Burn-out : je tirais sur la corde depuis des années

Valérie, membre de notre groupe Burn-out : parlons-en a courageusement accepté de raconter son propre burn-out.

Pour toi, qu’est-ce que le burn-out ? Comment le définirais-tu ?

Le BO est pour moi, un épuisement physique et psychologique…c’est quand ton corps et ton cerveau ne répondent plus…

A quel âge t’est-ce arrivé ?

Hum, le vrai, le gros, c’était il y a 3 ans, j’avais donc 40 ans.

L’as-tu senti arriver ? Des signes annonciateurs ?

Oui, cela faisait des années que je tirais sur la corde…bah, quoi je suis, euh non, j’étais une Wonder Woman ! ;-) Et une Wonder Woman, ça ne s’arrête jamais ! Et il y a 3 ans, j’ai vraiment tiré sur la corde pendant un an ! Comme je n’aimais plus du tout mon boulot de directrice du développement dans une petite entreprise dans la publicité (vous savez, le classique “Je ne suis pas en accord avec les valeurs de ma boîte”), j’ai décidé de réaliser un de mes rêves : j’ai ouvert un Concept Store dans mon quartier. Je pensais cumuler les 2 quelques mois seulement, puis quitter mon boulot dans la pub…sauf que j’ai détesté tenir une boutique (même si j’adorais le contact avec les clients, la communication et tout ce que je pouvais mettre en place) ! J’ai donc passé un an à travailler 7 jours sur 7, dans 2 métiers que je détestais : je pleurais tous les soirs, j’étais épuisée, irritée et irritable…mais jamais en public, seulement à la maison ! ;-)

Comment s’est-il manifesté ?

Un matin, en me levant, j’ai dit stop ! J’avais obtenu une rupture conventionnelle, mais le jour où j’ai signé mon solde de tout compte, ma belle-mère a été hospitalisée en soins palliatifs. On a passé 5 semaines avec elle non stop et elle est décédée la veille de Noël. J’ai encore tenu bon pendant cette période (Noël, enterrement, le 31…), mais quand mon mari est retourné au bureau et mes enfants à l’école, je n’ai pas pu reprendre le chemin de ma boutique. Je n’étais plus capable de rien faire, j’étais épuisée, ma tête ne fonctionnait plus : pendant cette période, j’ai dormi et regardé Netflix ! J’arrivais à faire un « truc » par jour (appeler mon proprio pour rendre le local, résilier internet, revendre les meubles…). Pas plus. Je n’étais pas capable de faire les courses : je ne supportais plus de voir des gens, je ne savais plus prendre de décisions (faire les menus par exemple), je n’avais plus de mémoire (je pouvais rencontrer quelqu’un que je connaissais très bien et ne plus me souvenir de son prénom), je me trompais dans les mots quand je parlais (« Va chercher ton pull dans le micro-ondes »), je dormais très mal la nuit…bref, mon corps a dit stop à ce moment-là. J’ai dormi pendant 2 mois, puis j’ai décidé de faire des choses pour moi et je me suis écoutée et fait plaisir pendant 2 ans : j’ai été exploratrice de la vie ! Et un matin, j’ai su que c’était fini et que j’allais mieux !

Où en es-tu aujourd’hui ?

Aujourd’hui, je suis Coach professionnelle certifiée : j’ai trouvé mon cadeau caché ! Au bout de ces 2 ans de « vie pour moi », j’ai trouvé ce que je voulais faire : planter des graines de bonheur dans le cœur des gens, les accompagner dans les périodes de transition vers leur cadeau caché…

J’ai donc fait une école de coaching pendant presque un an et maintenant, je m’éclate dans mon boulot : je suis alignée, je travaille dans le respect de mes valeurs, je suis libre de mes choix, de mes décisions, de mon temps ! Je n’avais jamais eu cette chance en 20 ans de vie pro !

Cet épisode a-t-il changé ta perception du travail ?

Ouiiii ! J’essaie de ralentir ! J’ai des post-its partout qui me disent : « Doucement, ralentis, petit pas par petit pas ! » ! Et dès que je dérape un peu, que Wonder Woman commence à s’emparer de moi à nouveau, l’Univers m’envoie un message pour me rappeler à l’ordre !

Pour t’en sortir, quelles béquilles as-tu utilisé ?

J’ai tout fait, je crois ! LOL ! Sophrologie, méditation, yoga, sport, retraites, développement personnel (livres, conférences, formations en ligne…), psy, coaching, naturopathie…j’avais monté une team qui m’accompagnait chaque semaine et j’ai aussi mis en place des routines pour bien cadrer mes journées façon Miracle Morning et Défi des 100 jours de Lilou Macé (visualisation de ma journée au réveil, promenade du chien, affirmations positives, écriture façon « journaling », sport ou yoga, méditation…).

Comment vis-tu ta reprise ?

Ma reprise, c’est finalement quand j’ai commencé ma formation de coaching, en mars, plus de 2 ans après le début de mon burn-out. J’ai été bienveillante envers moi-même : j’y suis allée doucement, j’ai accepté que j’avais du mal à taper à l’ordinateur ou à prendre des notes, que ma concentration n’était pas optimale, que ma mémoire me jouait encore des tours…mais, petit à petit, comme pour un entraînement, j’ai retrouvé une vie normale et j’ai pu suivre ma formation sans souci et être certifiée à noël, 3 ans après ce fameux matin où mon corps a dit stop.

Merci beaucoup pour ton témoignage !

Merci à toi Marina !

Vous ❤ cette interview ? N’hésitez pas à la partager !

Marina Bourgeois

www.oser-rever-sa-carriere.com

--

--

--

Oser Rêver Sa Carrière accompagne les femmes et les hommes en questionnement professionnel afin de les aider à (re)trouver leur voie, (re)construire une carrière qui leur ressemble et passer à l'action.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Marina Bourgeois

Marina Bourgeois

www.oser-rever-sa-carriere.com

More from Medium

Favors Love Rants: Can Two Walk Together Unless They Agree?

birthday.

UNDISPUTED