Co-foundatrice et vice-présidente de l’engagement client chez Mango Materials // Image: Anne Schaueur Gimenez

Pendant longtemps, les plastiques traditionnels ont été produits à partir de combustibles fossiles et conçus pour durer bien au-delà de la durée de vie utile d’un produit. Nous avons vu l’impact négatif de la pollution plastique sur la planète, et nous croyons qu’il existe un moyen plus durable. Chez Mango Materials, nous savons que le PHA peut concurrencer les polymères traditionnels en termes de prix et de performance.

Nous avons passé plusieurs années à travailler ensemble sur la mise à l’échelle et l’optimisation de notre technologie. Plus récemment, nous avons travaillé sur des applications où le PHA serait un excellent choix. Notre récent développement de biopolyester est très excitant pour nous, car l’industrie de la mode est à la recherche d’une solution durable au polyester.

Image : Mango Materials

Quels autres projets du secteur de la mode/textile durable vous passionnent ?

(réalisés par vous ou par d’autres)

Bien sûr, nous sommes très enthousiastes à propos de notre biopolyester. Le polyester est un excellent matériau, mais c’est un défi majeur d’un point de vue environnemental. Il est fabriqué à partir de pétrole et perd des microfibres lors de ses lavages. Résoudre ces problèmes avec un biopolyester biodégradable pourrait vraiment changer la donne.

Dans l’ensemble, nous sommes très enthousiasmés par l’arrivée de tous les biomatériaux dans le domaine de la mode. Qu’il s’agisse de matériaux fabriqués à partir de déchets de fruits, d’algues ou de champignons, tous sont nécessaires pour faire progresser le secteur de la mode durable. Nous sommes très enthousiastes pour l’avenir. Voir comment ces matériaux pourraient fonctionner ensemble pour créer des vêtements intéressants.

Comment voyez-vous l’avenir de la mode ?

A l’avenir, il y aura beaucoup d’options quant à la façon dont les tissus seront fabriqués. Tant de startup géniales envisagent d’utiliser des matières premières uniques pour fabriquer de nouveaux tissus. Alors que nous nous dirigeons tous vers la commercialisation, la capacité de fabriquer des tissus intéressants et durables sera la norme. Nous sommes très enthousiastes à l’idée de participer à cet avenir, et de voir le passage des tissus traditionnels à de nouveaux matériaux plus durables dans l’industrie de la mode.

Autre chose que vous aimeriez ajouter/dire ?

Contrairement à ce que notre nom suggère, nous n’avons rien à voir avec les mangues. Nous avons nommé l’entreprise avec un fruit naturel pour refléter notre processus naturel. De plus, les mangues sont délicieuses !


À bientôt pour de nouveaux articles, d’ici là: souriez 😄. Cela rend heureux.se.

😃 Pour me contacter: Linked In ou mon compte Twitter


Pour aller plus loin loin

Breaking new

Open BioFabrics

Partageons les savoirs et savoir-faire autour des biofabrics

Sabrina Maroc

Written by

Curieuse de savoir-faire ancestraux & émergents, avide d‘expérimentations, je 👐 mes réalisations, retours d’exp. & les pépites qui profilent la mode de demain

Open BioFabrics

Partageons les savoirs et savoir-faire autour des biofabrics

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade